Suivez-nous

Tech

L’Inde va retenter d’atteindre le pôle Sud de la Lune cette année

Alors que sa sonde s’est crashée sur la Lune, l’Inde a annoncé qu’elle tenterait de nouveau d’atteindre le satellite cette année. D’autres pays s’intéresseront également de près à ce dernier au cours de cette décennie.

Il y a

  

le

 
NASA Lune 2020
© Unsplash / Nicolas Thomas

En juillet dernier, l’Inde a lancé son alunisseur Vikram en direction du pôle Sud de la Lune, prévoyant son arrivée sur le satellite pour le début du mois de septembre. Malheureusement, la sonde n’a pas atteint le sol lunaire en toute tranquillité et l’objet s’est crashé à une vitesse horizontale de 48 mètres par seconde et à une vitesse verticale de 60 mètres par seconde alors qu’il était à un kilomètre de l’objectif. De son côté, la sonde continue d’orbiter autour de la Lune —et cela devrait être le cas pour encore sept ans.

L’Inde a reconnu qu’elle avait perdu le contact avec l’alunisseur et admis le crash quelques jours plus tard, sans toutefois savoir où se trouvait son alunisseur. Finalement, la NASA a retrouvé le lieu de l’impact peu après.

Si elle a échoué l’an dernier, l’Inde compte bien tenter d’envoyer une nouvelle sonde sur le pôle Sud de la Lune cette année. Il est prévu que la mission Chandrayaan-3, successive à la précédente nommée Chandrayaan-2, soit moins cher que cette dernière. Son coût serait d’environ 86 millions de dollars, contre 134 millions pour la première. Le lieu d’alunissage devrait être le même.

Cette mission pourrait avoir lieu en 2020, à moins que l’agence spatiale ne prenne du retard et déborde sur 2021, ajoute le rapport du média India Today. Si elle réussit avant un autre pays, l’Inde sera le quatrième état à se poser sur la Lune après les USA, la Russie et la Chine.

En 2019, Israël a aussi tenté d’envoyer une sonde sur la Lune, mais l’opération a échoué à cause d’une panne de moteur. Plus tard, la société privée derrière le projet a déclaré qu’elle avait d’autres projets, sans donner plus de précision.

Objectif Lune au cours de la prochaine décennie

Au cours de la prochaine décennie, plusieurs pays procéderont à des tests similaires ainsi qu’à des projets plus ambitieux. La NASA a pour objectif de renvoyer des humains sur la Lune d’ici moins de cinq ans avant de s’attaquer à Mars. D’ailleurs, l’agence doit faire face aux injonctions de l’administration Trump, qui souhaite que l’agence fasse au plus vite. Lors d’une prise de parole sur le sujet, le vice-président Mike Pence a résumé : « Cela nous a pris huit ans pour aller sur la Lune la première fois, il y a cinquante ans, alors que nous ne l’avions jamais fait. Cela ne devrait pas nous prendre 11 ans pour y retourner ». Outre l’agence, l’entreprise privée SpaceX a aussi pour objectif de s’y rendre dans les années à venir.

Actuellement, seules douze personnes ont posé le pied sur le satellite depuis 1969 et personne n’y est retourné depuis 1972.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests