Connect with us

Tech

Phishing : testez ce quiz de Google pour reconnaître une tentative d’hameçonnage

Que l’on ait déjà des connaissances sur le Phishing ou que l’on ne sache absolument pas de quoi il en retourne, l’initiative pédagogique de Google concernant les tentatives de hameçonnage est plutôt bonne. L’entreprise propose en effet un Quiz pour apprendre à reconnaître les tentatives de Phishing.

Il y a

le

Quizz de Google pour reconnaitre le phishing

Phishing : un quiz pour tester vos connaissances

Le phishing est l’une des cyberattaques les plus courantes, c’est pourquoi Google souhaite lutter contre le phishing en éduquant les internautes, sur ce qu’est vraiment un hameçonnage et comment l’éviter. Une plutôt bonne idée, car comme on en parlait encore hier, le Phishing continue de faire des victimes chez les particuliers, les entreprises et même les collectivités.

Comme en 2019 les choses risquent de ne pas changer et que les victimes se compteront par millions, Google propose un  » Phishing Quiz  » conçu par Jigsaw, l’incubateur de Google. Ce questionnaire éducatif permet de tester votre capacité à détecter une tentative de phishing ou de vous rafraîchir la mémoire, sur les points à vérifier lorsque vous recevez un mail qui vous semble suspect, comme : l’URL du lien, l’adresse de l’expéditeur ou encore sur comment vérifier la légitimité d’un email ou d’un lien, sans cliquer dessus.

Certains ne trouveront pas utile ce Quiz et pourtant il pourra aider des millions de personnes à avoir les bases nécessaires pour éviter de se faire avoir par une tentative de hameçonnage, comme c’est de plus en plus le cas en France. Précisons que ce Quiz est en anglais, mais même sans grandes connaissances dans la langue de Shakespeare, on comprend les différents points sur lesquels il faut être vigilant.

Ce Quiz consiste en une série de huit questions, présentant des cas précis avec à chaque fois un mail susceptible d’être envoyé par une personne malveillante. Il faudra déterminer si le mail est fiable ou non… Et quelque soit votre réponse, vous obtenez une explication. Par cette initiative, Google souhaite donc inciter à la plus grande prudence concernant l’ouverture des mails.

Il faut dire que les tentatives de phishing ont le vent en poupe ces dernières années, car rien qu’en France ce sont plus de 2 millions de victimes qui sont touchées chaque année, notre pays était le 7ème pays le plus touché par le phénomène il y a quelques années. La méthode est connue, mais fait toujours autant de victimes, des courriers officiels de marque ou d’institution comme les impôts, Netflix, la messagerie Gmail, EDF, un opérateur mobile, etc. sont envoyés afin de duper le destinataire, pour en réalité récupérer des identifiants personnels ou certaines données dans le terminal.

Autre bon réflexe à avoir, la délation. C’est en effet en dénonçant les tentatives de Phishing, que l’on évite à d’autres de se faire avoir. Nous ne pouvons donc que recommander de dénoncer les tentatives de hameçonnages directement depuis vos messageries, pour que les entreprises actualisent leurs filtres et bannissent les mails frauduleux. Il est important d’en faire de même sur la plateforme mise en place par le gouvernement, pour que les autorités puissent mener des investigations et tenter d’arrêter les auteurs.

4 Commentaires

4 Commentaires

  1. Meoni Philippe

    28 janvier 2019 at 9 h 16 min

    Déjà, ce quizz commence très mal en requérant une adresse de courriel… Du coup, je ne suis pas allé plus loin…

    • John Doe

      28 janvier 2019 at 10 h 15 min

      Non, le quizz ne demande pas votre adresse email. Il demande un nom et une adresse qui n’ont pas besoin d’être réels (c’est clairement indiqué : « neither need to be real »). Ce sont juste des infos utilisées pour générer les messages utilisés dans le quizz.

    • Pixel

      28 janvier 2019 at 10 h 33 min

      Dommage de vous être arrêté à ça. Il est clairement indiqué que le nom et l’email pouvaient ne pas être réels et qu’ils servent juste à personnaliser les messages du quizz…

    • RafaelGll

      28 janvier 2019 at 11 h 02 min

      Lol, on vous demande simplement de créer une fausse identité ou vrai d’ailleurs ça n’a pas d’importance pour l’exercice.
      Donc vous remplissez les champs avec votre vrai ou faux prénom et votre vrai ou fausse adresse.

      J’ai tendance à penser que votre réaction résulte d’un manque de compréhension concernant la langue de Shakespeare…

      Quoi qu’il en soit de toute façon Presse citron et son auteur ne ce serait pas « amuser » à rediriger les liens de leurs articles vers des liens de type « phishing ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests