Suivez-nous

Internet

Le Congrès américain invite Jeff Bezos à s’expliquer sur les pratiques d’Amazon

Le Congrès américain demande au patron d’Amazon de venir s’expliquer sur ses pratiques concernant des vendeurs tiers à qui la société aurait dérobé des données.

Il y a

  

le

 
Jeff_Bezos_Congres_Americain
© Christian Wiediger / Unsplash

Comme nous vous l’indiquions il y a quelques jours, Amazon a été accusée d’avoir des pratiques déloyales envers des vendeurs tiers. D’après le Wall Street Journal, la société qui a accès aux données privées du vendeur et aux informations sur les produits, aurait utilisé celles-ci pour créer et commercialiser ses propres produits.

Le Congrès américain souhaite obtenir plus d’informations sur ces pratiques déloyales et a demandé à Jeff Bezos de venir s’expliquer. Il ne s’agit pas pour l’instant d’une convocation officielle, mais si le patron d’Amazon venait à refuser de se présenter de lui-même, une procédure légale plus contraignante pour l’obliger à venir témoigner pourrait être mise en place.

Cette affaire est assez grave, et il s’avère que plus d’une vingtaine d’anciens employés de la multinationale confirment ces allégations de subtilisation de données à des vendeurs du marketplace. Le Wall Street Journal disposerait également de documents internes détaillant la procédure qui était suivie, à savoir comment fixer le prix du produit, déterminer les fonctionnalités afin de juger s’il était judicieux ou pas de copier l’article.

Cette convocation vise à enquêter sur les pratiques commerciales d’Amazon et à confirmer ou pas si la société a effectivement eu recours des subtilisations d’informations illégales.

Un exemple flagrant serait celui d’un coffre rangement, le plus vendu par un des vendeurs tiers : Amazon a commercialisé son propre coffre de rangement qui reprend étrangement beaucoup de caractéristiques du produit original.

Un témoignage décisif

Une fois le témoignage de Bezos obtenu, nous pourrons suivre les suites que la justice américaine souhaite donner à cette affaire. Si ces allégations se révélaient fondées, elles viendraient directement contredire les témoignages fournis auparavant par Amazon dans cette affaire.

Dans un communiqué, un représentant d’Amazon a indiqué qu’il était formellement interdit aux employés d’utiliser les données de vendeurs tiers pour déterminer les nouveaux produits à lancer. Ce qui sous-entendrait que de simples employés auraient pris seuls l’initiative de subtiliser des données privées dans l’intérêt d’Amazon. Une défense qui s’avère pour le moins très étrange. Le témoignage de Jeff Bezos devant le Congrès américain nous permettra certainement d’y voir plus clair dans cette affaire.

Amazon Prime Video
Par : Amazon Mobile LLC
4.5 / 5
2,2 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests