Le dur métier d’opérateur téléphonique

Deux informations sont arrivées presque simultanément sur les téléscripteurs cette semaine (oui chez Presse-citron il y une immense salle de presse avec des téléscripteurs) et elles présentent d’étranges similtudes : d’un côté, la cour d’appel de Paris qui confirme la décision marquant la fin du monopole d’Orange pour la vente de l’iPhone, et de l’autre,

Deux informations sont arrivées presque simultanément sur les téléscripteurs cette semaine (oui chez Presse-citron il y une immense salle de presse avec des téléscripteurs) et elles présentent d’étranges similtudes : d’un côté, la cour d’appel de Paris qui confirme la décision marquant la fin du monopole d’Orange pour la vente de l’iPhone, et de l’autre, l’obligation pour Bouygues de démonter une antenne-relais à Tassin la Demi-Lune, dans la périphérie de Lyon.

Concernant Orange :

La Cour d’appel de Paris a donc confirmé la décision du Conseil de la concurrence annulant le monopole d’Orange sur la vente de l’iPhone. Ce n’est pas vraiment une surprise, et même si Orange annonce qu’il se pourvoira en cassation, le combat paraît difficile, tant la logique consumériste l’emporte aujourd’hui fréquemment sur les intérêts des entreprises. Orange risque d’être le grand perdant dans cette affaire et se retrouve bien seul face à plusieurs forces en présence : tout d’abord la Loi, ensuite les consommateurs, pour qui cette décision est évidemment une bonne nouvelle (y compris pour les clients d’Orange, qui ont déjà vu le prix de l’iPhone baisser), puis les autres opérateurs, et parmi eux Bouygues Télécom, qui est à l’origine de la plainte contre Orange, et enfin… Apple, qui n’a pas semblé s’émouvoir outre-mesure de cette décision, et qui va voir s’ouvrir de nombreux autres canaux de distribution pour son iPhone. Autant dire que la partie est loin d’être gagnée pour Orange.

Concernant Bouygues Télécom :

La décision de la Cour d’appel de Versailles condamnant Bouygues Télécom à retirer une antenne-relais située à proximité d’habitations et à verser 7000 euros à chacun des plaignants est une première qui risque de faire jurisprudence puisque cest une décision en appel agravant la sanction prise en première instance.

Cette décision est rassurante et inquiétante à la fois : rassurante car elle démontre qu’un combat bien mené par des particuliers et un bon avocat peut être gagné face à un géant des télécoms, et que nous avons la possibilité de nous protéger par avance contre les effets encore inconnus de « l’amiante virtuelle« . Inquiétante car sur la base d’une plainte fondée sur des craintes dont rien ne prouve qu’elles soient scientifiquement justifiées, un quartier entier va se retrouver du jour au lendemain privé de réseau de téléphone mobile. Les professionnels abonnés à Bouygues Télécom travaillant dans le secteur apprécieront. Si d’autres juges un peu verts sur les bords s’engouffrent dans la brèche ouverte, va-t-on assister au démantèlement de tous les réseaux mobiles ? Et pourquoi pas aussi, après, au démontage des bornes Wi Fi, puis aux appareils Bluetooth, dans un grand mouvement d’autodafé numérique ?

Outre le fait que Bouygues se retrouve un peu dans la peau de l’arroseur arrosé, ces deux affaires sont assez représentatives de l’époque : d’un côté une guerre fratricide entre opérateurs qui se déchirent à qui mieux mieux pour emporter la commercialisation d’un gadget qui fait rêver les foules, preuve une fois de plus qu’Apple a complètement bouleversé le marché et fait tourner les têtes avec son iPhone, de l’autre les mêmes opérateurs qui font front et affichent une solidarité de façade quand leurs intérêts communs sont en jeu. Il suffisait d’entendre ce matin les porte-paroles de Bouygues qui, la main sur le cœur, devenaient les meilleurs avocats de leurs concurrents.

Moralité : vous avez beau investir des milliards dans les infrastructures du futur et payer des licences à prix d’or, rien ne garantit que vous rentabiliserez un jour vos investissements. Voilà qui risque de refroidir quelque peu les ardeurs de Free en temps que probable quatrième opérateur. A moins que cela n’aiguise au contraire son appétit…


Nos dernières vidéos

36 commentaires

  1. En même temps, je ne comprend pas pourquoi le principe de précaution ne s’applique pas au wifi et aux antennes relais gsm. Mise à part quelques contre-enquêtes mandatés par bouygues et consorts, il n’y a pas eu d’études concernant la non nocivité de ces ondes.
    Pour le wifi, c’est encore pire, les constructeurs nous sortent des nouveaux terminaux, encore plus puissant, avant même que les normes soient établies et que des études soient faites.
    Alors, oui, c’est l’amiante du 21eme siècle sauf que cette fois, c’est immatériel, et on ne peut pas y échapper, même si l’on a pas de mobile ou si l’on a pas le wifi chez soit, car c’est partout maintenant.

  2. Le téléphone portable est entré dans les mœurs et les antennes relais ne seront pas toutes démonté. Au pire elle seront déplacé.
    De plus il ne faut pas trop plaindre les opérateurs qui ont été condamné à plus de 500 millions d’euros d’amende pour entente sur les prix et le partage du marché

  3. Je suis d’accord avec Kevin, les ondes sont la nouvelle amiante. Malheureusement, dans le cas présent on aura beau mettre un masque, on en prendra quand même plein la tronche ^^
    Concernant le déplacement de certaines antennes, ça ne changera pas grand chose, on aura toujours le téléphone sur l’oreille ou (pire) dans la poche …

  4. Concernant l’iPhone, je trouve que la décision est légitime et que remettre un peu de concurrence dans la fourmilière ne fera de mal à personne.

    Concernant Bouygues, je rigole bien quand j’entends parler de nouvelle amiante. Soit, c’est peut être vrai, maisje vais bien rigoler moi quand les gens se retrouveront tous en zone blanche (nom donné aux zones dans lesquelles il est impossible de téléphoner) et qu’il viendront alors se plaindre qu’ils ne peuvent plus utiliser leur téléphone. Le pire c’est que ce sont les même qui crachent dans la soupe qui se plaignent dès qu’il n’y a plus de soupe !!

    Et en ce qui concerne les ondes (dites nocives) demandez a nos grand parents si les ondes radios de leurs postes les ont tué ? demandez vous aussi si des ondes on en utilise pas pour autre chose que pour les téléphones (wifi, radio, micro onde, téléphonie, télévision… la liste risque d’être trop longue)

  5. Certes mais on ne peut pas comparer les émissions de radiodiffusion analogique avec celle des GSM. Ce n’est pas la porteuse qui est la plus nocive (ou du moins suspectée) mais sa modulation.

  6. Concernant les ondes, force est de constater qu’une nouvelle technologie ne PEUT pas être raisonnablement éprouvée avant la mise sur le marché. Si on devait attendre 150 ans avant d’établir avec (plus ou moins) de certitude que tel produit n’est pas considéré comme nocif, plus personne n’inventerait.

    un exemple (non geek, désolé, mais qui concerne tout le monde) : je viens d’apprendre, par ma pharmacienne, que l’aspirine allait être moins distribué car cela provoque des troubles gastriques.
    Et pourtant, peut-on nier ses effets bénéfiques ?

    Bref, pas évident de trancher entre le moins pire.

  7. Pour la nocivité des ondes cela devrait être facile à prouver, il suffirait de faire une études santé sur les radaristes et opérateurs radio depuis la seconde guerre et nous serions fixés je ne comprend pas pourquoi cela n’a pas été fait. C’est clairement le rôle de l’état de le faire mais on préfère déplacer un paquet de ministre soit disant surbookez pour nous présenter 1000 projets qui nous font une belle jambe alors qu’en attendant ce sont des emplois qui se détruisent à tour de bras à cause des charges et du train de vie de l’état et des collectivités. Expliquez à un enfant de 10 ans ce que vous payez par mois pour l’état vous verrez sa réaction (5% sur la nourriture, 19,6% sur tout ce que l’on achète, les trois prmiers mois de salaire de l’année pour l’état je met impôt sur le revenu, taxes habitations et foncière pour obtenir cela, les pleins de carburants, les charges que paient notre entreprise, la redevance…)enfin je dérive mais tout cela pour dire que l’état ne fait pas son job.

  8. Imaginez (juste imaginez) que les ondes wifi sont finalement toxiques :
    Le marché High tech s’écroulerait en quelques jours et ce avec des conséquences sans précédents :
    Téléphones, ordinateurs, Box Internet,
    TOUTE notre vie actuelle en serait perturbée. Les FAI devraient rapatrier des millions de BOX etc…
    Financièrement une telle découverte serait impossible à assumer (et je ne vous parle même pas du GSM, je rappel les chiffres 55M de téléphones mobiles en France).

  9. le top pour l’affaire iPhone est quand même SFR qui faisait partie des accusateurs… tout en faisant pareil avec le Blackberry Storm de son côté :oD

  10. ce qui est juste hallucinant de schizophrénie, c’est que les institutions décident simultanément qu’il faut : 1) déplacer des antennes supposées nocives 2) s’empresser de créer un 4eme réseau de toute pièce, soit juste des miliers de nouvelles antennes (supposées non nocives ?)… écologiquement débile

  11. La différence avec l’amiante c’est que les pouvoir public a l’époque savais très bien que la matière était nocive.
    Je crois que pour le moment rien ne prouve la nocivité des antennes ?? ( a mon avis sa doit pas être terrible quand mm)

  12. Mon job consiste a trouver des lieux d’implantation de ces antennes. ouhhhhhhh l’assassin a la solde des mechantes multinationale (rigolez pas c’est ce que j’entend tous les jours)
    Ce qu’il y a de comique c’est que l’on met 2 fois moins de temps a implanter la TNT que de la telephonie alors que c’est la meme technologie mais que la puissance est supérieure pour la TNT ( normal on couvre bcp plus de km). mais la TV ca fait depuis 1950 qu’on la voit dans nos campagne alors que le téléphone … ca ….
    Et puis personne ne s’inquiete de ce qui va arriver avec le telephone en lui meme. Plus il est loin d’une antenne, plus il doit emmettre. Si je voulais faire de la provoc, je dirais que ne pas emettre trop, il faut en mettre ts les 100m.
    Ces personnes pour qui c’etait mieux avant, sont les memes qui ne veulent pas se chauffer au feu de bois mais ne veulent pas de centrale a coté de chez eux. Et puis l’automobile fait beaucoup plus de mort que les carioles a cheval.
    Allez bande de geeks, je propose que nous vivions comme des quakers ! c’etait mieux avant avec la cabane au fond du jardin.

  13. @tof on dirait bien que ton job t’aveugle. Quand plusieurs personnes qui vivent à proximité d’une antenne et qui ne se connaissent pas se plaignent des même symptômes, il y a une forte présomption de nocivité. Personne ne demande de revenir à l’âge de pierre, ces gens demandent juste de ne pas devoir déménager pour recouvrer une santé normale.
    Quant à la comparaison avec les antenne TNT elle n’a pas de sens, Si la puissance de ces antennes est plus élevée, il y en a beaucoup moins (2 pour une ville encaissée comme Grenoble) et la longueur d’onde n’est pas du tout la même.
    En revanche, on pourrait s’inquiéter pour le Wimax.

    @jayer : je ne pense pas que le marché de la téléphonie, aussi grand soit-il, vaille le sacrifice de la santé de certains, même en faible nombre. Je suis sûr qu’il y a une autre solution.

  14. Pour l’iPhone, c’est à mon avis une bonne nouvelle pour tout le monde (excepté Orange, of course).

    Quant à l' »affaire Bouygues », elle nous promets bien des dérives car basé sur du vent, il n’y a pas de preuves par a + b de la nocivité de ces antennes… Comme a dit l’avocat de Bouygues, on va bientôt assister à la disparition de tout un tas d’antennes, télé, radio, téléphonie… Prions pour qu’il n’y ai pas jurisprudence.

  15. @tof : pas faux ça 😉

    @Franck : n’oublie pas l’expérience dont j’avais entendu parler au JT, ou ils avaient installer une antenne relais, et la les riverains ont eut tout un tas de problèmes de santé, bizarre comme coïncidences, non ? Cependant l’antenne n’a jamais été allumée, alors effet placebo, ou envie de particuliers de se faire un peu d’argent ?

    Désolé pour le double-commentaire 😉

  16. @franck n’as tu jamais entendu parlé de l’effet placebo ? 3 mois apres en avoir installé une, le maire m’appelle affolé comme quoi les riverains se plaignent de maux de tete, nausée, mal a dormir…
    Je me rapproche des collègues pour le tenir au courant et le rappelle pour lui que … l’antenne n’avait pas encore été mise en fonction. CQFD
    2/Mon job ne m’aveugle pas car je ne suis pas assez fou pour me mettre en face des faisceaux hertzien (antennes rondes car ca rend grogis) sauf que celle ci discutent entre elle et n’envoie pas de « rayons » vers la population. les antennes ont le meme principe qu’un phare de bateau et donc plus on est dessous, moins on voit la lumiere /rayon.
    Enfin pour grenoble je connais extremement bien le sujet. je n’en parlerais pas mais ne vient pas m’en parler non plus 😉
    enfin dernier point, lors de la derniere publication de juin dernier, les medias en ont fait les choux gras. 15jours plus tard, l’académie de médecine publiait un avertissement sur cette étude. mais comme seule la peur fait vendre (courbet,rmc,13h de TF1) aucun ne l’a repris.

  17. «  »Si nous avions perdu, de toute façon, nous aurions déménagé », assure Florence Forget, indiquant que les fenêtres des chambres de ses enfants étaient recouvertes de papier aluminium censé atténuer le rayonnement. »

    sans commentaires…

  18. « Si l’on baisse l’émission des antennes à 0,6 volts par mètre, ça fonctionne encore, il suffit de resserrer le maillage, c’est ce qui a déjà été fait au Lichtenstein ».

    chouette ! encore plus d’antennes, voila la solution.

    Mais si on en met plus et plus proche, ça ne fait plus mal, c’est sûr ?

  19. Désolé, mais les antennes relais sont nocives, surtout lorsqu’elles sont réglées au maximum (afin de réduire le nombre d’installation bien sur). Même le gouvernement le reconnaît aujourd’hui (discrètement et avec les réserves d’usage, comme toujours lorsqu’ils se font prendre la main dans le sac). Demandez à tous les scientifiques qui ont vu leur budget de recherche se réduire pour n’avoir pas voulu cautionner les études des opérateurs.

  20. @patrice, désolé mais tu dis n’importe quoi. Des etudes peuvent etre demandées (et le sont régulierement) aux opérateurs, a un bureau de controle de ton choix mais payées par l’opérateur. Ce que tu nous décrit là est encore la vaste théorie du complot.

    Je le repete interressez vous aux telephones portables plutot.
    Pour info, la tour eiffel emet autant que toutes les antennes relais de france, c’est connu dans le milieu (entre la fm, la TV …) et les parisiens qui vivent a coté ne sont pas plus atteint que nous autres… quoi que :p

  21. @tof. Théorie du complot ? Il faut arrêter les amalgames. Tu vas peut être me traiter d’antisémite bientôt ? On se calme. je n’ai insulté personne et je n’entends pas que l’on m’insulte.
    Je peux entendre tes arguments à condition que tu fasses preuve d’un peu de respect.

  22. @Patrice : il ne t’as pas insulté, il dit juste que tu n’as aucune preuve de ce que tu avances et que si on t’écoutes les opérateurs télécom essaient de tous nous manipuler…

  23. @cerium
    As tu entendu parler du rapport bioinitiative soutenu par l’EEA (Europan Environment Agency), donc l’organisme officiel en matière d’environnement en Europe.
    http://www.bioinitiative.org/report/index.htm
    Il y a 600 pages à lire. et voici l’avis de l’EEA qui demande aux pays membres de l’Union européenne de prendre des mesures pour protéger la population des risques de l’électrosmog crée par le Wi-Fi, les téléphones mobiles et sans fil, etc.
    Citation :
    « De nombreux exemples montrent que l’absence de recours au principe de précaution par le passé a causé des dommages importants et parfois irréversibles à la santé et à l’environnement », souligne Jacqueline McGlade, directrice de l’Agence. Qui encourage les pays membre à prendre « des mesures de précaution appropriées et proportionnées visant à éviter les menaces plausibles et potentiellement importantes que font peser sur la santé les champs électromagnétiques »
    http://www.eea.europa.eu/highl.....s-assessed

    Le problème c’est que presque personne n’en a parlé en France (à part Bakchich Info).

    Lisez le rapport et vous viendrez faire vos commentaires ensuite.

  24. @cerium
    Un petit mot supplémentaire sur la manipulation, mon jeune ami (e).

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Edward_Bernays

    Ce brave homme, neveu de Freud, et reconnu comme étant le père des « public relations » a écrit un ouvrage extrêmement éclairant sur les méthodes à utiliser convaincre les consommateurs d’acheter les produits de nos chers industriels
    « Propaganda, Comment manipuler l’opinion en démocratie. »
    13 euros dans toutes les bonnes librairies.

  25. @patrice
    a ce moment là, je confirme sur la théorie du complot. si tu considère tout acte de vente ou de relations publique comme de la manipulation, il faut vivre dans une grotte. les grandes surfaces te font croire a la bonne affaire et font de la marge (quelle horreur) ton boulanger qui augmenté la baguette qd le prix des cereales a augmenté de 200% aussi car aussi c’est revenu a un prix antérieur et le prix est resté. meme ton petit arable du coin qui te fait croire que tu fais une bonne affaire avec 3 pamplemousses pour le prix de 2 c’est aussi de la manipulation. il faut juste vivre avec 2 chevres dans le larzac pour ne pas etre manipuler, en autosuffisance!!

    Quand tu dis que les antennes sont réglées au maximum, c’est toi qui est dans la désinformation. je ne connais pas ton job et je ne dirais pas de conneries sans le connaitre. Ne vient pas m’apprendre le mien, c’est a cause de personne comme toi que je croise tous les jours qui me disent « mais vos antennes, elles defragmentent l’adn » que les projets ne se font pas, que nous avons 5 ans de retard sur la TMP. Que des projets d’implantation echouent parce que des maires ont la trouille de 10 personne qui lors de réunion publiques tiennent des propos comme les tiens que cela prive 4000 foyers de connexions correctes. Oui oui! 10 personne privent 4000 foyers (= 4000 foyer X plusieurs personnes quoi). Et devine quoi : mauvaise reception, donc emission plus forte de ton telephone donc augmentation des tumeurs ! et ca, mon ami, c’est un FAIT.

  26. C’est bien le TOF petit larbin des multinationales, qu’il défend pour un smic ou deux, quand elles ramassent des milliards ! Arf tant qu’il y aura comme ça des petits pour défendre les sociétés qui les exploitent, les grands, n’auront pas de soucis à se faire 🙂

    Et puis j’apprendrais à ce Môsieur qui dit bosser pour des opérateurs (arf) que la TNT n’a pas du tout la même fréquence que le Wifi etc…et la tnt utilise exactement les mêmes émetteurs et les mêmes longueurs d’onde que la télé normale…et on est pas « collé » à l’antenne.

    Pour terminer, oui si la santé le voulait, on ferait péter toutes les antennes…et ça plongera pas pour autant le Monde dans une crise (où il est déjà!) car on s’en est toujours sorti, même quand certains disaient que c’est impossible !! Et si précaution sanitaire y a pas de question à se poser…alors que c’est démontré que certaines personnes vivent très mal à proximité d’antennes etc … mais faudra vachement bousculer les pouvoirs publics pour connaitre la vérité, alors que les labos sont pas souvent vraiment indépendants…

    MAIS HEUREUSEMENT il y a des personnes qui réfléchissent et se renseignent, et je crois qu’en l’occurence le principe de précaution c’est la base, point barre !

    PS : ah au fait retirer une antenne ne veut pas forcément dire « plonger la région dans le noir » (ou blanc) car souvent certaines antennes font doublon, pour le « confort » (des utilisateurs bien sûr)

  27. @tof
    Théorie du complot… tu n’as que ce mot là à la bouche 🙂 Par ailleurs je me demande si la fréquentation assidue de ces chères antennes relais n’aurait pas déjà eu quelques séquelles sur ta capacité à lire les liens qui te sont fournis et éventuellement à y répondre.
    Quoiqu’il en soit, je suis amusé de constaté que même si tu défends avec virulence ton gagne pain, tu concèdes cependant, je te cite :
    « mauvaise reception, donc emission plus forte de ton telephone donc augmentation des tumeurs ! et ca, mon ami, c’est un FAIT. »

    Les 600 pages d’éminents spécialistes européens, qui de l’article 5 à l’article 11 apportent des preuves concrètes des dangers pour notre santé et notre environnement, te fassent visiblement au dessus de la tête, mais toi tu sais. C’est génial. Continue mon cher tof. Ne change rien car cet échange a été vraiment divertissant 🙂

  28. @Cerium @tof des études ont en effet mis en évidence un effet nocebo qui montre que les riverains peuvent réagir psychologiquement à la présence d’une antenne éteinte. Elle ne démontre pas que les antennes relai n’ont pas d’effet.

    Je peux comprendre que le JT ait fait un mauvais raccourci. Il me parait plus sérieux d’étudier le résultat des études épidémiologiques. Effectivement, celles-ci ne démontrent rien par A+B mais elles sont assez claires pour dégager de fortes présomptions.

    Encore une fois, il ne s’agit pas d’aller à l’encontre de la technologie mais de protéger la santé de chacun, d’autant plus qu’il existe des alternatives. Le seul problème, c’est le coût. Le vrai problème, c’est que personne n’est prêt à payer pour une minorité. On se cache derrière cette fameuse démonstration par A+B qu’on n’aura par définition jamais.

Répondre