Suivez-nous

Smartphones

Les smartphones pliables arrivent ! Ok, mais cela sert à quoi finalement ?

2019 sera probablement l’année du smartphone pliable dans le monde et on devrait d’ailleurs avoir un petit aperçu de cette réalité lors du MWC 2019, qui se tiendra à Barcelone dans quelques jours. La question autour de cette innovation est bel et bien, a t-elle vraiment une utilité ?

Il y a

le

Royole FlexPai - écran pliable

Le premier a avoir lancé un smartphone pliable, c’est Royole avec son Flexpai, mais d’autres arrivent comme le Galaxy X ou F de Samsung, le Motorola Razr V4, ou encore des smartphones pliables chez LG, Xiaomi, Huawei… En gros, tout le monde veut être de la partie, dans un marché du smartphone en très net ralentissement. L’innovation est certes étonnante ou futuriste, mais en y regardant de plus près, on se pose rapidement la question de l’utilité réelle.

Les smartphones pliables posent plus de questions, qu’ils n’apportent de réponses aux consommateurs

En effet, après des années à nous avoir vendu de la finesse dans une course effrénée au modèle le plus fin et élégant, il faudra en 2019 faire volte face et opter pour des smartphones très épais, ne rentrant pratiquement plus dans une poche ! Certes le smartphone, offre un écran deux fois plus grand, mais pour quels usages ? aurait-on envie de dire, car si ce point est certes un argument marketing, la réalité, c’est qu’un écran pliable nécessite davantage d’énergie, et par conséquent une batterie plus puissante. L’autonomie ne s’en trouve pas révolutionnée malgré l’épaisseur des terminaux.

Les marques vantent le mérite de faire tourner plusieurs applications simultanément comme sur un bureau de PC, qu’en sera t-il des performances globales du terminal au niveau des ressources. On croit également savoir que même la luminosité des écrans sera différente à ce que l’on a pris l’habitude d’utiliser. Des téléphones plus épais, ce sont aussi des téléphones soumis à une plus grande pression dans la poche, surtout si on y trouve des pièces ou des clés. Comment réagiront les écrans ?

De plus, le coût de ces nouveaux écrans, le coût de ces nouvelles batteries, le coût des charnières innovantes, etc, conduisent fatalement à des prix prohibitifs. La grande partie des constructeurs ayant osé dévoiler un tarif, se situe autour de 1200, voire 1500 dollars… Il sera donc assez difficile d’imaginer que si les consommateurs n’ont pas adhéré massivement pour la hausse des prix des smartphones d’Apple et de Samsung ayant franchi la barre des 1100 dollars, que cela sera différent avec des produits plus chers, qui doivent encore faire leurs preuves avant de séduire, sur un autre aspect que l’esthétique. Les premiers retours des Flexpai, montrent en effet une interface avec beaucoup de latence par exemple.

Pour l’instant la question est peu présente, mais quid de la durée de vie des produits ? Physiquement parlant, plier et déplier un objet sur un point précis, conduit immanquablement à une fragilisation sur le long terme. Sur ce point, nous n’avons encore aucun retour et pour beaucoup de constructeurs, on ne sait même pas encore les matériaux utilisés. Si les constructeurs souhaitent nous faire dépenser plus d’un millier de dollars on espère, qu’ils garantiront la durée de vie de leurs écrans à quelques années.

Le marché du smartphone est en déclin, miser sur des produits encore plus chers semble une idée particulièrement audacieuse, car si on ne prend que les résultats de 2018, les marques proposant du haut de gamme à plus de 1000 euros ont toutes cédé des parts de marché, alors qu’en revanche les constructeurs ayant offert du milieu de gamme ont toutes connues d’énormes croissances.

De plus, on peut affirmer sans crainte que les constructeurs resteront prudents au niveau des volumes qu’ils produiront, ce qui induira peu d’économies d’échelle et ne permettra pas de faire baisser les tarifs avant au moins deux ans. Sur ce même point, on peut imaginer que les constructeurs auront tous trouvé leurs solutions techniques et leurs matériaux, ce qui réduira fatalement l’universalisation des processus de fabrication et ne permettra pas de baisser les coûts de production drastiquement.

Dans ce contexte économique et technique, on a donc assez de mal à déceler la réelle utilité du smartphone pliable. Et vous, êtes vous disposé à dépenser 1500 dollars pour disposer d’un smartphone pliable n’ayant à offrir au niveau nouveauté, qu’un écran deux fois plus grand et du multi-tâches ?

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

11 Commentaires

11 Commentaires

  1. M'

    10 février 2019 at 20 h 50 min

    Très bon article.
    Il est vrai que pour le moment, on se montre réticent face à ces nouveaux smartphones. Mais peut-être changerons nous d’avis avec l’usage quotidien ? A voir.

  2. wackyseb

    10 février 2019 at 20 h 51 min

    Quitte à faire une vrai révolution technologique, je prone le smartphone qu’on pose sur une surface pour la recharger mais également se connecter pour offrir une interface desktop avec clavier, souris et écran.
    Le socle où on pose le smartphone devient une station d’accueil.

    Là on aurait un vrai plus.
    Chacun sa session avec ses applications.

  3. Aybabtu

    10 février 2019 at 22 h 09 min

    Non la vraie révolution sera les portables pucés dans nos tempes ou nos mains !

    • Antoine

      11 février 2019 at 3 h 43 min

      Il faut laisser la place aux innovations : toutes les innovations majeures ont connus des critiques et réticences au départ. C’est le fameux « mais ça ne marchera jamais ».

      Comme c’est une vrai innovation, comme il n’y en a pas eu depuis quelques années sur ce marché, c’est normal que cela ait un coût.

      Enfin comme il y a beaucoup de hype sur ce produit, la marque qui ne s’y lance risque de passer à côté d’un gros levier de communication ainsi que de passer pour une marque dépassée, non innovante…

  4. G.fich

    11 février 2019 at 1 h 58 min

    Je trouve ça vraiment dommage de mettre sur le marché des nouvelles technologies que l’on ne maîtrise pas encore au coût d’un salaire et dont la garantie de bon fonctionnement n’est même pas assurée. Je pense que l’évolution des autres smartphone est déjà trop rapide, les constructeurs ne font plus les choses par rapport à leur clientèle mais par rapport à leur concurrence, bref le monde des action et compagnie. De plus, il faudrait changer son appareil tout les dix mois pour ce venter d’avoir le dernier cri le plus puissant le plus résistant etc.. Mais surtout un smartphone qui dure dans le temps alors qu’il sera lui aussi changé à son tour pour son successeur.

  5. Damien P

    11 février 2019 at 7 h 23 min

    Nous disions la même chose des téléphones 6 pouces il y a quelques années… Laissons les first movers lancer le marché, éprouver les technos et faire baisser les prix.
    Pour ma part, je serais ravi de gagner quelques centimètres carrés de surface pour plus de confort : lecture d’articles, de vidéos, de bandes dessinées, visio conférence…

  6. Litxh

    11 février 2019 at 9 h 54 min

    J’ai déjà du mal à comprendre qu’on puisse mettre plus de 300€ dans un smartphone, alors 1500 pour un tablette pliable…

    • Dwalin

      12 février 2019 at 12 h 23 min

      Bien d’accord avec vous.

  7. Olivier

    11 février 2019 at 10 h 42 min

    Avec des tarifs aussi prohibitifs, on peut effectivement douter que ce cette techno ne fasse pas un flop d’autant que, un smartphone est à la base, un téléphone, pas une sorte de mini-tablette. C’est mélanger les usages. Aussi innovant soit les écrans pliables, je ne franchirai pas le pas. Un bon Xperia à 700€ HG qui dure 2-3 ans est largement suffisant et surtout plus adapté.
    Ce type d’écran a surtout sa place dans le salon pour transformer sa tv selon l’envie, ce qui est regardé, JT ou ambiance ciné. Sur mobile, je le sens vraiment pas si on ajoute en plus les pertes de perfs et d’autonomie car les batteries ne pourront pas suivre.. Il y a vraiment de quoi être sceptique.

  8. Tino Abgar

    11 février 2019 at 12 h 02 min

    Pour moi cela n’est pas pertinent. En terme de smartphones il existe des enjeux beaucoup plus importants ! Et les innovations doivent répondre à ces problématiques. La protection des données personnelles en est un ! Vous devriez jeter un oeil à ce nouveau système d’exploitation pour smartphones, appelé /e/ (e.foundation). Il est axé sur la vie privée et est débarrassé du bloatware de Google. Il ne vous suit pas toute la journée et ne scanne pas votre téléphone à la recherche de vos données privées. Vous pouvez toujours installer des applications Android comme Uber et les autres. Je l’ai utilisé sur mon Samsung Galaxy S9 et il est clair que je ne retournerai pas sur la version par défaut d’Android.

  9. Arnaud

    28 février 2019 at 20 h 29 min

    Très bonne question , à force de tourner en rond dans ce type de techno .. on nous sort ces téléphones pliables.. oui il en faut toujours plus … plus de batteries, plus d’écran, plus de pixels pour la photo et pourquoi faire ?? Et à quel prix surtout !!
    Moi ce qui m’etonne c’est qu’actuellement, il existe que deux systèmes d’exploitation et ça n’émeut personne. IOS et Android, Google et Apple .. c’est tout !
    Vous n’aimeriez pas autre chose ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Advertisement RED

Les tests