Suivez-nous

Mobilités Urbaines

Les actions de Uber sont en chute libre après la révélation des milliers d’agressions sexuelles

Les conséquences du rapport sur la sécurité dévoilé par Uber sont monstrueuses, l’entreprise voit sa valeur boursière chuter immédiatement.

Il y a

  

le

 
Uber bourse
© Pexels

Vendredi, Uber a publié un rapport concernant la sécurité de ses trajets, ce dernier révèle qu’en 2018, près de 3000 agressions sexuelles ont eu lieu pendant les trajets rien qu’aux États-Unis. Ce même jour, à la fermeture des marchés les actions de l’entreprise ont chuté de 2,7%, terminant ainsi la journée à 27,88 dollars. La capitalisation boursière de Uber est donc passée à 47,5 milliards de dollars.

En jouant la carte de la transparence, Uber s’est tiré une balle dans le pied. Selon son étude sur la sécurité, l’entreprise révèle quelle a reçu précisément 3045 plaintes d’agressions sexuelles lors de ses trajets en 2018, ainsi que 2936 en 2017. L’année dernière, 235 rapports concernent des viols, contre 229 en 2017. Le milliers d’autres plaintes concernent d’autres agressions allant d’attouchements, de baisers ou encore de tentatives de viol. Sans cautionner ces chiffres, il est tout de même important de les remettre dans le contexte. Entre 2017 et 2018, Uber déclare une moyenne de 3,1 millions de trajets quotidiens rien qu’aux États-Unis, soit plus d’un milliard de courses sur an.

Le principal concurrent de Uber est également concerné par cette problématique. En effet, Lyft vient justement d’être poursuivi en justice par 20 femmes qui prétendent avoir été violées, ou agressées sexuellement par des chauffeurs de la société.

Cette insécurité ne se concentre pas seulement aux États-Unis, nos confrères de chez Konbini ont partagé la semaine dernière le témoignage d’une femme qui a été victime d’un viol alors quelle rentrait de soirée en Uber.

Suite à la tournure des événements, le CEO de Uber Dara Khosrowshahi a tweeté pour présenter ses engagements et les décisions qu’il s’apprête à prendre avec ses équipes pour pallier à ces situations. Il écrit : « Faire ce qu’il faut, c’est compter, affronter et prendre des mesures pour mettre fin aux agressions sexuelles. Mon coeur est avec chaque victime de ce crime trop envahissant. Notre travail ne sera jamais terminé, mais nous faisons un grand pas en avant aujourd’hui. »

Uber
Par : Uber Technologies
4.2 / 5
7,5 M avis
2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Minsou

    9 décembre 2019 at 14 h 00 min

    -2,78 % une chute libre ? Non mais sans déconner !

  2. bebi27

    9 décembre 2019 at 14 h 05 min

    Et cette révélation étonne..?
    Un Uber n’est pas pro , en gros une femme monte dans la voiture d’un parfait inconnu qui peux faire « job » facilement.
    C’est malheureux mais rien de surprenant que cela attire des tarés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests