Suivez-nous

Auto-Moto

Mercedes Classe S 2021 : une berline futuriste, sauf dans ses motorisations

Des éléments propres à la Tesla Model S sont retrouvés, mais il faudra encore attendre pour les motorisations hybride et 100 % électrique (EQS).

Il y a

  

le

 
Mercedes Classe S 2021
© Mercedes

Sept ans après le lancement de sa dernière version, la Classe S s’offre cette année 2020 une refonte de la grande berline porte-étendard de la marque. L’occasion d’ajouter dans la voiture les dernières technologies de Mercedes telle que l’interface MBUX (Mercedes-Benz User Experience) sur une bagatelle d’écrans numériques intégrés à l’habitacle.

La ligne de la berline de 5,18 m (ou 5,30 m en carrosserie allongée) se met à jour et malgré que la version 2013 n’avait pas pris une ride dans le style, ses nouveaux feux plus fins et modernes replacent la Classe S dans la compétition face à ses concurrentes allemandes (BMW Série 7 et Audi A8). Pour ce faire, l’accent a été mis sur les technologies. Mais du côté des motorisations, les premiers mois de commercialisation seront 100 % thermiques.

Mercedes Classe S habitacle

© Mercedes

Affichage en réalité augmentée et conduite autonome de niveau 3

Mercedes a mis l’accent sur l’habitacle de sa nouvelle berline, et notamment sur l’arrivée de deux nouveaux écrans. Sur la console centrale, une dalle verticale de 12,8 pouces rappelle la dotation de Tesla sur sa Model S. Derrière le volant, les compteurs sont maintenant affichés sur un écran de 12,3 pouces reprenant une technologie à effet 3D.

Pourtant, la pointe de la technologie ne se trouve pas là. En fait, elle ne sera constatée qu’en s’installant à bord, sur le siège conducteur. La marque à l’étoile introduit un nouveau système de vision tête haute donnant de multiples informations en réalité augmentée, projetées dans le champ de vision du conducteur en particulier pour lui informer de données de navigation.

Le reste des technologies se concentrent sur la partie conduite avec une débauche de technologies de sécurité active. En même temps, les équipes en charge de la conception de la berline ont confirmé que la Mercedes Classe S est à même de prendre en charge une conduite autonome de niveau 3.

Mercedes Classe S 2021

© Mercedes

Des motorisations exclusivement thermiques pour les débuts

En revanche, du côté des motorisations, Mercedes reste encore fidèle à ses moteurs essence et diesel. La marque n’oublie pas qu’une grande partie de sa clientèle provient des États-Unis, où des blocs V8 essence seront disponibles. En France, pour les premiers mois de commercialisation, la gamme sera uniquement commercialisée sous des V6 diesel.

La version S 350 d offrira 286 ch quand la S 400 d développera 330 ch. Une hybridation légère sera disponible, mais la véritable version hybride n’est pas attendue pour tout de suite.

Mercedes annoncera plus tard, au cours de l’année 2021, une version hybride rechargeable. La Classe S 2020 qui en sera équipée proposera ainsi une autonomie en tout électrique d’une centaine de kilomètres. Les ambitions de la marque dans l’électrique devront attendre 2022 et l’arrivée de la version de série du concept EQS. Il s’agira de la nouvelle berline 100 % électrique de la gamme « EQ », qui comprend aujourd’hui l’EQC, son SUV que nous avons essayé ici.

Le prix de la Mercedes Classe S 2020 n’a pas encore été annoncé. Le paquebot à l’étoile est estimé aux alentours de 100 000 euros pour son modèle d’entrée de gamme.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests