Suivez-nous

Fintech

Le compte Nickel brille dans les résultats trimestriels de BNP Paribas

Le succès du compte Nickel se mesure dans les résultats exceptionnels de BNP Paribas au premier trimestre 2022. L’écart se creuse avec Hello bank!.

Publié le

 
Borne Nickel
Une borne Nickel chez un buraliste © Nickel

C’est une pleine page, dans les résultats du dernier trimestre chez BNP Paribas, qui est accordée aux “métiers spécialisés”. En première ligne, le compte Nickel. La nouvelle pépite de la première banque de la zone euro s’affiche fièrement en tant qu’offre de paiement “nouvelle génération”. À ses côtés, le spécialiste du paiement fractionné Floa, acquit par le groupe cette année.

La fintech est au beau fixe chez l’établissement. Le compte Nickel s’en sort cette année avec une croissance exceptionnelle, au-delà de la banque en ligne du groupe, Hello bank!. À plus de 2,6 millions de clients au 31 mars, Nickel est loin devant la banque mobile historique (700 000 clients). Et l’écard continue de se creuser avec des croissances respectives de 26,6% contre 13%.

L’année (folle) du compte Nickel

À la grande surprise, selon les chiffres publiés ce mardi matin, BNP Paribas s’en est sorti avec des résultats supérieurs aux attentes. À 1,5 milliard d’euros de plus que les estimations, le groupe a tiré 13,2 milliards d’euros de revenus au premier trimestre 2022. La tendance s’explique par une exposition limitée en Ukraine et une surprenant maintien sur toutes ses activités. Parmi elles, les revenus de la banque de détail s’envolent (croissance de 58,7% sur un an).

En guise de locomotive, le compte Nickel est devenu la pépite du groupe pour aller concurrencer les rivaux, notamment chez Société Générale (qui détient Boursorama Banque, la néobanque Shine ou encore la fintech Treezor). Pour rappel, Nickel est un compte, à la croisée entre une banque mobile et une banque classique, avec la particularité d’être disponible à tous (interdits bancaires y compris), pour les Français comme pour les étrangers et avec un appui physique grâce aux buralistes.

Au 31 mars 2022, Nickel revendique une présence dans 7200 points de ventes en tout, en comprenant aussi l’Espagne où les petites bornes de Nickel se sont installées il y a un an et demi. Le nombre de points de vente n’a cessé d’augmenter et sa croissance sur un an est de 12,7%, rapportent les documents financiers de BNP Paribas.

Nickel n’a pas connu de crise, ou plutôt, son modèle a fortement démontré son intérêt et ses capacités de résilience face au contexte sanitaire, sur un marché bancaire en plein bouleversement. En deux ans, son nombre d’ouvertures de compte a franchi la barre… du million. À 1,6 million au 31 mars 2020, il a augmenté de 400 000 jusqu’en 2021, puis de 600 000 jusqu’à ce jour. Presque l’équivalent du volume de clients de Hello bank! en seulement un an.

Découvrir Nickel

Une offre très complète pour une banque mobile

Face à des acteurs comme les néobanques, le compte Nickel fait mieux avec des possibilités de déposer du cash, des chèques, avoir un appui physique et un RIB français. Mais l’une de ses plus grandes qualités, surtout, concerne son plan tarifaire. D’une carte gratuite à la carte en métal la moins chère du marché, les quatre formules chez Nickel sont bien plus accessibles que celles des autres banques.

Si les Français paieront plus de 219 euros de frais bancaires en moyenne en 2022, chez Nickel, la carte la plus chère et donnant accès à l’ensemble de ses services ne coûte que 80 euros par mois. Et sauf si vous êtes un grand voyageur, les autres cartes vous suffiront amplement. Notamment la carte Nickel Chrome, à seulement 50 euros par an, permet d’obtenir les assurances Mastercard, une carte personnalisée, les paiements gratuits en France comme à l’étranger.

 Ouvrir un compte en 5 minutes

 RIB français

 Carte Mastercard Standard

 Dépôt espèces chez 7 200 buralistes

Compte courant

Conditions : Aucune

Frais annuels : 20 €  •  Dépôt initial : 0 €

Dépôt de chèques : ✘  •  Dépôt d'espèces : ✔

Carte bancaire

Coût mensuel de la carte : 0 €

Retraits zone euro : 0,5€ chez un buraliste, 1€ au DAB  •  Paiements zone euro : Gratuits

Retraits en devises : 2€ par transaction  •  Paiements en devises : 1€ par transaction

Cartes proposées

EN VOIR +
1

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *