Suivez-nous

Internet

MacKenzie Bezos annonce un don très généreux : la moitié de sa fortune !

MacKenzie Bezos se joint au grand bal des milliardaires philanthropes et elle le fait avec la manière.

Il y a

  

le

 
MacKenzie Bezos annonce un don très généreux : la moitié de sa fortune !
© DR

Que feriez-vous si vous aviez plus de 30 milliards de dollars qui traînent sur un compte à la banque ? C’est ce que possède MacKenzie Bezos, après son divorce de Jeff Bezos, le patron d’Amazon. Autour de 36 milliards plus précisément. Un accord de divorce qui s’est donc révélé très profitable pour elle. Mais, l’ex-femme de l’ex-homme le plus riche du monde est consciente de ce qu’elle possède. Beaucoup d’argent. Une « somme disproportionnée » comme elle l’avoue elle-même. Résultat ? Comme beaucoup de milliardaires, elle va jouer à la philanthrope.

MacKenzie Bezos rejoint le Giving Pledge

Sa première initiative est de poids puisqu’elle s’est jointe au Giving Pledge, une initiative lancée par Warren Buffet et Bill Gates. C’est un engagement des milliardaires à donner plus de la moitié de leur fortune durant leur vie ou bien à leur mort. Une initiative louable qui permet de faire avancer des œuvres caritatives un peu partout sur la planète. Difficile de critiquer une approche qui consiste à donner plutôt qu’à accumuler inutilement.

MacKenzie Bezos en profite aussi pour se démarquer de son époux qui n’a jamais rejoint cet engagement. Beau joueur, celui-ci lui a adressé un message de félicitations.

Mais il ne s’attendait sans doute pas à se faire critiquer sur les impôts d’Amazon, un sujet particulièrement sensible alors que la multinationale s’est faite une spécialité de les éviter.

Par ailleurs, des critiques se font entendre quant à ces initiatives qui ont des effets ponctuels mais ne parviennent pas à modifier les choses sur le long terme. Au-delà du plaisir d’aider, l’origine de la fortune de plusieurs de ces milliardaires amène aussi à s’interroger. Si moins de profits équivalent à moins de dons, mais à des comportements plus respectueux des utilisateurs et à des comportements moins prédateurs, la question mérite sans doute d’être posée.

Et si à la fin, MacKenzie Bezos n’arrive toujours pas à dépenser tout son argent, on lui suggère ce petit jeu pour trouver de nouvelles idées.

5 Commentaires

5 Commentaires

  1. Dwalin

    31 mai 2019 at 15 h 50 min

    La charité c’est bien, mais un monde directement plus juste sans qu’il y ait besoin d’une redistribution sur le volontariat, ce serait mieux.

  2. tabary

    1 juin 2019 at 17 h 23 min

    Impossible, ces gens n’aurai jamais pu créer leur empire dans un modèle social comme le notre.
    Exemple Elon musk qui n’aurai rien crée si il avait été imposé a la Francaise, il a réinvesti ses bénéfices (qu on lui aurai sucré en partie ici), pour créer Tesla, puis space X.

  3. Laurent Froès

    12 septembre 2019 at 19 h 22 min

    Je suis curieux de connaître l’avis d’un fiscaliste pour nous démontrer que c’est encore une autre manière d’eluder l’impôt ou d’autres droits de succession.

  4. cécile meeus

    17 novembre 2019 at 7 h 40 min

    Que Bezos offre déjà des contrats de travail décents à tous les employés d’amazon et à ceux de ses filiales. Il est facile de donner 2 milliards de dollards quand on possède une boite qui en vaut 1000 milliards et qu’on a une fortune personnelle de 161 milliards. La disproportion est indécente. Il pense se donner bonne conscience? Je ne suis pas dupe!

  5. Laurent Froès

    20 décembre 2019 at 13 h 59 min

    Lisez l’article avant de commenter ! C’est l’ex epouse qui fait un don, pas lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests