Suivez-nous

Réseaux sociaux

Le prochain Google+ ? Google teste (encore) un nouveau réseau social

Google a peut-être tué Google+, mais il veut toujours avoir son réseau social.

Il y a

le

Shoelace
© Shoelace

Google est l’une des entreprises les plus puissantes de l’industrie de la tech, mais il y a deux domaines dans lesquels la firme de Mountain View a toujours échoué : la messagerie et les réseaux sociaux. Pourtant, Google a essayé de lancer de nombreux services dans ces domaines, sans jamais avoir le succès escompté. Et malgré tous ces échecs, l’entreprise ne semble toujours pas disposée à abandonner.

Dans la messagerie, Google focalise actuellement tous ses efforts dans Chat ou les RCS sur l’application Messages d’Android. Il s’agit d’une sorte de fonctionnalité SMS améliorée, dont le fonctionnement peut être comparé à celui de iMessage sur iOS et MacOS.

En ce qui concerne les réseaux sociaux, après la fermeture de Google+, qui était devenu une ville fantôme, Google semble avoir déjà développé un nouveau réseau social : Shoelace.

Un autre projet de l’incubateur de Google

Comme le rapporte notre confrère Android Police, le réseau social Shoelace a été créé par Area 120, l’incubateur interne de la société. Le concept de Shoelace est cependant totalement différent de celui de feu Google+ puisqu’il s’agit d’une plateforme pour trouver des activités et des personnes à proximité. « Shoelace est une application mobile qui permet de connecter des personnes partageant des intérêts communs par le biais d’activités en personne. C’est formidable pour les gens qui ont récemment déménagé ou qui cherchent à rencontrer d’autres personnes qui vivent à proximité », lit-on dans la FAQ de l’application, qui est proposée sur Android et sur iOS. « Shoelace a pour principe de lier les gens en fonction de leurs intérêts », peut-on également lire.

Shoelace

Image : Shoelace

De plus, pour le moment, ce nouveau réseau social créé par Area 120 n’est encore accessible que sur invitation, et uniquement disponible pour certaines communautés à New York, aux États-Unis.

Area 120 a de nombreux projets intéressants dans son portfolio, comme Grasshoper pour apprendre à coder ou encore Game Builder, un service qui permet de créer des jeux vidéo sans toucher une seule ligne de code. Il y a également CallJoy, une intelligence artificielle qui peut jouer les standardistes pour les petits commerces.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests