Suivez-nous

Fintech

La transformation numérique d’HSBC passera par Amazon

Le service de cloud d’Amazon gère déjà les données de la NASA, de la CIA, de Netflix ou encore de Disney.

Il y a

  

le

 
HSBC banque
© Unsplash / Kit Suman

La banque traditionnelle se convertit aux nouveaux outils du numérique. En France, la Société Générale a annoncé le mois dernier avoir lancé une nouvelle application mobile reprenant certaines des fonctionnalités en vogue chez les banques en ligne et néo-banques. Chez HSBC, la transition du numérique passera par une migration vers les services de cloud d’Amazon, qui travaille déjà avec des nouveaux acteurs de la fintech comme Monzo et Starling.

L’annonce a été faite dans le cadre d’un accord mondial pluriannuel, avec la technologie du géant américain baptisée « AWS », pour « Amazon Web Services ». Une partie à part entière dans l’activité d’Amazon, qui propose plus de 90 technologies pour stocker, analyser les données et proposer des services applicatifs.

Grâce à ce nouveau partenariat, la banque HSBC va « conduire une transformation numérique à long terme », rapportent nos confrères de l’AltFi, en installant les nouvelles technologies d’Amazon « dans tous les secteurs d’activité de la banque ». Les technologies d’intelligence artificielle proposés seront aussi de la partie, et la base de données utilisée sera donc stockée par le géant du e-commerce.

Le monstre de puissance d’Amazon

Cette nouvelle instaure l’arrivée des Amazon Web Services dans l’univers bancaire, un véritable eldorado pour la branche d’activité d’Amazon qui figure aujourd’hui comme la première source de profits de la société de Jeff Bezos, dont la capitalisation s’élève à 1500 milliards de dollars (Apple capitalise 1 690 milliards de dollars).

À l’ombre des activités de l’entreprise connues du grand public (e-commerce, streaming audio & vidéo et bientôt jeux vidéo), AWS figure comme un monstre de puissance. Depuis le lancement de ses services en 2006, la branche a fourni ses services aux plus grands, tels que la NASA, la CIA, mais aussi des sociétés comme Netflix et Disney.

Sur l’ensemble du web, AWS possède 34 % de parts de marché et distançant ses principaux concurrents comme Microsoft Azure, Google Cloud, IBM Cloud Computing ou encore OVH en France.

L’univers bancaire sera un véritable levier tant le nombre d’acteurs qui chercheront à se trouver un acteur stable et puissant pour stocker leur plateforme devrait commencer à croître fortement.

Quid de la data bancaire ?

Néanmoins, l’arrivée des banques dans le répertoire des clients d’Amazon devrait une fois de plus interroger sur la montée en puissance de la société : les banques numériques ont fait naître l’émergence de la data bancaire, une quantité abondante d’informations personnelles qui ont de quoi rassembler davantage encore de détails de notre vie privée.

HSBC figure parmi les principaux groupes bancaires mondiaux, avec plus de 40 millions de clients à travers le monde. L’établissement veut rassurer : « notre travail avec AWS est un exemple de la façon dont HSBC investit dans des technologies sécurisées et avancées pour rendre notre expérience bancaire numérique meilleure pour les clients », déclarait Dinesh Keswani, Chief Technology Officer et Chief Information Officer for Digital, chez HSBC.

Amazon Prime Video
Par : Amazon Mobile LLC
4.5 / 5
2,2 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *