Suivez-nous

Tech

Le très discret plan d’Airbus pour une concurrence européenne à SpaceX

En plus d’Arianespace, le constructeur européen vise un créneau de fusées à charges plus légères pour sa conquête de l’espace.

Il y a

  

le

 
Airbus Aerospatial projet
© Unsplash / Rafael Garcin

L’espace est encombré, dans le ciel comme sur le papier. Après le succès de SpaceX, nombreuses sont les sociétés à préparer leur propre service privé de mise en orbite. En Europe, l’ESA (l’Agence Spatiale européenne) travaille avant tout avec Arianespace, détenu par Airbus et Safran. Mais dans les tuyaux, un nouveau fleuron se prépare. Il souhaite concurrencer SpaceX, tout en évoluant sur un créneau parallèle.

Le nom de l’entreprise en question est Isar Aerospace. Son projet de fusée : « Spectrum ». La « première fusée de construction privée » produite en Allemagne qui souhaite « rejoindre la course spatiale commerciale », comme le rapportaient nos confrères du Financial Times en octobre. Dans ses plans pour envoyer des satellites sur l’orbite basse terrestre, la fusée de 27 mètres de haut proposerait d’offrir une charge utile maximale d’une tonne.

Un plan en plusieurs étapes pour Airbus

Jusqu’à maintenant, l’activité d’Airbus dans l’aérospatial se concentrait sur Arianespace, qu’il possède à parts égales avec Safran. Or depuis décembre, la société paneuropéenne a participé au tour de table d’Isar Aerospace, en série A. Une opération à 17 millions d’euros modestement, mais qui pourrait figurer comme la genèse de la participation et de l’intérêt d’Airbus pour « Spectrum ».

Comme avec Arianespace, la jeune startup Isar née en 2018 ne devrait pas être avalée d’ici tôt. Mais Airbus a signé un contrat très significatif avec l’entreprise au même moment, lui promettant de l’intégrer à « son portefeuille mondial de systèmes de lancement innovants ». Par cette promesse, Airbus continuera ces prochains mois à financer l’activité d’Isar Aerospace, jusqu’à une potentielle acquisition.

Airbus, bientôt les deux pieds dans l’espace

Au centre spatial guyanais, où les fusées Ariane décollent, Airbus se place comme copropriétaire de la société parisienne ArianeGroup, elle-même propriétaire d’Arianespace qui est à l’origine des contrats de lancement de satellites sur les lanceurs Ariane et Vega. Jusqu’en 2015, l’État possédait des parts dans l’entreprise, qu’elle a par la suite revendue à Airbus et Safran. Un projet sous le gouvernement Hollande qui cherchait en particulier à rendre aux industriels le développement d’Ariane 6, actuellement dans une période de turbulence.

Arianespace fusees

Les différentes fusées utilisées par Arianespace © Arianespace

Dans la course à l’espace face à SpaceX et la NASA, le plan d’Airbus pourrait paraître trompeur à l’idée que la société finance Isar Aerospace, une startup en concurrence avec ArianeGroup.

Mais dans les faits, les deux activités ne se gêneraient pas. S’inscrivant dans une tendance mondiale dominée par SpaceX, Isar Aerospace développe une solution pour lancer de petits satellites. La clientèle y est bien différente que celle des gros contrats montés avec Ariane. Un moyen de mettre le second pied dans l’espace.

Isar Aerospace Spectrum

Un aperçu de « Spectrum », le prochain lanceur de la startup allemande Isar Aerospace © Isar Aerospace

L’inconvénient d’Isar Aerospace à l’heure actuelle reste avant tout son retard face à ses concurrents. L’un des plus médiatisés à l’heure actuelle, Rocket Lab, a dépassé la dizaine de lancements quand Isar n’a pas encore élaboré sa fusée.

Pour contrer la société néo-zélandaise, elle devra capitaliser sur ses plans pour une fusée placée sur un créneau intermédiaire à ses compères : du haut de ses 27 mètres et ses 1000 kg de charge utile, son positionnement sur des satellites de 500 kg est moins limité. À l’heure actuelle, ses porte-parole insistent sur ses technologies embarquées, comme ses deux étages et ses moteurs à réaction – plus nombreux et plus précis pour la mise en orbite.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests