Suivez-nous

Fintech

Qonto passe la barre des 150 000 clients professionnels

Un nouveau cap pour la néo-banque pour les pros, disponible dans plusieurs pays européens.

Publié le

 
Carte Qonto
© Qonto

Qonto se donne encore deux ans pour atteindre la rentabilité, et accueillir 500 000 clients à son offre de comptes bancaires pour professionnels. Après une année 2020 difficile, la néo-banque a réussi à faire l’intérêt des investisseurs (notamment Tencent) et se déployer à l’international. Il s’agissait de l’un de ses principaux objectifs.

En ce mois de mars 2021, l’établissement annonce avoir dépassé les 150 000 clients. Nous ne connaissons pas la part de TPE, PME, freelances et autres indépendants qui constituent les comptes de Qonto, mais il s’agirait d’une augmentation de 30 000 ouvertures de comptes depuis le début de l’année.

Le déploiement européen semble porter ses fruits pour accompagner sa croissance. Qonto a débarqué en Espagne et en Italie en 2019, et profite de nouveaux clients en Allemagne depuis l’année dernière. Dans son objectif à l’horizon 2023, la moitié des ouvertures de comptes devront être réalisées à l’étranger selon la néo-banque pour les pros.

TPE, PME, autoentrepreneurs… à la différence de ses concurrents comme Revolut et N26, Qonto vise plus large avec des offres destinées à des entreprises avec un ou plusieurs associés. Les comptes bancaires Qonto sont regroupés en trois formules (Solo, Standard et Premium), que les clients doivent choisir en fonction du nombre de cartes bancaires qu’ils souhaitent, et des plafonds pour les encaissements de chèques et virements.

Lire aussi – Notre avis sur la néo-banque pro Qonto

Plus proche d’un compte Boursorama Pro (à condition que Qonto propose rapidement du crédit et une carte à débit différé), la néo-banque française prend aujourd’hui les devants sur Memo Bank, lancé l’année dernière, et qui se focalise sur les PME tout en ne proposant pas de carte bancaire. Shine, proche du modèle de Qonto, appartient désormais à la Société Générale.

Dernièrement, l’établissement français a terminé de déployer les services de paiement mobile Apple Pay et Google Pay. Cela faisait longtemps que l’on attendait de la banque ces compatibilités de paiement via smartphone, et particulièrement en période de crise sanitaire. En outre, une carte en métal avec plusieurs avantages d’assurances et un service de conciergerie est disponible depuis février 2020.

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. GOMBAUD

    13 mars 2021 à 16 h 53 min

    Bonjour
    Hormis que QONTO ne donne pas la liste des pays avec lequel il ne travaille pas pour le moment à l’international donc je me suis fait «  couilloner »
    Un peu plus de clarté serait le bien venu , mais c’est vrai c’est une BANQUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *