Suivez-nous

Tech

Le milliardaire qui partira en voyage vers la Lune avec SpaceX cherche une petite amie

Le japonais Yusaku Maezawa cherche une partenaire de vie avec qui il partira faire son voyage sur la Lune, une expédition prévue pour 2023. Un projet qui soulève plusieurs questions.

Il y a

  

le

 
Starship SpaceX
© SpaceX

En septembre dernier, le patron de SpaceX révélait l’identité du premier touriste lunaire, un milliardaire dont l’objectif est de réaliser un « rêve d’enfant » tout en s’accompagnant de plusieurs artistes. Le projet n’a pas fait réellement parler de lui, jusqu’à la mise en ligne d’une nouvelle information sur le site web de Yusaku Maezawa.

Voyager sur la Lune… et faire une émission TV avec sa future « partenaire de vie »

Le milliardaire japonais explique qu’il cherche une partenaire féminine pour l’accompagner dans son voyage vers la Lune. Il explique que ce projet sera l’aboutissement d’un rêve de longue date et qu’il veut visiter le lieu avec « quelqu’un de spécial », nommé explicitement un peu plus loin « partenaire de vie ».

Ce qui est intéressant, ce sont les critères de recherche du milliardaire. Outre le fait qu’il faille avoir 20 ans minimum pour participer, il souhaite trouver une femme célibataire, toujours positive, qui veut profiter de la vie et qui souhaite la paix dans le monde. Force est de constater que Yusaku Maezawa ne fait aucune mention de potentielles compétences techniques et professionnelles que pourrait avoir celle avec qui il fera ce voyage.

C’est aussi ce qu’évoque l’autrice, actrice et animatrice Florence Porcel dans un thread partagé sur Twitter. Pour cette dernière, dont l’activité principale se concentre autour de la vulgarisation scientifique, cette recherche pose plusieurs problèmes, dont le fait que le milliardaire de 44 ans ne recherche aucune compétence particulière pour postuler.

Florence Porcel évoque également les conditions générales que les participantes doivent accepter pour candidater. Comme elle le précise, ce voyage fera l’objet d’une émission de télévision et la femme qui partira aux côtés de Yusaku Maezawa ne pourra demander aucun retour. En somme, elle ne sera ni rémunérée ni défrayée pour les transports.

Si le prix du billet n’est pas connu, il est estimé à « moins de dix milliards et plus de deux milliards » par personne, sachant que le milliardaire japonais prévoit d’emmener six à huit artistes avec lui. Lors de l’annonce d’Elon Musk l’an dernier, il avait indiqué que ceux-ci « seront invités à créer quelque chose après leur retour sur Terre ». Sur le site web du projet, Maezawa évoque des peintres, des musiciens, des réalisateurs, des designers de mode. Les artistes ne son pas encore connus pour l’instant, nous ne savons donc pas s’il a prévu d’envoyer d’autres femmes vers la Lune ou non.

Comme résume Florence Porcel, le fait que le milliardaire paye des milliards de dollars pour organiser le voyage tout en refusant de contribuer aux frais des participantes peut sembler paradoxal.

Mi-mars, les personnes sélectionnées participeront à des rencontres spéciales pour faire connaissance avec Yusaku Maezawa avant que la décision finale ne soit annoncée à la fin du mois de mars prochain.

Il y a quelques mois, la NASA a fait part de sa volonté de retourner sur la Lune dans les années à venir, indiquant que, cette fois-ci, c’est une femme qui pourrait poser le pied sur le satellite dans le cadre de la mission Artemis. Entre 1969 et 1972, douze astronautes de l’agence spatiale américaine ont foulé le sol lunaire —et tous étaient des hommes. La NASA semble peu à peu prête à mettre les femmes astronautes plus en avant au sein de ses différents projets, un positionnement qui semble bien loin de celui de Yusaku Maezawa.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests