Suivez-nous

Sciences

Jeff Bezos dévoile Blue Moon, un alunisseur qui ira sur la Lune

Jeff Bezos a officiellement levé le voile sur Blue Moon, un alunisseur que la société Blue Origin prévoit d’envoyer sur la Lune dans les années à venir.

Il y a

le

Jeff Bezos Blue Moon
© Blue Origin

Lors d’un événement dédié à Blue Origin, Jeff Bezos a dévoilé une maquette de Blue Moon, un immense alunisseur lunaire qui pourrait être utilisé pour la reconquête de la Lune.

Jeff Bezos se voit déjà sur la Lune

Si SpaceX pense à Mars, Blue Origin et Jeff Bezos se concentrent plutôt sur la Lune, du moins actuellement. Lorsque le patron d’Amazon a dévoilé la maquette, il a indiqué que le gigantesque alunisseur Blue Moon était fait pour se rendre sur le satellite. Plus concrètement, l’objet pèse pas moins de 3 tonnes à vide et est en mesure de transporter pas moins de 3,6 tonnes d’équipement.

Comme Jeff Bezos l’indique, il ne s’agit pas là de faire un simple aller-retour sur la Lune, mais bel et bien de s’y installer plus durablement. Dans cette optique, il est prévu que Blue Moon se pose au pôle Sud de la Lune, là où se trouve l’eau qui pourrait être exploitée pour réaliser des projets plus durables. L’initiative tend donc à construire des infrastructures sur le satellite afin d’exploiter l’hydrogène, qui pourrait servir de carburant pour partir vers une exploration plus large du système solaire.

Jeff Bezos semble prêt à suivre les délais imposés à la NASA par l’administration Trump. Il a déclaré fermement à ce sujet : « Il est temps de retourner sur la lune, cette fois pour rester ». Pour rappel, l’agence américaine prévoyait initialement de retourner sur le satellite d’ici l’année 2028, mais Donald Trump a déclaré que cela devait être fait plus tôt, ce qui fixe l’échéance à 2024, un délai qui semble particulièrement complexe à tenir.

Cependant, cela n’empêche pas Jeff Bezos d’assurer que l’alunisseur Blue Moon sera prêt d’ici cette date puisqu’elle se penchait dessus depuis trois ans maintenant. Le patron de Blue Origin se déclare donc prêt à « aider à tenir ce délai » afin que les USA retournent sur la Lune d’ici cinq ans.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests