Suivez-nous

Réseaux sociaux

Un jeune homme agressé pendant que d’autres diffusent la scène sur les réseaux sociaux

Aux Etats-Unis, un jeune est mort après avoir été poignardé. Les témoins, trop occupés à filmer la scène n’ont pas agi…

Il y a

le

Facebook, logo, oeil
© Pixabay / geralt

C’est un fait divers que l’on s’attendrait plus à voir dans un épisode de Black Mirror ou dans une dystopie destinée à mettre en évidence les dangers des nouvelles technologies et de leur influence (parfois néfaste) sur notre société.

Khaseen Morris, un adolescent de 16 ans est mort à New York aux États-Unis après avoir été poignardé. Des vidéos de son agonie ont fini sur les réseaux sociaux Facebook et consorts. Des douzaines de personnes auraient été témoins de la scène sans agir, selon les forces de l’ordre.

Facebook plutôt que les secours

Le jeune homme est mort à l’hôpital dans la nuit de lundi à mardi. Mais l’issue aurait pu être foncièrement différente si on en croit sa sœur qui s’est confiée à BuzzFeed.

S’ils avaient posé leurs téléphones, il aurait probablement survécu.

Concrètement, alors que la bagarre se déroulait et que Khaseen Morris a été agressé, environ 50 autres jeunes étaient autour de lui, soit en train de participer, de regarder ou de filmer avant de partager les vidéos sur le web.

Selon les forces de l’ordre, personne n’a encore été arrêté après cette affaire. Mais la police aurait identifié plusieurs personnes qui sont des suspects potentiels. Le combat en question aurait eu lieu entre deux hommes qui se connaissaient par le biais d’une adolescente, absente le jour de la rixe. La victime l’avait raccompagné à son domicile quelques jours plus tôt et son ex-petit ami avait menacé la victime.

Plusieurs exemplaires de la vidéo continuent encore de circuler en ligne à l’heure actuelle et les proches et la famille de la victime continuent de la diffuser. Un défi qui peut vite sembler titanesque. À l’époque des attentats de Christchurch, Facebook a annoncé avoir supprimé 1,5 million de vidéos de sa plateforme. La plateforme a également indiqué qu’elle déployait différents moyens afin d’éviter que cela ne se reproduise à l’avenir.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publication recommandée

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests