Les buzz auxquels vous avez échappé cette semaine

Tout le monde en a parlé cette semaine, sauf Presse-citron (mais on n’est à l’abri de rien… ) Twitter, blogs et Wikipedia à l’éducation anglaise, où comment vivre avec son temps dans ce santuaire parfois hors du temps qu’est l’école. Face à la grogne de ses utilisateurs, Facebook fait machine arrière sur certains points de

Tout le monde en a parlé cette semaine, sauf Presse-citron (mais on n’est à l’abri de rien… )

  • Twitter, blogs et Wikipedia à l’éducation anglaise, où comment vivre avec son temps dans ce santuaire parfois hors du temps qu’est l’école.
  • Face à la grogne de ses utilisateurs, Facebook fait machine arrière sur certains points de la nouvelle version. La résistance au changement et la dictature du tout collaboratif auront-ils raison de l’innovation ? Un des meilleurs billets de Michael Arrington sur le sujet, dont je partage complètement le point de vue, mais ça n’engage que moi bien sûr.
  • Je me suis payé le calvaire d’écouter les paroles du fameux rap D’Orelsan pas très gentil sur sa copine qui l’a trompé, et que même le garçon est très en colère, tout ça. Le truc qui me sidère le plus dans cette bouffonnerie c’est de savoir qu’il y a derrière tout ça tout un processus créatif, artistique (je me comprends), puis commercial, avec composition, beatmakers, arrangements, répétitions et sessions en studio. Ca n’a filé la nausée à personne parmi tout ce petit monde ? J’imagine bien les répètes : « j’vais t’avorter avec un opinel sale pute… » . L’ingénieur du son : « Stooop, c’est pas bon, on reprend à opinel, 3,4… ». ‘j’veux qu’tu sois enceinte et que tu perdes ton enfant » L’ingénieur du son « Ouais, top, on l’a là ! Nickel le j’veux que tu perdes ton enfant, parfait ! ». Le cynisme à l’état brut.
  • Demain soir passage à l’heure d’été, on tient le bon bout, là, courage.

J’ai raté quelque-chose ?


Nos dernières vidéos

108 commentaires

  1. Non mais sans deconner, les bloggeurs « influents » vous me faîtes bien marrer quand même.
    Je comprend que cette chanson vous filent la nausée, mais alors pourquoi relayer cette info et donc donner plus de visites et donc plus de crédits à cette personne.
    C’est quoi votre truc, le plus grand nombre visite à cause de vos threads chocs ou de faire de votre blog un bon blog ??

  2. Orelsan n’est pas un buzz à proprement parler. Tout le monde parle de cette chanson minable, mais ses autres titres son vraiment mieux écrits. Cette chanson a du être faite rapidement et sous alcool!

    Sinon celle ci est bien mieux : http://www.dailymotion.com/rel.....videogames enfin ce n’est que mon petit avis de blogueur non influent 😉

  3. Salut Eric,

    Je suis un fervent lecteur de ton blog depuis pas mal de temps maintenant et c’est la 2ème fois que je me retrouve « choqué » (ce n’est pas exactement le bon mot mais bon…) par un de tes billets.

    Le premier, tu parlais de Diams, rappeuse, avec beaucoup d’ironie et de critique, là, tu parles d’Orelsan, rappeur, et d’un de ses morceaux (vieux de 2 ans maintenant, donc le buzz hein…) avec le même ton acerbe voire « agressif ».

    Je peux comprendre que le Rap ne soit pas ta tasse de thé mais de là à prendre des raccourcis tels que ceux que tu as pris en en parlant, je trouve ça assez limite.

    Tu sembles un passionné de musique et je suis persuadé que dans des titres que tu affectionnes il y a forcément des sujets traités avec une violence comparable à celle qu’Orelsan évoque dans ce texte.

    Je pense que son titre, évidemment hardcore, est lié à sa propre histoire, à son propre vécu. Il a juste mis en musique ce qu’il avait dans ses tripes.

    Quelle différence fais tu avec n’importe quel texte personnel de n’importe quel artiste ?

    C’est un rappeur ? il rappe en français donc tu comprends ce qu’il raconte ?

    Je trouve dommage les clichés que tu abats à chaque fois que tu as évoqué ce genre musical…

    L’ouverture d’esprit te fait défaut dés que tu évoques ce thème…

    Écoute donc le reste de l’album avant de juger avec ce genre de raccourcis et notamment « la peur de l’échec » en featuring avec Ron « Bumblefoot ».

    Bref, les goûts et les couleurs ne se discutent pas évidemment, c’est ton blog, et c’était juste mon ressenti…

    A+

  4. Comme l’a déjà dit Kmenslow:

    il faut éteindre sa lumière demain de 20h30 à 21h30

    C’est important, la planète vous remerciera!

  5. @Vince « Rien sur le buzz Ikea » sisi mais celui là il ne nous avait pas échapper. Et on peux dire qu’on doit pouvoir s’en passer.

  6. Les excès du White Trash made in France ou l’histoire d’un mauvais remake
    (faux problème de sociétes et vraie escroquerie musicale)

    White Trash.
Le terme sera la coquetterie des prochains jours dans la presse ignorante ou en déficit d’adulescence.
    Le phénomène a été sociologiquement marqueté par un spécimen quelconque dans une maison de disque, major ou indépendante, il n’y a plus de différence. Il n’y en a jamais eu.
Puisque le but principal des organes de production culturelle est de fournir une solution adaptée à toutes les niches de population, alors autant tirer avantage de la paupérisation ambiante qui unit les enfants de prolétaires high tech et de la bourgeoisie vintage dans une middle class pseudo universitaire.
    White Trash. Là où l’on pourrait trouver l’expression raciste comme bamboula® ou bougnoule, on y trouve une forme méliorative d’acceptation socialo-artistique qui émoustillera les mêmes illuminés qui ont mis au panthéon l’illettrisme d’Abd Al Malik.
    La suite :
    http://souklaye.wordpress.com/.....is-remake/

  7. Eric

    @Renaud :
    Je ne suis effectivement pas fan d’une certaine forme de rap, mais vérifie quand même bien bien tes sources avant d’affirmer certaines choses :
    http://www.presse-citron.net/p.....ur-de-mots
    Sinon bravo d’absoudre Orelsan. C’est sûr que « je vais t’avorter avec un opinel » c’est très cool comme vision du monde. Comment peux-tu justifier ou excuser de tels propos ?
    Je parle de ce titre parce-que ça a été un buzz de la semaine, et au cas où tu n’aurais pas remarqué c’est aussi un peu le titre de cette rubrique.
    Maintenant je ne connais effectivement pas le reste de la production d’Orelsan, dont je n’avais jamais entendu parler avant, mais ce que j’ai entendu me suffit amplement et ne me donne pas envie d’en savoir plus, ne serait-ce que pour éviter de cautionner d’une façon ou d’un autre des propos qui me font vomir.

  8. Sur le rap c est la version masculine de l’autre pouf qui a tous les malheurs du monde dont le mec qui c est barré … putaing c est une lyonnaise.
    A un moment donné ingénieur du son c est aussi un travail, et quand la personne parle des contraintes du travail c est peut etre ça dont il parle.
    Un mauvais moment à passer, que le confort de la maison achetée a crédit empêche de dire tu es une buse va te faire enregistrer ailleurs …
    Mais je suis pleins d’admiration pour les gens du marketting … vendre du bien je n y arrive dejà pas alors de la daube chapeau bas

  9. C’est vrai avec un opinel ça t a ecorché, je suis sur qu’avec tes origines du sud ouest tu aurais préféré le laguiole 😉

  10. Alors là j’en étais sûr. Hier en écrivant un billet sur cet anti-rappeur (car ce n’est pas un rappeur), je me disais « Si Eric a le malheur d’en parler il va se faire troller! » Pas loupé. Je suis même navré que les blogueurs influents en aient parlé si peu tout juste en tournant cette sombre histoire en dérision sans plus. Heureusement que certaines blogueuses ont réagi elles! Je suis un anti-féministes et autres extrêmes de la même espèce mais je respecte LA femme et là OrelSan a dépassé les bornes avec son titre point barre. Je suis un mec et hier j’avais les nerfs en pelote après l’avoir écouté. Enfin bref c’est juste mon opinion. Doit on éviter de parler de tel ou tel sujet pour éviter de faire de la pub c’est une autre question (pour moi c’est plus de la prévention).

    Dites vous juste que des dizaines d’asso se battent chaque jour contre la violence conjugale et des petits mecs (pour rester poli sur ce blog) foutent des années de prévention en 1 chanson. Bravo!

    Alors parce qu’il a fait une ou deux chansons potables ça doit l’excuser de s’être lâché dans une autre. Non désolé pour moi ça ne passe pas.

    Pour info : Presse Citron ne fait pas dans le buzz gratuit et niveau statistiques il n’a pas besoin de ça!

  11. Ne me dis pas que tu découvres que les paroles de certaines chansons de rap peuvent être immondes…
    Et que dire des noms délicats de ces rappeurs (NTM soit nique ta mère) ou pire Doc Gyneco (enfin il n’y a que les Chiennes de Garde pour hurler après cela et j’avoue que ce coup ci je les suis)
    Il ne reste plus au dit rappeur qu’à passer à l’acte. Il ne fera que rejoindre un autre chanteur. Si la fille qui est morte ne faisait pas partie du milieu du show business, je pense que sa mort serait passée par perte et profit (deux lignes dans la presse locale).
    Il se trouvera, sans problème je pense un critique d’art (Antoine Zobart)pour dire si c’est du lard ou du cochon….

  12. Bon allez je me lance dans la défense de l’indéfendable :).
    Je vais essayer d’éviter de toller /!\. J’ai écouter tout l’album d’Orelsan et sincèrement je ne vois pas ce qu’il à de vraiment différent d’un TTC par exemple. Alors certes ce n’est que de la provocation mais justement ce n’est que ça. Il à parfois de très bon texte quand il évite la vulgarité facile. Je pense notamment au morceaux « Étoiles invisibles », « No life », « Changement ». Je ne pourrais pas avancer ça sans quelques exemple.

    Orelsan – Étoiles invisible

    « J’me lève quand la nuit tombe
    a côté de mes pompes j’regarde le monde se dégrader
    noyée dans la pénombre , j’compte les secondes
    J’voudrais déployer mes ailes pour pouvoir rejoindre le ciel étoilé. »

    Orelsan – No life

    « Qu’est-ce qu’on s’en branle du futur quand on comprend pas l’présent ?
    C’est pour les gens différents, les feignants, les déviants
    On sait même pas ce qu’on cherche vraiment
    Ceux dont les neurones se court-circuitent, quand self-défense rime avec courir vite »

    Orelsan – Changement

    « Les médias lâchent les mêmes mythos, si on mord à l’hameçon
    C’est parce qu’on reçoit trop d’informations à la seconde
    Avant j’achetais les sons, j’écoutais même ceux qu’j’aimais pas
    Maintenant j’ai 40 Giga d’MP3 que j’écoute même pas  »

    Je trouve dommage de passer à coter de certain titres (comme ceux au dessus) a cause d’autre titre de son album. Je ne suis pas fan de tout ce qu’il fait mais j’aime beaucoup certaine chanson. Il est vrai que si là première écoute est un des morceaux remplis de vulgarité gratuite on peux être facilement rebuter par cette artiste. Mais je tiens à le défendre car il écris aussi de belle chose. Après il en faut pour tout le monde les goûts ça ne ce discute pas :).

    Merci d’avoir pris la peine de lire mon avis.

  13. Eric

    @Djeby :
    A ce niveau ce n’est plus une question de machisme/féminisme (ça serait même réducteur), le même texte aurait pu être écrit par une fille à l’encontre d’un homme ou une fille à l’encontre d’une fille ou un mec à l’encontre d’un mec ça ne change rien à l’affaire : c’est la violence des propos qui est tout simplement hallucinante. Que certains puissent avoir de mauvaises pensées dans une situation précise, dans leur tête, dans l’intimité de leur moi profond c’est une chose, mais qu’on puisse écrire, enregistrer, produire et publier ça c’en est une autre.

  14. On t’aimait bien quand tu donnais juste ton avis sur le web et wordpress. Mais alors c’est d’un pathétique !!!
    Et je me suis tapé le calvaire de lire cet article, enfin ces idioties.
    Tu pourrais pas revenir a wordpress ou ca ne fait pas assez d’impression adsense surement !!! pitoyable.

  15. Ok, c’est pas bien. La violence c’est mal. La guerre aussi…
    Et alors? On censure? Sur quels critères? De quel droit?

    Je le trouve moins violent que le borgne qui réitère sa comm négationniste. Pourtant c’est le plus vieil homme politique français…

  16. Le truc d’éteindre ses lumières ? J’ai l’impression que ce bordel de tout éteindre (donc ralentissement conséquent des réacteurs oui oui !) n’aura comme impact plus de gaspillage au regard de l’énergie nécessaire pour tout rallumer… No ? Bref il faut que je trouve la source sûre…
    Concernant Orelsan, il a sûrement été trompé le pauvre bonhomme ce qui ne légitime pas de telles paroles certes mais ne restons pas aveugles, les américains sont aussi très forts, sans parler d’autres rapeurs je cite Booba « Je lave mon pénis à l’eau bénite ». C’est en tout cas une discussion intéressante pas aussi légère qu’elle n’y paraîtrait !
    Sur ceux, Bon week-end aux Presse-Citroneurs (le mien ne sera pas fanfaron)

  17. Pourquoi parler de cette daube ultime et moralement douteuse. Y’a tellement de bon morceaux de hip hop (d’avant et d’aujourd’hui)qui mériteraient qu’on en parle. Dommage que cette merde bénéficie de l’audience de ce blog.

  18. Gentiment je t’immole je cite encore (dsl) :

    « Je suis une bombe humaine dans une maternelle, un cutter dans le cœur de ton paternel, j’ai mis ta mère en vente sur Internet, Je fais tapiner ta sœur… Coc dans le « zen »… pédale de merde. J’appelle à la haine, au meurtre, au viol, à la tuerie, au massacre, à la furie, au napalm… »

  19. @Julie Navarro S’il faut vraiment choisir entre deux dégueulasserie je préfère, si j’ose dire, celle que tu cites plutôt que celle dont parle Eric. Et c’est quelqu’un qui a été élevé dans le catholicisme qui le dit.
    Il faut POSITIVER comme on dit ! Au moins un mec qui se lave la pine !
    J’imagine les dégâts que peuvent faire sur les citrons vides qui servent de tête à un certain nombre ce genre de paroles avec un gros rythme boum-boum.

  20. Eric

    @La loutre :
    « …je me suis tapé le calvaire de lire cet article, enfin ces idioties. »
    Tu n’étais pas obligée en même temps, le web est grand.
    Un autre truc : au cas où tu n’aurais pas remarqué c’est moi qui choisis mes sujets, et c’est dingue mais comme c’est mon blog je donne mon avis sur ce que je veux. Incroyable hein ?

  21. juste une chose si je peux me permettre, ça m’étonnerait qu’Eric cite ce genre de buzz pour faire du trafic, c’est débile de penser ça. Déjà il ne met aucun mot-clé dans le titre, pas de caractère gras sur Orelsan, et même pas de lien.
    Ensuite je connais un peu le référencement des blogs et ce genre de billet ne rapporte rien en seo. Eric dis-moi si je me trompe mais je pense que tu fais bcp + de trafic sur des billets comme les followers Twitter ou des tests comme le Magic Android non ?

  22. Occupe toi de tes geeks !!!

    Vous me faites tous rire les lèche-bottes de ce blog, ya pas d’école ou quoi les pouilleux ? Rien d’autre à faire que de soutenir votre idole même quand il dit n’importe quoi ?

  23. @Eric

    Je disais anti-féministes car j’ai lu beaucoup de commentaires reprochant aux blogueuses d’être des mamies féministes. Comment dire ? Tu vois dans la chanson, il l’aurait juste traitée de « Pute, connasse, poufiasse et autres noms d’oiseaux » ça serait passé comme une lettre à la Poste en ce qui me concerne car ça peut se comprendre. Quand on en arrive à des détails (et des références comme Cantat Trintignant ce n’est pas juste une crise d’ado tardive).

    Quand tu dis « le même texte aurait pu être écrit par une fille à l’encontre d’un homme ou une fille », trouve le moi. Et puis des mecs battus par leurs nanas perso je n’en connais pas (même si je sais que ça existe, mais c’est très rare).

    Je n’aime pas les textes niaiseux de certaines chanteuses qui prônent la vie des bisounours mais je ne pense pas qu’une fille puisse écrire ça.

    Ensuite « Que certains puissent avoir de mauvaises pensées dans une situation précise… ». Euh alors je vais peut être t’apparaître comme un troll (mais je m’en fous, je ne suis pas un lèche c.. d’Eric Dupin comme lu plus haut et je trouve très bien qu’un mec comme toi qui a plus de 2 de QI s’exprime sur le sujet même si tu n’es pas totalement d’accord avec moi) mais tu dis « mauvaises pensées ». Là on est plus dans les mauvaises pensées, mais bien dans l’appel à la violence envers une femme infidèle. Je suis en France et je n’ai pas envie de mon pays devienne l’Afghanistan.

    Je suis navré que des mecs comme Eric ne puissent pas s’exprimer librement sur leurs blogs sous peine de représailles trollesques dans les commentaires. Ah oui c’est vrai aujourd’hui le net c’est… les 3/4 des commentaires vides de sens sur le post.fr!

  24. C’est quand même sidérant que des soit-disant fans du pro-penseur hardcore qu’est ce rappeur totalement malsain ne supportent pas une once de critique …
    Faut arrêter d’abuser, comme l’a dit Eric, le web c’est grand, c’est ce qui fait sa force, donc si tu n’aime pas ce qui se dit sur cet olibrius aux paroles acerbes ici, tu peux rejoindre des blogs kikoo-lol sur Skyrock et participer aux commentaires en sms qui abondent dans ton sens …

    C’est trash, oui, et ça je peux le supporter, mais là on s’attaque quand même à l’image de la mère, de la femme … C’est à ce demander si ça n’est pas son subconscient qui parle et s’il n’a pas lui même reçu un coup d’opinel quand il était encore foetus …

    Personne n’oblige quiconque à lire Presse-Citron, et encore moins à commenter.
    Parce que oui, les blogueurs, influents ou pas, sont souvent des gens de valeurs et de principes qui respectent certaines notions fondamentales de la condition humaine.

  25. Moi je trouve ca tres tres bon Orelsan.
    Franchement j’arrive pas a croire que l’on puisse penser une seule seconde que ce soit du premier degré.

    De plus les textes gene et derange bon point on en parle et on oubliera pas… sinon une fois nos vies bien aseptisé, on fera réelement bien pire.

    De plus on ne force personne à écouté les paroles, je prefere encore écouté et ce malgré la violence des paroles, orelsan car c’est carement bien ecrit, moi ce qui me fait vomir c’est la soupe mieleuse sans saveur que l’on nous rabache à longueur de journée, pour n’effrayer personne et resté le plus possible dans les clou. Soit beau, parle bien, et ne dis rien qui puis choquer les autres.

  26. +1 pour Kmenslow qui a raison, on va pouvoir revenir à l’âge de pierre pendant une heure samedi à 20h30 en éteignant nos sources électriques, faut pas s’en priver, mes enfants adorent ça !
    Bon, cette année j’ai décidé de ne pas éteindre mon serveur, j’espère ne pas trop me faire remarquer, hein 😛
    Concernant ton calvaire d’écouter les paroles de cet illustre inconnu, quel chemin de croix Eric ! moi j’ai décidé d’en rester aux réactions, ne cautionnant pas ce genre de démarche « artistique » (le mot est mal choisi dans ce cas, enfin… ), mais c’est pas jcfrog qui aurait fait un truc pareil 😀

  27. Oulà ya polémique aujourd’hui !

    C’est marrant, j’aurais plus vu dans cet article un débat sur la décision de Facebook plutôt que sur le point du rappeur…

    En ce qui me concerne je trouve qu’en général le rap peut être une bonne chose, même si personnellement je n’aime pas cette musicalité. Pour cette chanson dont parle Eric, ça n’est pas du tout une bonne chose : trop de violence !
    Et après on s’étonne que des gamins des zones défavorisées deviennent violents… bravo la liberté d’expression parfois.

    Et sinon pour le changement d’heure on a une heure de plus ou de moins pour dormir ? :p

  28. Salut Eric, je continue avec le débat Orelsan (même si certains pensent que donner son avis c’est ne pas accepter celui des autres … m’enfin). Personnellement j’ai beaucoup aimé son album, j’ai aimé les textes, la musique, sa façon de rapper (différemment que les Booba et autres Sinik que je n’aime pas du tout) et sa musique. Après, OUI, il y a des chansons chocs et violentes mais il ne faut pas oublier que ce n’est pas le premier à faire ça, TTC, Grems Aka SuperMicro ont bien exploité le filon. Et puis il n’y a qu’à voir, il s’est fait essentiellement connaitre avec « Saint Valentin » et « Sale Pute » sur youtube qui sont des titres extrêmement vulgaires et violents et qui en plus de ça, ne sont pas dans son album. Mais je pense qu’il faut le prendre au second degrès, il le dit lui même dans une de ses chansons « ça m’apporte rien d’insulter les filles ». Et puis ce serait dommage de passer à côté du reste de son album qui m’a vraiment marqué. Maintenant, je suis plus « jeune » que toi, et donc je me sens surement plus concerné par ses textes.
    Après je comprends très bien que tu n’ai pas aimé, il en faut pour tout les goûts et je trouve ça bien de voir un blogueur qui dise qu’il n’a pas aimé quelque chose alors que tout les autres ont aimé car 4 blogueurs « influents » ont aimé, au moins toi, tu assumes et ça fait ta force ! (ralala, la blogosphère française, 100 blogueurs, 50000 lèches culs)

  29. En fait personne n’a vu que ce qui choque le plus Eric Dupin, ce n’est pas tant les paroles de la « chanson » mais le fait que quelqu’un qui a des compétences techniques (ingénieur du son, ce qui n’est pas rien) mette son art au profit de quelque chose qui lui donne la nausée (à Eric). Eh oui, pour trois ronds, six sous certains prostitueraient père et mère. Faut bien payer le crédit (sur 35 ans) de la baraque !…

  30. Un petit mot de plus : les blogueurs que j’aime beaucoup, Maître Eolas et Eric Dupin prennent en ce moment des positions qui sont à rebrousse-poil de l’opinion commune. Trois koutous pour chacun d’eux de ma part…

  31. Hmmm… comment dire…
    « Le buzz de la semaine »

    donc le buzz de la semaine c’est parler de la même chose que ce dont parlent les autres, sans rien apporter de plus au débat, fabuleux !

    t’as pas écouté les autres chansons, tu te contentes de faire la pleureuse comme les autres, sans rien apporter de plus au débat, magnifique !

    ce jeune a du talent à l’état brut, on s’en balance que les gens soient choqués !
    est-ce qu’ils sont choqués par les chansons de TTC ou celles de Booba ?

    exemples :
    « Pute, chuis ton mac alors suce ma bite gratuit »
    « Je donne des claques à ton cul et tu cries »
    « Pute c’est normal j’ai mis mon doigt dans ta chatte »
    « Le lendemain matin je n’leur dis pas bonjour mais casse-toi »
    « Bouge ton gros cul pute, Fais-le rebondir »

    « Va faire l’amour avec un tesson, sur un de mes sons »
    « J’ai de quoi te siliconer si jamais tu vieillis mal »
    « Coeur brisé, le cul cassé, Salue bien ton crustacé »

    et enfin, pour en détourner une :
    tu vas retourner blogger bouffon.

  32. Eric

    @génisse @nez gris @pierre qui roule :
    J’ai lu vos commentaires avec beaucoup d’intérêt, et vous en remercie.
    Je vous souhaite aussi un très bon week-end.

  33. Merci Eric, je vois à quoi m’attendre si je propose un jour un blog hip-hop avec les positions que j’ai 😉

    Marrant (mais je le savais déjà) de voir comment des pseudo défenseur du hip-hop, qui sont les premiers à se sentir harcelés, etc… n’arrivent pas à se défaire de cet aspect « je défend le rap quelle que soit la raison, je me pose pas de question ».

    je ne connais que cette chansons de sieur Orelsan et franchement c’est de la daube et est très loin de ce que représentent les valeurs du rap. C’est de la merde d’un point de vue rapologique, pas besoin de tergiverser. Après le reste de son album est p-e valable mais ça ne donne pas envie d’aller plus loin, c’est dommage. En même temps c’est un peu ce qu’on nous vend dans le rap français d’aujourd’hui avec des Booba, Sefyu, … violence gratuite, mensonges, etc (alors qu’il y a vraiment de bonnes choses positives, intelligente ou constructive).

  34. Eric

    @julius :
    Je crois que tu es le seul à avoir vraiment lu correctement mon billet et à l’avoir compris 🙂

  35. Bon puisque certains pensent qu’Eric n’aime pas le RAP (il a le droit) voici un lien pour qu’il aime un peu plus peut-être: http://www.akamusic.com/djamboy

    C’est fou de trouver ce genre de commentaire plus violent et plus choquant que ce que l’est l’article pour certain!

    N’importe quoi, et allez tient pour apporter mon soutient au propos de presse-citron, moi aussi j’ai envie de vomir en entendant des chansons pareilles!

  36. bonsoir,

    personnellement j’adore orelsan, il passe a LA Rochelle ( francofolies )

    voila 2 des chansons dont les paroles ne sont pas basé sur la violence gratuit. Et je doit avoué qu’elles reflet une certaine réalité.

    La premier s’appelle Nolife :
    http://www.youtube.com/watch?v=6yVUieMRro8

    La seconde est changement :
    http://www.youtube.com/watch?v.....re=related

    Après je trouve que tu est allé très vite sur ta critique. c’est dommages.

    Bonne soirée

    L’influence doit être neutre ( je pense )

  37. @Renaud: Au moins je suis pas le seul à penser ça ! =D

    L’heure d’été !? On va dormir une heure de moins !? Bon bah faut prendre de l’avance alors !

  38. Je me dis qu’il y a des jours où être un « bloggeur influent » doit être un vrai calvaire… Bon courage Eric pour supporter tous ces commentaires trollesques, personnellement mes nerfs n’auraient pas tenu.

    Je suis toujours étonnée de voir que certains voudraient te voir écrire certaines choses et pas d’autres… Peut-être qu’a force on te prend pour une machine dont on voudrait pouvoir faire ce qu’on veut.
    C’est étrange et ça me dépasse.

  39. Tient c’est une idée pour un futur carnaval ça, transformer les blogueurs « influents » en machine à écrire ou en robot!

    Enfin l’essentiel c’est que presse-citron soit un bon blog non? avec ou sans les commentaires!

  40. Tout ça pour dire qu’en Irlande, je suis à mille lieues de cet « artiste », je n’en ai jamais entendu parlé.
    On a mieux à faire ici, entre la St Patrick et le Grand Chelem, ça me passe bien au dessus.
    Réglez vos montres et bon week-end !

  41. Pour les paroles du rap, que dire de plus ? consternant tout simplement, difficile de croire que certain puissent appeler ça de la musique !

  42. Pingback: Benzine Magazine » “Sale pute” fait le buzz

  43. @Antoine: C’est pas parce qu’on a un avis divergent (voire carrément opposé) qu’il faut essayer de l’imposer ou de croire que le sien est forcément le bon. Rappelle-toi les grands principes de la constitution française: liberté de pensée et d’expression…

  44. Eric ton post dérange parce-qu’il affirme de façon ironique mais très juste une évidence : il y a tout un business de la haine dans le rap, et derrière ce rappeur à la noix il y a des gens qui tirent les ficelles et qui s’en foutent plein les poches et qui manipulent les jeunes en leur faisant croire qu’ils sont de gros rebelles alors qu’ils ne sont que des bouffons d’un système bien huilé.
    Bien sûr ça ne leur fait pas plaisir à lire ce genre de post à toute cette petite mafia, et les gros connards (parce-que ce sont de gros connards, appelons un chat un chat) qui postent de commentaires haineux ici ont surtout les boules que ton post leur mette leur gros nez plein de coke dans leur merde.

  45. Ça m’a fait découvrir le luron! Ça a le mérite d’être à contre courant, je veux dire, comme le fait remarquer @StrAbZ, ce n’est pas de « la soupe mieleuse sans saveur que l’on nous rabache à longueur de journée »… C’est « différent » (comme l’explique un de ses titres homonyme). Après c’est pas très fin non… Mais ça s’écoute sans fin!

    [ NDLNR (Note De La Non-Rédaction): Comme beaucoup l’ont déjà fait remarquer, il serait bon de prêter plus d’attention à d’autres de ses titres (no-life et consors…) ]

    s*** P*tE, c’est un peu à ch**R oui, bord*l de M*rD*!!

  46. Incroyable tous ces commentaires!
    J’ai pour ma part découvert « oreille salle » dans la vidéo Off Air de vinvin qui ma bien fait rire, et j’avoue qu’à première vue, je pensais que le clip était une parodie…
    Je préconise a tous les commentateurs de ce post de regarder cette vidéo, histoire de dédramatiser.
    Tout ça n’est vraiment pas si grave!

  47. Sidjel.M@ on

    Ça me fais penser à un titre d’eminem, où il explique à, certains, de ses fans en manque de recul, qu’il ne faut pas prendre tous ses textes aux premiers degrés.

    J’ai donc du mal à comprendre, et croire, qu’un grand garçon comme toi, éric, prennes ses textes aux premiers degrés.
    Il ne faut y voir que punchline, humour et défouloir.

    Il serait bien d’écouter l’œuvre entière du bonhomme pour comprendre ses textes; son état d’esprit; sa vie; son histoire; le monde dans lequel il vie ainsi qu’une majorité des jeunes d’aujourd’hui.
    J’ai l’impression (pas qu’une impression d’ailleurs) d’une déconnexion quasi complète avec la/les générations des parents/grands parents; d’une incompréhension, surtout coté parents/grands parents.

    Attaquer ce texte l’orelsan, sur la forme, sans rien connaître du bonhomme, je dirais que c’est…léger, pour un blog qui se dit rédigé par un « professionnel de la profession ».
    Tant cas rédiger une critique, autant prendre le temps et y consacrer un biller réellement travaillé; tant sur la forme que sur le font.

    Voila, si réponse il y a à mon commentaire, il serait bien de ne pas me répondre par une pirouette du genre « Je vous souhaite aussi un très bon week-end. ».
    C’est le genre de réponse qu’on fait lorsque qu’on ce fait insulté du genre « casse toi pauvre con », ce n’est pas le cas ici.

    @julius : Si être à « rebrousse-poil de l’opinion commune » est suffisant pour obtenir ton approbation, laisse moi mettre trois points de suspensions…

    Ps : J’espère ne pas me faire traiter de troll simplement parce que j’ai un avis différent du votre, que je défends sèchement.
    Ça devient systématique sur ce blog…

  48. Je crois que vous vous emballez pour rien, les amis. Vous croyez vraiment qu’il va aller la planter son ex. Tous ce qu’il dit c’est qu’il ne lui souhaite pas le bonheur dans sa vie.

    Comme ci vous n’avez jamais vécu le même sentiment étrange de souhaiter du mal à son ex copine car elle nous a larguer, tromper, menti. Et inversement pour les hommes, sauf que si ça aurait été chanté par un rappeur américain dont vous ne comprenez pas les mots, vous aurez surement dansez dessus. En attendant tous ces pseudos moraliste me font bien rire, continuez à acheter les albums et à écouter les paroles de B Canta. Entre un mec qui parle de sa haine pour se défouler et ne pas passer à l’acte et un autre qui passe à l’acte et que vous continuez de suivre sans que vous trouviez cela dégueulasse. Moi j’ai fait mon choix

    PS: Qu’il y en a 1 qui me dise, qu’il n’a jamais souhaité du mal à autrui ici ? Mito. La music c’est de l’art et que ça vous plaise ou pas le rap en est même le plus violent.

    Quand Gainsbourg dit I Want to Fuck You à Whitney Houston ça vous a bien fait rire non. (C’est du respect là !!) Pour moi c’est pareil, sauf qu’il y en a un qui passera pas dans les bêtisiers chaque années.

    Autre point : Je n’ai jamais écouté ce rappeur, ni ce morceau et tout l’abattage autour de lui me fait rire. Comme quoi, il suffit qu’il y en est un qui en parle pour que tout le monde suive. Je ne parle pas d’Eric (car ça rubrique est dédié à ce qui buzz et il fait bien d’en parler) mais des radios et télés.

    Voila mon point de vue

  49. @viki53 On peut donner son avis sans sortir des droits et libertés que nous accorde la constitution. Pour moi, le rap n’est pas de la musique. Tout juste de la vocifération tribale…
    Heu, je crains que ceci soit un gros, gros troll. Si Eric le sabre, je ne lui en voudrai pas.

  50. @Nez Gris :
    Dis donc, ce n’est pas très malin dans un commentaire violent de faire style « Je ne me cache pas et même que je mets mes coordonnées ».
    Ok que tu sois un maximum transparent auprès des autres internautes. Mais ça pourrait être dangereux que l’un d’eux soit le partenaire de ton client principal.
    Pas que je veuille l’utiliser contre toi, loin de là, car ça serait très con et très lâche.

    Mais professionnellement parlant, c’est dommage de donner cette image à ta entreprise; surtout quand le client a 99 % de chance de tomber sur ton post étant donné qu’il fait de la veille communautaire.

    Fais gaffe à ton identité numérique mon garçon. (Tu fais ce que tu veux mais moi ça me gène pour notre client commun)

  51. Bonjour à tous,

    je lis régulièrement ce blog, et c’est la première fois que je laisse un commentaire, car je suis vraiment triste qu’il y ait un tel malentendu à propos d’OrelSan et de sa chanson.

    D’un côté, je peux comprendres les réactions choquées par les texte et sa violence. Mais il ne faut pas juger cette chanson, sans connaitre le reste de son oeuvre et sa personnalité. Attention, je ne dis pas « Il ne faut pas critiquer cette chanson parce que d’autre sont biens », je dis « Quand on connais son univers, son propos, on trouve que cette chanson est bien ».
    tout est une question de degrés et d’intention que l’auteur à mis dans l’oeuvre en question. Par exemple, on n’est pas choqué par LOLITA de Nabokov, car on sais que c’est le travail d’un écrivain, qui décrit une pulsion sexuelle, et qui en fait un objet littéraire.
    Pour OrelSan, c’est la même chose, vraiment.
    Il part du sentiment d’une pulsion, et en fait un objet musical. On peut ne pas aimer ou trouver ça inintéréssant, mais ça ne sert à rien de dire des choses comme « Ce n’est pas de la musique ». Car si, c’est de la musique, c’est une oeuvre.
    Dans la chanson « Saint valentin » par exemple, OrelSan ne dis pas qu’il va faire ou qu’il a déjà fait tous ce dont il parle dans la chanson. Non, la chanson « Saint Valentin » est une critique de l’effet du porno à outrance sur les jeunes. Cette chanson montre ce qui passe par la tête des jeunes qui ont été elevé au porno sur Canal+, au vidéo bangBus, etc. Ce ne sont que des ados qui se branlent dans leur chambre en s’imaginant reproduire ce qu’ils voient dans les vidéos porno. Et justement, tout le propos d’Orelsan, dans son disque, c’est de montrer qu’il est un looser, qui ne séduit pas les filles, qui vit dans une ville de merde, etc, et que pour cette jeunesse là, la seule porte de sortie, d’évasion, c’est internet et le porno. Il met le doigt sur cette tristesse là, sur ce dénuement.
    Dans « Sale Pute », c’est pareil, le personnage n’est qu’un looser qui picole après avoir découvert l’infidélité de sa copine. Il n’arrive qu’à lui écrire un mail haineux, mais au fond, il reste derrière son ordinateur et ne fait que lui écrire un mail. Encore une fois, OrelSan parle de l’abandon, de la misère sociale, et de la violence sexuelle et physique qui prends de plus en plus de place dans la tête des jeunes via internet.

    Après, il est indéniable que certaines frange de son auditoire ne comprennent pas ça, et prenne ses textes au premiers degrés en trouvant ça rigolo. Mais à ce niveau, c’est un problème d’éducation, et ce n’est pas aux artiste de faire l’éducation des ados.
    On ne peux pas interdir Orange Mécanique sous pretexte que ça donne envie d’être violent, ou Fight Club parce que ça donne envie de bastonner.
    Mais OrelSan à conscience de ce problème, de la mauvaise interprétation, de la mauvaise compréhension que certaines pourraient avoir de ces deux chansons, et il a préféré ne pas mettre ces titres dans son album, et ne pas les jouer sur scène, et ça depuis plusieurs mois, sans la pression de personne. Pour te répondre Eric, ces deux chansons qui font scandale aujourd’hui, il les a enregistré il y a deux ans, qlors qu’il n’avait pas de manager, pas de label, etc. ces titres ne sont donc pas passé par les mains d’un ingénieur du son, d’un studio, d’un manager, d’un producteur, etc. Il a fait ça chez lui avec ses potes et l’a posé gratuitement sur Internet.

    Certains diront que j’exagère, que je dis n’importe quoi pour défendre OrelSan à outrance, mais je pense vraiment que ses chansons, son oeuvre doit être jugée dans son ensemble. Car au delà ce qu’il dit concretement, des expressions qu’il utilise, il cherche vraiment à définir quelque chose d’interessant, à parler de sujets dont on ne parle pas assez dans le rap la lacheté, la peur, la misère social et affective…
    Ca me fait penser à certains passages de Marc-Edouard Nabe, à Nabokov, etc, des oeuvres à la limite, qui peuvent déranger, mais qui apporte une part de reflexion à ceux qui savent les comprendre.

    Après, musicalement, on en pense ce qu’on veut. Je ne veux pas faire d’OrelSan un Mozart ou même un Nabokov. C’est un rappeur, c’est son premier disque, c’est un mec gentil et un peu à l’ouest. Il ne méritait un tel battage médiatique, et surtout, il ne méritait vraiment pas que les gens ne s’intéresse uniquement qu’à ces deux chansons sans comprendre la place qu’elles prennent par rapport aux autres chansons, qui compose son album.

    Voilà, j’espère que je vous aurais au moins donné envie de réviser votre jugement sur lui, d’écouter au moins un autre de ses titres.

    Bon week-end à tous,
    Damien

  52. Eric

    @Sidjel.M@ :
    Je vous remercie de votre commentaire que j’ai lu avec beaucoup d’intérêt.
    Je crois que vous oubliez un peu le principe même de cette rubrique, qui, je le rappelle s’intitule « Les buzz auxquels vous avez échappé cette semaine ».
    C’est une rubrique de fin de semaine, légère et décalée, qui reprend ce qui a buzzé dans la semaine sur le web et dont presse-citron n’a pas parlé, une sorte de récap en vrac. Elle n’a donc pas pour vocation de fournir des analyses poussées, voyez plutôt ça comme un listing.
    Donc excusez-moi mais quand vous dites « Il serait bien d’écouter l’œuvre entière du bonhomme pour comprendre ses textes… » vous êtes à côté de la plaque, vous réclamez une critique complète d’une œuvre alors que je parle juste d’un truc qui a été repris de nombreuses fois sur le web cette semaine, c’est tout.
    Concernant le fond, je n’ai rien contre Orelsan, que je ne connais pas (j’assume), et je veux bien croire d’après ce que j’ai lu depuis que le reste de son oeuvre est très bien, et que ce garçon a du talent. je n’ai aucun préjugé contrairement à ce que certains commentaires simplistes voudraient faire croire. Ca fait 30 ans que je bouffe (et fais) de la musique et mon background de ce point de vue est sûrement beaucoup plus important que celui de tous les donneurs de leçons qui passent par ici.
    Maintenant, le plus ridicule dans l’histoire c’est que vous (au sens large) défendez une chanson que même Orelsan et son label rejettent en s’excusant même de l’avoir publiée. Cette chanson est une grosse merde, point barre. Tout le monde peut faire des erreurs dans sa vie. Maintenant, qu’Orelsan ait du talent ce n’est pas le sujet de cet article, qui focalise sur UN BUZZ.
    Quant à l’excuse du second degré que l’on ressort généralement quand on voit qu’on est allé trop loin, genre « meuuuh non, je rigole… » alors là désolé mais faut pas me la faire. Quand ce titre a été publié, ça m’étonnerait beaucoup qu’Orelsan et son label se soient dit ouais super qu’est-ce qu’on se marre, et les gamines qui se font cramer la gueule dans les caves du 93 c’est du second degré aussi…
    « Ça devient systématique sur ce blog… »
    Qu’est-ce qui devient systématique ? L’insulte dans les commentaires dès qu’on n’est pas d’accord avec l’auteur ? C’est vrai.
    Je vous souhaite un bon week-end.

  53. bon finalement je vous donne mon avis parce que enfin…

    le texte de ce coco d’Orelsan (nom ridicule au passage) est merdique, aucun talent, ça ne se compare pas à du Nabokov, d’ailleurs aucun rappeur ne pourra se comparer à un écrivain, en terme de talent.
    le rap c’est ridicule, c’est nul et vous en bouffez toute la journée, toute l’année, comme la r’n’b d’ailleurs, de la merde que vous faites bouffer à tout le monde, vous les obligez même !!! Oui on est obligé d’aimer sinon on se fait passer pour de pauvres cons intolérants. Mais les ayatollahs de la musique c’est vous, incapable d’aller écouter et de découvrir autre chose.
    Je suis ouvert à tout : électro, blues, jazz, classique, rock, metal, pop, folk, country, americana… sauf à la soupe/merde commerciale que vous essayez de nous faire avaler depuis 20 ans.
    alors orelsan, c’est le con de trop dans cet univers commercial de merde, ce n’est même pas de la musique, ce n’est même pas de l’art, c’est simplement de la merde et c’est ça qu’on inculque à nos enfants ? non merci !
    ah oui, il est toujours intéressant de buzzer sur du trash, que de parler d’autre chose et de parler des artistes qui sont plus méritants que cela, ça fait moins vendre (je ne parle pas de ce blog, je parle des médias en général)
    c’est toujours le même scénario.
    Alors moi, Alias et mes artistes et leur musique de « rozbonbon bisounours pour les petites filles qui pleurent devant Charmed », je vous emmerde tous ! il y a tout un univers d’écart entre nous et vous !

  54. @ alias+Docteur+house,

    Déjà ça ne sers vraiment à rien de partir dans les insultes et de parler ainsi. Tu ne peux pas dire que je suis « un ayatollah de la musique incapable de découvrir autre chose que du rap », c’est une attaque gratuite qui déplace le problème. Pour info, en top de mon last.fm (last.fm/user/damienthomas) tu trouveras du Julien baer, Hary Connick Jr, Mathieu boogaerts… donc oui, je suis ouvert à tous les styles, et justement, je suis vraiment ouvert.

    Eric, je ne comprends même pas pourquoi tu laisse passer des commentaires comme « Le rap, c’est nul, c’est de la merde », etc. C’est juste de la provocation et ça ne fait rien avancer du tout.
    Tu dis qu’aucun rapeur ne peut se comparer à un écrivain en terme d’écriture. Mais pour moi, Oxmo Puccino a une meilleure plume que Marc Lévy.

    Il faut vraiment arrêter de tout mélanger et de faire de gros raccourcis. L’emballement médiatique à tendance à classer OrelSan dans le même sac que youssoupha ou d’autre trucs du genre, mais ça n’a rien à voir.

    Et encore une fois, OrelSan n’a pas cherché à buzzer avec ce titre puisqu’il date de 2 ou 3 ans, qu’il ne l’a pas mis sur son disque, et qu’il ne le joue plus en concert depuis des mois.

    Arrêtez d’utiliser cette chanson pour cracher votre haine du rap. Critiquer le rap en globalité, excusez-moi, mais c’est une ânerie. Moi, je ne dénigre aucun style, on ne peux pas cracher ainsi sur un genre globalement, sans voir qu’il recèle des créations intéressantes.

    Bonne fin de journée,
    Damien

  55. Eric

    @Damien :
    Je n’ai censuré aucun commentaire sur cette discussion (à part celui de cet abruti de nez gris), y compris ceux qui m’attaquent personnellement, je ne vois pas pourquoi je commencerais à le faire pour Alias au simple prétexte qu’il ne partage pas tes goûts et qu’il n’est pas de ton avis.

  56. Merci Eric pour ta réponse.
    Biensur, je ne voulais pas dire de le « censurer » parce qu’il ne partage pas mes gouts, mais quand je vois le ton de son message, qu’il termine par « je vous emmerde tous », je me dis que le débat ne va pas en être relevé.
    Ce n’est vraiment pas une question de gout, je t’assure, et il y a certains message qui défendent OrelSan qui me choquent aussi dans leur formulation et les mots qu’ils emploient.

    Après, tu as raison, et finalement, si tu n’a rien modéré, le débat ne part pas tant en sucette que ça.
    De mon côté, je ferait tout pour qu’on reste dans un débat intelligent, loin des insultes, des gros mots et des attaques personnelles.
    Merci

  57. Je veux participer moi aussi au buzz de la semaine, de manière constructive bien entendu.
    Orelsan que les choses soient claires : c’est de la merde, que ce soit dans le fond, la forme, les paroles, la chanson, le coté « artistiques », …

    Merci.

  58. Est-ce que le fait de ne pas partager l’avis d’Eric est forcément un troll?
    Je rejoins complètement le premier commentaire de Damien. Je pense aussi que pour le coup tu as résumé un peu trop vite le « fameux rap D’Orelsan »… Comme tu dois maintenant le savoir, cette « chanson » n’est en aucun cas sur son album, et n’est donc pas commercialisée, d’aucune autre manière non plus. Elle date de plus de 2 ans, le clip est 100% amateur, et à l’époque le jeune rapeur n’était pas plus connu que la capitale de la Guinée. De plus (mais effectivement après coup), il s’en excuse et reconnaît l’erreur de jeunesse et la mauvaise qualité du morceau.

    Pour le reste, ta réaction est légitime et le blog toujours aussi intéressant. Bonne continuation.

  59. le rap et la rnb c’est la culture de la médiocrité et du mauvais goût qu’on érige et qu’on donne exemple à nos enfants. ces formes de bruits misérabilisme sont déjà une insulte à l’humanité toute entière, elles insultent déjà mes oreilles quotidiennement alors, permettez moi, pour une fois, juste dans un blog, de répondre à leurs insultes.

  60. @ Alias+Docteur+house,

    Ca ne sert à rien de parler avec quelqu’un comme toi, qui ne véhicule que des clichés moisis sur le rap…
    Alors, comme le chante Oxmo Puccino, je vais juste faire une bise sur les joues de ta maman, et t’inviter à découvrir vraiment ce qu’est AUSSI le rap :

    http://tinyurl.com/mamalova

  61. @Eric :

    ‘Concernant le fond, je n’ai rien contre Orelsan, que je ne connais pas (j’assume)’

    Vous assumez donc que vous n’avez pas compris le sens entier du texte d’Orelsan. C’est tout ce que je voulais lire finalement…
    …Vous avez scié la branche sur laquelle vous étiez assis.

    À mon tour, je vous souhaite un bon week-end.

  62. Ps : Je cosign le 63 ème commentaires, celui de Damien.
    Voila une belle et vrais réflexion critique sur le font.

    @tous : Prenez le temps de la lire, sincèrement.
    Il développe une réflexion que je suis sur pouvez comprendre, si vous vous donnez les moyens d’ouvrir votre esprits et d’écarter vos préjugés et dogmes.

  63. Entièrement d’accord avec Damien.

    La critique est facile, l’art est difficile 😉

    Sur certain blogs on se croirais sur tf1 on fait du scandale à la va vite. Gros buzz pour une info qui n’en vaut pas la peine,
    Maintenant les politiques s’approprient le truc avec le même niveau de maîtrise du sujet que sur le projet de loi hadopi.

    « Internet c’est le mal / OrelSan c’est le mal »

    En même temps c’était inévitable vu que c’est le premier rappeur geek…

    Pitié messieurs les blogguers influant ne tombaient pas dans les critiques faciles ! j’ai pas laisser tomber la télé et ses infos bidons, déformées pour les retrouver quelques temps plus tard sur internet…

    Bizou Lu12 :p

  64. ah..
    puisque tu n’as « censuré aucun commentaire sur cette discussion », je reposte le mien, il semble être passé aux oubliettes

    je suis tombé sur une interview d’Orelsan qui date du début du mois et qui donne suffisamment d’informations sur le fameux morceau pour apporter un peu plus d’eau au moulin que les arguments type « business de la haine ».
    c’est de la musique, quoi qu’on en dise.

    http://www.abcdrduson.com/inte.....elsan.html

    Le label d’Orelsan ne risque pas de s’excuser d’avoir publié quoi que ce soit puisque je cite « J’ai dû faire ‘Saint Valentin’ il y a à peu près cinq ans. Je l’ai mis en ligne il y a deux ans. Au niveau de l’écriture, j’aime bien, mais je le trouve un peu vieux.[…]Pareil pour ‘Sale pute’. »
    puis
    « Honnêtement, ça me ferait chier qu’une daronne l’achète à son fils de 12 ans et entende ‘Sale Pute’ hors-contexte. Je trouve ça un peu chelou, c’est pour ça que j’ai jamais voulu mettre ‘Sale Pute’ en ligne sans le clip. C’était pour remettre le morceau dans son contexte : un type voit sa meuf le tromper, il va boire une bouteille, il lui envoie un message sur Internet… Tu vois ? Je trouve que ça rend le truc plus crédible que simplement bête et méchant. »

    Enregistrée il y a 5 ans…
    Voilà, que ça soit clair, il n’était pas signé il y a 2 ans, pas plus il y a 5 ans, il n’y a pas de studio, pas d’ingénieur du son ou je ne sais quel commercial.
    Ils ont fait ça entre potes, à la maison, avec leur matériel. Ils ont fait le clip eux-mêmes, 3 ans après avoir enregistré la chanson, encodé eux-mêmes, mis en ligne eux-mêmes. Employer le terme « publier » c’est un peu exagéré.
    Et il vient de Caen, pas du 93.
    D’autre part il ne s’est jamais excusé pour avoir fait cette chanson (qu’il ne vend pas par ailleurs) mais du fait qu’elle ait pu choquer certaines personnes, nuance importante.
    Franchement, venir chercher des vieux titres comme celui-ci pour enfoncer un artiste, c’est juste minable.

    ça me désolera toujours que ceux qui critiquent le plus sont ceux qui connaissent le moins.
    de ce point de vue, McCain (le fabricant de frites, pas l’adversaire d’Obama) aura marqué son époque.
    est-ce qu’on invite Laure Manaudou à faire des chroniques politique ? non ! elle n’aurait aucune crédibilité dans ce rôle, et bien dites vous que vous en avez autant dans le rôle de critique rap vis à vis du public concerné.

    j’aimerais bien voir un jour un débat sur le sujet : « quelle tolérance doit-on accorder à ceux qui n’en ont aucune ? »

    trop facile de dire que c’est de la merde
    très consensuel, très puritain, très hypocrite en somme
    moi je trouve ce titre excellent
    que tu ais un avis, c’est ton droit le plus absolu et je n’ai aucun problème avec ça, pas plus qu’avec le fait que tu l’exprimes sur ton blog, c’est fait pour ça
    mais entre avoir un avis et sabrer une création d’un lapidaire « c’est de la merde », bah ça aussi, « c’est de la merde »
    et malheureusement, le droit d’exprimer son point de vue va de pair avec le droit de se faire critiquer
    c’est la contrepartie à l’expression publique

    quand j’en vois certains partir dans des critiques genre « ce texte est merdique », « nom ridicule », « le con de trop », « simplement de la merde », etc, on se demande qui est le con dans l’histoire…

    La ministre de la Culture défend en ce moment son projet de « protection des artistes » face à l’agression du net. On parle pas mal d’assèchement de la création du côté des maisons de disques.
    Parlons-en justement.
    Si chacune des « big 4 » ne devait garder que ses 10 plus gros vendeurs, il y aurait au bas mot 1/3 de rap/r&b dans le tas.
    Alors là oui, tout le monde va en « bouffer », beaucoup plus qu’avant et il ne sera pas plus obligatoire d’aimer qu’avant.
    Je ne vois pas en quoi le rap détruit quoi que ce soit.
    De toute façon dans ce pays on ne peut plus rien faire sans choquer qui que ce soit, on crache sans arrêt sur les USA et on fait pareil, on s’oriente vers une société ultra-puritaine.
    Songez seulement que là-bas, tous les albums sortent en 2 éditions : une édition « clean » avec des bips sur tous les gros mots, et une édition « dirty » qui n’est juste que la version originale.
    Ca en dit long sur la mentalité d’une telle société, et plus les années passent, plus je vois la France ressembler à ça.
    Tout ça pour dire que je trouve vos indignations faussement outrées pathétiques et que notre société s’en passerait bien.
    C’est plutôt vous qui devriez vous excuser envers Orelsan que l’inverse.

  65. @sidjel : ce sont des pseudos-intellos comme vous qui donnent (trop) de crédits à ces pseudos-artistes qui ne le méritent pas.
    vos préjugés, mettez les là où je pense !

  66. Dr House va t’amuser ailleurs et surtout va bosser ton site, un peu au lieu de troller ici. Moi je resterai poli, mais te dirais quand même ferme là

    Facho.

    Eric ne supprime pas ce comm, car il insulte depuis tout à l’heure et tu lui laisse le droit de s’exprimer merci. Je ne m’exprime pas mais je veux qu’il ferme son clappé surtout quand il sort des conneries

  67. J’ai la décevante impression que mes commentaires ne passent plus…

    Alias+Docteur+House

    C’est toi véhicule de la haine ici. Arrête d’insulter les autres et on accordera peut-être du crédit à tes messages.

    En attendant, en signe de bonne volonté, comme le dis Oxmo Puccino, je dépose un bise sur les joues de ta maman.
    http://tinyurl.com/mamalova : En espérant que tu sorte un jour de ton obscurantisme et que tu aille à la découverte d’un autre Hip Hop que le cliché que tu as en tête.

  68. @ Alias : alors personnellement, et contre toute attente, je suis 100% d’accord avec toi sur la forme. Au bout d’un moment, pour arriver à se faire comprendre, il est inévitable d’utiliser un vocabulaire plus direct, quelques vannes bien choisies saupoudrées d’un peu de mauvaise foi et une argumentation incisive alimentée de quelques raccourcis ici et là (ne serait-ce que pour faire avancer le schmilblick).

    Mais j’ai beau être essentiellement un inconditionnel de métal / hard / trash, et j’ai beau ne pas aimer 99% de ce qui se fait dans le rap, je suis beaucoup moins OK sur le fond. Ne pourrait-on pas tomber d’accord sur le fait que quelques rapeurs tirent leur épingle du jeu ? Je trouve que les Eminem, IAM, MC Solar ont une verve assez appréciable (et une frange non négligeable du rap américain infiniment meilleur que son homologue franchouillard gavé de clichés). Côté RnB, je trouve que le dernier single de Beyoncé s’écoute bien. Évidemment, j’ai une envie assez compulsive de buter des abrutis comme Tunisiano, Diam’s ou Orelsan.

    Mais peut-on mettre tous les rapeurs dans le même panier ? Tout comme : peux-tu objectivement encenser tous les groupes de métal et de rock ?

  69. Sidjel.M@ on

    @ Kysban : Une ‘verve’ ??
    Tu fais du hors sujet. Le débat est ici centré sur les textes.
    Si tu compares les textes d’eminem et d’Orelsan, tu verras qu’il y a beaucoup de similitudes (je ne compare pas leurs talent)
    Notamment sur l’extrême violence des propos; que ce soit sur les femmes/hommes, les homosexuelles ou dans les beef entre MC.
    Eminem a déclenché le même genre de scandale qu’Orelsan; Accusé de misogynie, d’homophobie et même de racisme.
    Son talent (textes, verve…) est pourtant reconnu par beaucoup.
    Idem pour Orelsan : on l’accuse, et l’encense de bonnes critiques de l’autre.
    Ils ne sont pourtant pas misogynes, homophobes ou encore racistes. Encore faut t-il écouter et comprendre leurs albums jusqu’à la fin, pour le savoir.
    Ceux sont simplement des artistes. Tout le monde n’est pas en capacité de comprendre un artiste.
    La subtilité (oui j’ose!), volonté de comprendre l’autre, ou même intérêt; n’est pas assez développé chez certains. Le scandale débute là. En même temps je n’accuse personne.
    Je comprends que des parents, par exemple, ne veulent pas que soit diffusé ce genre d’artiste – textes, serait plus juste – à l’antenne à une grand heure d’écoute.
    À partir de là, une question ce pose : Est-ce que ceux genre d’artiste (textes) est diffusé en pleine journée sur (par exemple) MTV?? La réponse est non (si ce n’est pas le cas, ça devrait l’être).
    Idem à la fnac. Lorsque tu achètes un album Hip Hop, tu as un ‘Avertissement parental’ sur l’album, pour ‘paroles explicites’; Comme les jeux vidéos d’ailleurs.
    Donc à partir de là, c’est au parent de prendre leurs responsabilités.

    @ Alias+Docteur+House : Vous ne donnez aucun contre argument et verser dans la provocation; vous être un troll. Exactement comme les dix lignes écrites sur Orelsan dans le ‘listing’ d’Eric : Un cassage en règle sans font….
    Marrant sur la forme, il faut l’avouer 🙂

    Ps : Inutile de me faire passer pour une jeune « racaille » qui n’écouterait que du rap. Mes goûts musicaux sont hétéroclite. Pour rester dans l’actualité récente, j’aimais beaucoup Bashung 🙁

    Ps2: Polémique à part… Je tenais à vous dire, Eric Dupin, que j’aime beaucoup votre blog 🙂

  70. 3ème Bureau on

    Bonjour,

    Vous trouverez ci-dessous la réaction de la chanteuse Anais, ainsi que la chronique d’Europe 1 de Claude Askolovitch ce matin à 7h40. Merci

    Je suis très attristée de ce qui se passe autour d’Orelsan en ce moment, j’ai l’impression que le talent et la plume de cet artiste sont éclipsés au profit du « sensationnel ». J’ai vu Orelsan en concert, entendu le morceau « sale pute », et la seule chose que je me suis dit en entendant ce morceau, c’était qu’il me touchait profondément dans la détresse du personnage, j’avais les larmes aux yeux, tout en souriant de son culot. J’ai l’impression qu’on a tendance à oublier qu’Orelsan raconte des histoires, avec une réalité crue, mais beaucoup d’humour, et de recul et surtout d’humanité. Personne ne m’a jamais reproché tout ce que l’on reproche à Orelsan lorsque j’ai fait ma chanson « Christina »…

    Si Orelsan déclenche autant de polémique, je pense que c’est parce que justement, ça a l’air trop vrai. Et si son talent était là?

    Anaïs

    http://www.anaisinyourface.com

    Chronique Europe 1

    http://www.pqliv3.plusquelinfo.....3txw%3d%3d

    Patrick Cohen : C’est l’édito politique d’Europe 1. Bonjour Claude Askolovitch.

    C.A : Bonjour.

    P.C : Est-ce qu’on peut chanter la haine ? Un jeune rappeur Orelsan a provoqué un scandale ces derniers jours avec une chanson « Sale Pute » diffusée sur Internet, il montre un jeune homme trompé par son amie qui la menace violemment.

    C.A : Et tout le monde veut punir ce rappeur voire l’empêcher de chanter : la ministre de la culture, Christine Albanel, la secrétaire d’état, Valérie Létard, les socialistes, la communiste Marie-Georges Buffet mais cette indignation unanime a un petit quelque chose de gênant.

    Les paroles de la chanson sont effectivement terrifiantes, c’est une haine à l’état brute contre une femme adultère menacée des pires tortures et ça reflète une réalité que subissent trop de femmes mais Orelsan le rappeur explique justement que sa chanson n’est pas un message, que ce n’est pas son opinion, c’est une fiction pour montrer la réalité, il joue un homme trompé qui se saoule et qui bascule de l’amour à la haine, c’est une illustration de la décadence, pas une incitation au crime.

    Orelsan n’a pas inclut sa chanson dans son album, il ne l’interprète pas sur scène pour ne pas la montrer à des adolescents, un clip trainait sur Internet depuis des années, il est remonté à la surface parce qu’internet c’est un monde qui interdit l’oubli mais maintenant tout le monde est en train de condamner une chanson qui n’est pas chantée.

    P.C : Donc on a tort de s’indigner ?

    C.A : Non on doit s’indigner mais l’indignation c’est banal, on doit agir contre la réalité des violences faites aux femmes, on peut aussi si l’on veut s’interroger sur le danger des mots et sur l’idée même d’une censure contre le machisme pourquoi pas ?

    Mais ce qui se passe autour d’Orelsan, c’est du lynchage bien pensant: ni Putes ni Soumises menace de boycotter le Printemps de Bourges si Orelsan n’est pas déprogrammé, les Francofolies de La Rochelle se demande s’il ne faut pas l’exclure, des journalistes vertueux s’indignent que d’autres journalistes mélomanes ont pu défendre ce chanteur que eux manifestement n’ont jamais écouté.

    Orelsan c’est un rappeur ironique de 25 ans, pas un tueur, il brosse le portrait des perdants de sa génération, il est triste et drôle avec les mots durs de son époque.

    On est en train d’en faire à tort le symbole même de la brutalité masculine, on a inventé un diable à abattre.

    P.C : Et comment vous expliquez cet enchainement ?

    C.A : C’est un processus d’indignation classique et consensuel, la surenchère automatique, il faut protester plus fort que le voisin sinon on est suspect.

    Condamner un rappeur ça devient une manière commode de défendre les femmes, il y a des sujets comme ça qui donnent le sentiment d’être du bon coté de la fracture morale

    Prenez ces députés européens qui viennent de découvrir la vraie nature de Jean Marie Le Pen, ça fait simplement 25 ans qu’il siège à Strasbourg ou Xavier Darcos qui ce week-end à son tour a condamné les propos du Pape sur les préservatifs comme si on avait besoin d’une nouvelle condamnation avec une semaine de retard.

    Ça ne veut pas dire que Le Pen serait défendable, ça ne veut pas dire que le Pape a raison, mais il y a beaucoup de facilités là dedans quand des politiques se contemplent dans le miroir de l’indignation vertueuse, ça relève plus de la complaisance que du courage de l’action.

    Claude Askolovitch chaque matin sur Europe 1.

  71. Ha ces journalistes de gauche toujours le mot pour rie, ils sont toujours là quand il faut, où il faut, sauf quand ils sont au pouvoir 🙂

  72. Ca devient vraiment du n’importe quoi. Bientôt ils vont nous faire croire qu’OrelSan a écrit cette chanson pour rendre service aux femmes. J’exagère (si peu) !

    […J’ai vu Orelsan en concert, entendu le morceau “sale pute”, et la seule chose que je me suis dit en entendant ce morceau, c’était qu’il me touchait profondément dans la détresse du personnage, j’avais les larmes aux yeux, tout en souriant de son culot…].

    Alors là je pars dans l’extrême (volontairement) pour être raccord avec le rapprochement totalement inapproprié de Le Pen, mais quand je vois des documentaires sur Hitler et quand j’entends ses discours à gerber je ne me dis pas que cet homme était un fou allié mais plutôt que je ressentais de la détresse pour ce pauvre vieux, qu’il avait du culot d’avoir des projets aussi mortuaires que ceux là.

    Je viens d’écrire (volontairement) ci-dessus la plus grosse ânerie de ma vie mais moi au moins j’ai le courage de le reconnaître. Ce qui me fait le plus rire, c’est tous ces commentateurs à l’esprit « libéré » qui encensent ce prodige de l’écriture et qui étaient les mêmes qui critiquaient à l’époque Michel Sardou chantant « Les villes de solitude » dans laquelle il affirmait avoir « envie de violer des femmes ». Scandale à l’époque! Amnésie sélective, quand tu nous tiens.

    […Condamner un rappeur ça devient une manière commode de défendre les femmes, il y a des sujets comme ça qui donnent le sentiment d’être du bon coté de la fracture morale…]

    C’est vrai je suis révolté d’entendre Cabrel, Goldman… euh… non merde eux sont des vieux. Pas de corrélation possible.

    Alors prenons la « nouvelle scène française » mot totalement débile mais très à la mode. Vous ne pouvez pas savoir à quel point j’en ai marre d’entendre des Christophe Maé, Christophe Willem, Thomas Dutronc, Ours, Bénabar et autres Joseph d’anvers, balancer leurs violences verbales et physiques prétendument humoristiques dans les media. J’ai pris des mecs exclusivement car pour les filles j’ai pas trouvé et en ce qui concerne Anaïs, elle joue encore dans la division « je casse une vase quand je m’engueule avec mon chéri », donc niveau violence elle repassera ok.

    Pour en revenir à ces chanteurs de la nouvelle scène, ils ne se font pas lyncher et à votre avis pourquoi ? Je n’ose en dire la raison tellement elle est simpliste.

    […Condamner un rappeur devient une manière commode de défendre les femmes…] car ils sont presque les seuls à faire dans la provoc’ insoutenable.

    Quand on tend la joue pour « s’en prendre une », la coutume et l’insolence veulent que l’on tende l’autre, ce que vous, « fans » d’OrelSan, faîtes depuis le début de ce bad buzz!

  73. Sidjel.M@ on

    […Ca devient vraiment du n’importe quoi. Bientôt ils vont nous faire croire qu’OrelSan a écrit cette chanson pour rendre service aux femmes. J’exagère (si peu) !…]

    Il le dit lui même, il m’était en scène un ‘type’ – un personnage donc – Une situation plausible dans la vie irl. Il te fait partager des sentiments – sentiments de vengeance, déchéance, trahison… – c’est comme le scénario d’un film. Personne te dit d’aller tronçonner en petits morceaux autrui, après le visionnage de ‘massacre à la tronçonneuse’.
    Il y a une limite d’âge pour les films violent. C’est comme les albums de musiques – je le dis dans mon précédent commentaire – il y a un avertissement pour ‘textes explicites’ quand ils y a des textes ‘crus’.

    Tu as donc raison, tu vas dans l’extrême (bêtise) quand tu oses faire une comparaison a Hitler…

    […Pour en revenir à ces chanteurs de la nouvelle scène, ils ne se font pas lyncher et à votre avis pourquoi ? Je n’ose en dire la raison tellement elle est simpliste…]

    Chacun a sa façon de s’exprimer, son style propre. Excuse le jeune Orelsan de ne pas être un bobo des beaux quartiers utilisant une plume avec une encre sur-diluée…

    […car ils sont presque les seuls à faire dans la provoc’ insoutenable…]

    Ne met pas tout le monde dans le même sac.
    Cependant, il est vrais que cela peut poser problème sur des jeunes en manque de repères. La diffusion doit être un minimum contrôlé. À chacun de prendre ses responsabilités.

    […Quand on tend la joue pour “s’en prendre une”, la coutume et l’insolence veulent que l’on tende l’autre, ce que vous, “détracteur” d’OrelSan, faîtes depuis le début de ce bad buzz!…]

    Je vous retourne la citation 🙂

  74. @Djeby :
    « Ce qui me fait le plus rire, c’est tous ces commentateurs à l’esprit “libéré” qui encensent ce prodige de l’écriture et qui étaient les mêmes qui critiquaient à l’époque Michel Sardou chantant “Les villes de solitude” dans laquelle il affirmait avoir « envie de violer des femmes ». Scandale à l’époque! Amnésie sélective, quand tu nous tiens. »

    Très bon parralèle ! Askolovitch notamment devait certainement faire partie de la même intelligentsia qui demandaient l’interdiction d’antenne de Sardou à l’époque !

  75. Foutre quel débat !

    Je me permet de dire une choses ou deux…

    1/ certain parle de TTC, et le compare à Orelsan. je suis plutôt fan de TTC et sa cliqua, je suis donc aller écouter orelsan, pour voir. Je ne trouve pas de propos aussi dégradant et comment dire… ras les paquerettes chez TTC. TTC est sexiste, ok, mais je ne trouve pas trace de choses qui sonne comme ça. ne mettons pas les deux dans le même panier please.

    2/ je voudrais parler du concept de « second degré ». c’est quoi le second degré ? le second degré c’est MONTRER qu’on pense qcch (interieurement) tout en disant l’inverse, de ce décalage doit naitre le rire, l’interêt, etc (ok c’est une définition à la louche mais bon). Il faut donc que ça se VOIT. il ne suffit pas d’affirmer « je voulait faire du second degré », il faut donner les clès, sinon c’est raté ! (on n’a tous experimenté ça dans sa vie, le jour où on dit qqch pour faire rire et que la réaction est un grand blizzard).
    j’ai regardé le clip, du coup, honnetement le second degre, soit je suis très bete, soit c’est la chanson qui n’est l’est pas (second degré et dans ce cas ça craint grave), soit orelsan n’a pas réussi du tout à faire ce qu’il voulait ! Je crois etre assez objectif pour dire il n’y a aucune trace de second degré. je ne vois pas en quoi le fait qu’il est une bouteille à la main et une cravate est un quelconque second degre

    EN SOMME… je ne vais rien dire sur lui (certain morceaux sont sympa : changement par exemple) mais sur le morceau en question il est simplement raté, mauvais, il ne véhicule pas du tout le message qu’il voudrait véhiculer (j’attends d’ailleurs qu’on m’explique le message le vrai, celui qui est censé etre positif…). BREF orelsan c’est PLANTE sur ce coup là. Ca arrive à tous le monde ! il est jeune, il apprend son « métier ». On a tous fait des conneries (ou dit des conneries). C’est bien de le reconnaitre par contre.

    J’ajoute quand même qu’on peut etre indulgent une fois mais qu’à la deuxième de ce genre je dirais juste que c’est un sale petit con avec rien dans le crane.

    En tout cas on lui fait tous une belle COM ! tant mieux pour lui

  76. Sidjel.M@ on

    @ spoq : La bouteille est là pour montrer à quel point le personnage est : désespéré, en dépression, broie du noir, bourré (?). Ça explique qu’il est dans un état second; on l’a tous était.

    La cravate est là pour montrer que c’est un personnage.
    Peut être un « commercial », un mec qui maîtrise son image et son comportement en société. C’est pour marquer le contraste et faire un parallèle avec les deux sentiments – amour/haine – qu’il vie.

    Orelsan montre ici (comme le fait souvent eminem en se glissant dans la peau d’un américain moyen d’ailleurs) et dans son album, les comportements humains dans une situation précise.
    À la limite, il est artiste, dénoncer n’est pas son rôle…il le fait tout de même dans son album (encore faut t’il l’écouter…) et dans ses interviews (encore faut t’il les écoutées….).

    Certains ont assez de jugeote pour le comprendre, d’autre on besoin qu’on leurs expliques.
    Le monde est fait d’incompréhension…
    Aurait t’il dû faire passer son message de façon plus direct ?
    Peut être que oui vu la polémique. Peut être que non, les artistes ne sont pas tous là pour délivrer un message; et si ils le font, qu’ils le fasses de la manière qu’ils souhaite. Et si ont les brides, se ne seront plus des artistes.
    Si il y a polémique, qu’ils s’expliquent. Orelsan l’a fait à plusieurs reprise. Que faut t-il de plus…

    Ps : dernière interview d’Orelsan sur le sujet : http://www.youtube.com/watch?v.....&eurl

  77. Pingback: Le buzz Orelsan | Captain Web | By Siegfried Thouvenot

  78. La suite de sa production est du même acabit ! Quelques exemples :

    – Chanson « j’aime pas la St Valentin » : « Tais-toi où tu vas t’faire maritrintigner »
    -Chanson « Différent » : « Renseigne toi sur les pansements et les poussettes J’peux t’faire un enfant et te casser l’nez sur un coup de tête Poulette pourquoi tu veux pas sortir avec moi ? »
    -Chanson « Changement » : « Maintenant les meufs portent du Vuitton, des grosses lunettes dorées Avant c’était qu’pour les vieilles putes blondes décolorées Les gars s’habillent comme des meufs et les meufs comme des chiennes Elles kiffent les mecs effeminés comme si elles étaient lesbiennes »
    -Chanson « Etoiles invisibles » : « C’est pas en insultant les meufs dans mes refrains Que je deviendrais quelqu’un mais j’aime bien Donc lève le majeur ou lève les mains »
    -Chanson « courrez courrez » : « Petite, essaie pas de me fréquenter, ou tu va perdre ton pucelage avant d’avoir perdu tes dents de lait. J’ai toujours été une victime mais j’vais me venger »
    C’est intolérable ! Aucun respect pour Marie Trintignant ni pour la douleur des siens ! Les droits, la dignité des femmes doivent être respectés !

  79. Si j’ai bien compris vous préférez tous largement Max boublil à Orsane ou comment il s’appelle. Moi ca chanson elle ne m’a pas du tout choqué contrairement à celle de Boublil, qui disait clairement comme tu vas prendre

    http://www.youtube.com/watch?v=4sGq9Iw0bUg

    C’est la grande classe non? Elle étaient où les soit disant blogueuses féministes à deux sous,elle rigolaient quand elles entendaient cette chanson… Pitié vous fêtez bien rire

  80. eh beh spoq t’as pas dû chercher bien loin

    je remets les extraits de TTC que j’avais déjà posté plus haut :

    “Pute, chuis ton mac alors suce ma bite gratuit”
    “Je donne des claques à ton cul et tu cries”
    “Pute c’est normal j’ai mis mon doigt dans ta chatte”
    “Le lendemain matin je n’leur dis pas bonjour mais casse-toi”
    “Bouge ton gros cul pute, Fais-le rebondir”

    sexiste mais pas violent, soit, mais les défenseurs de la morale, Ni Putes Ni Soumises en 1ère position, devraient bondir en entendant ça, non ?
    Pourquoi 2 poids 2 mesures entre Orelsan et TTC ?

    Pour l’aspect second degré, dès que c’est un peu choquant, c’est le truc qui sort automatiquement.
    C’est pas du second degré, c’est de la fiction.
    Pourquoi il doit forcément y avoir un message ?
    Il s’est fait larguer et il en a fait une chanson, qu’il a ensuite mis en image.
    C’est plus une chronique sociale qu’autre chose.

    Vous êtes choqués par certaines paroles ?
    C’est un peu le but dans le rap.
    Sortir les métaphores les plus marquantes, on appelle ça des punchlines.
    Orelsan a un vrai sens de la punchline efficace, la preuve, internet grouille maintenant de toutes celles qu’il a mis dans « Sale pute ».
    Comme quoi… si il avait besoin d’une confirmation, il l’a.

  81. Il n’a pas fallu attendre bien longtemps pour démontrer que le second « degré » invoqué n’est que de la poudre aux yeux. Lisons ce qu’écrit Pierre :
    « Vous êtes choqués par certaines paroles ? …………..
    Orelsan a un vrai sens de la punchline efficace, la preuve, internet grouille maintenant de toutes celles qu’il a mis dans “Sale pute”.
    Comme quoi… si il avait besoin d’une confirmation, il l’a. »
    Encore un à qui le second degré n’est pas apparu. Au moins lui seul justifie qu’on dénonce les textes d’oreille sale

  82. orelsan ? oui de la daube, de la bouillie pour pigeons et encore c’est pas sûr qu’ils en voudraient! oui c’est certain: on est loin très loin de baudelaire ou d’aragon ! c’est de l’orelsan rien de plus !

  83. de plus, et pour finir, je pense que ce mec n’a pas dû fréquenter beaucoup l’école; il écrit français comme moi le sénégalais ! quant à la vulgarité de ses propos c’est à gerber ! je vous dis de la daube de la mauvaise daube ! quant à la musique ! bof! sans doute comme le reste! nul à chier!

Répondre