Suivez-nous

Tech

Les hackers du gouvernement chinois de plus en plus agressifs ?

La société FireEye assure que le groupe de pirates chinois APT41 est de plus en plus actif depuis le début de l’année 2020.

Il y a

  

le

 
hackers faille sécurité
© Unsplash / NeONBRAND

Un rapport réalisé par FireEye assure que les piratages informatiques venus de Chine sont en augmentation depuis le mois de janvier 2020. Pour la société de sécurité américaine, ces activités malveillantes sont l’œuvre du groupe de hackers APT41.

FireEye avait déjà mentionné cette entité lors de la conférence américaine Black Hat en août 2019. Dans un document, la firme évoquait un groupe de hackers « unique parmi les acteurs en lien avec la Chine que nous suivons ». À l’époque, la société faisait déjà état d’une « menace majeure pour de multiples secteurs d’activités », assurant du même coup que ses activités étaient très probablement liées au gouvernement chinois. Ce dernier n’a jamais infirmé ou confirmé cette possibilité.

Pourquoi cette hausse des piratages informatiques chinois ?

Dans un nouveau rapport, FireEye indique que l’activité du groupe de hackers APT41 est en forte augmentation depuis le début de l’année en cours. Si les motivations des pirates informatiques ne sont pas très claires, elles le deviennent un peu plus lors de la mise en lien de ces derniers avec le gouvernement chinois.

Pour Christopher Glyer, responsable de la sécurité chez FireEye, cette hausse a effectivement « de multiples explications possibles » justifiant « une des plus vastes campagnes chinoises de cyberespionnage » observées au cours de ces dernières années. Plusieurs sociétés éditrices des meilleurs antivirus au monde ont également rapporté de tels comportements.

Plusieurs polémiques ont éclaté depuis le début de l’année entre la Chine et les États-Unis, pays qui fait partie des territoires visés par les hackers. Entre autres, la propagation du coronavirus, car Pékin suggère que le virus serait apparu sur le sol américain plutôt que Wuhan.

Les tensions étaient déjà d’actualité, principalement à cause des taxes douanières successivement mises en place entre les deux pays, alors autant dire que la pandémie en cours n’aide pas à faire évoluer la situation dans le bon sens.

Pour étayer son hypothèse, la Chine est revenue sur les Jeux Mondiaux militaires — ayant eu lieu fin octobre 2019 et durant lesquels des américains se sont rendus à Wuhan. Elle a aussi sous-entendu que des décès liés à une épidémie de grippe survenue aux USA en septembre pouvaient être la conséquence du coronavirus.

Le gouvernement chinois ne s’est pas exprimé sur APT41.

Antivirus Bitdefender Plus
Par : Bitdefender
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests