Suivez-nous

Auto-Moto

Plus de 480 kilomètres d’autonomie réelle pour la Porsche Taycan 4S

Les premiers vrais tests d’autonomie de la Porsche Taycan 4S révèlent un rayon d’action plus large qu’attendu (et qu’annoncé par Porsche).

Il y a

  

le

 

Par

Porsxhe Taycan 4S
© Porsche

Le débat sur l’autonomie supposée ou réelle des voitures électriques continue à faire rage, et il est souvent alimenté par les constructeurs eux-mêmes, autant que par des normes (EPA, WLTP… ) auxquelles le grand public ne comprend pas grand chose.

Ainsi, dans le haut de gamme, il parait établi que les Tesla sont les voitures proposant le plus grand rayon d’action avec une charge. Il est vrai qu’avec une autonomie annoncée de 610 kilomètres selon la norme WLTP pour la Model S Grande Autonomie, le constructeur américain ne craint pour le moment pas grand monde. On sait aussi que Porsche a été critiqué pour la trop faible autonomie de sa Taycan Turbo S, mesurée cette fois officiellement à 324 kilomètres (201 miles) selon la norme EPA américaine.

Problème : dans tous ces chiffres on a un peu tendance à comparer des choux et des carottes, et à finir par tout mélanger. Tentons d’y voir un peu plus clair. Il faut par exemple savoir – et c’est un point fondamental – que la norme EPA américaine, qui a la réputation d’être la plus proche de la réalité, et qui est édictée par l’Environment Protection Agency, ne teste pas toutes les voitures. Ainsi, l’EPA a testé réellement la Porsche Taycan Turbo en début d’année, mais n’a pas testé la dernière version de la Tesla Model S. Par conséquent, les chiffres d’autonomie EPA des Tesla telle que vous la voyez affichée sur le site du constructeur sont fournis par… Tesla. Cela ne signifie évidemment pas qu’ils sont faux ou mensongers, mais que les différences supposées avec d’autres marques ne sont peut-être pas si importantes.

Seulement 16 kilomètres de différence d’autonomie entre la Tesla Model S et la Porsche Taycan Turbo S

C’est ce qu’un essai comparatif très détaillé réalisé par Car and Driver a démontré récemment. Le média américain a emmené sur les routes de Californie en février dernier le même jour dans les mêmes conditions une Tesla Model S Raven et une Porsche Taycan Turbo S pour un test approfondi portant sur de nombreux critères, dont les performances, et surtout, l’autonomie. Leur bilan est bien loin des chiffres officiels :

« Plus surprenant encore, la Porsche a tenu bon lors de notre test d’autonomie à 120 km/h. Alors que l’EPA affirme qu’il y a une différence de 215 kilomètres d’autonomie entre les deux, en extrapolant à partir de notre parcours de 160 kilomètres, la différence dans le monde réel s’élève à 16 kilomètres en faveur de la Tesla. »

Car and Driver ajoute que la vitesse de recharge de la Taycan joue aussi en sa faveur :

« La Taycan a également remporté l’autre test de vitesse (de charge), son taux de charge toujours plus élevé lui permettant de se recharger plus rapidement. Le réseau Tesla Supercharger compte peut-être plus de stations, mais il compte aussi plus d’utilisateurs, et les propriétaires de Tesla ont dû faire de longues files d’attente juste pour se brancher pendant les heures de pointe. À l’avant-poste d’Electrify America où nous avons rechargé la Porsche, 15 autres prises sont restées inutilisées pendant tout le temps où nous étions là. »

Dans la « vraie vie », celle des conducteurs de tous les jours qui utilisent leur voiture dans des conditions normales (120 km/h est déjà une belle moyenne), la Taycan Turbo S ne rend donc que 16 kilomètres d’autonomie à la Tesla Model S. Cela peut faire la différence en bout de course, mais ce n’est pas ce n’est pas abyssal. Un autre site américain, InsideEVs, lui spécialisé dans l’électro-mobilité et plutôt réputé pour être très « pro-tesla », a parcouru lors d’un test dans des conditions climatiques plutôt défavorables (pluie, vent, froid) 411 kilomètres (256 miles) en une seule charge avec la Taycan Turbo.

Or nous parlons ici des versions les plus puissantes des deux voitures, ayant une autonomie moins importante, car la puissance est généralement trouvée au détriment de la portée. Mais la donne change, car entretemps une nouvelle version de la Taycan, la 4S, est arrivée sur le marché (108.000 euros). Et les premiers essais viennent d’être publiés, là aussi par des médias américains. Road and Track a ainsi parcouru 469 kilomètres (292 miles) dans des conditions normales, sur route et autoroute, avec la climatisation et les sièges réfrigérants activés, alors que son confrère Autoblog a atteint 482 kilomètres (300 miles), les deux en une seule charge évidemment.

Alors certes, en matière de rayon d’action et de savoir-faire dans la gestion des batteries, l’avantage reste à Tesla, mais il est infime dans la réalité, et nous savons d’expérience que l’autonomie annoncée des autos de la marque californienne est souvent bien très optimiste par rapport à celle constatée par ses utilisateurs au quotidien. Ce qui apparemment n’est pas le cas pour Porsche. Il se pourrait même que ce soit l’inverse. Nous pourrons vérifier cela sur pièce lors d’un essai du Taycan programmé fin mai si le Covid-19 ne fait pas de nouveau des siennes d’ici là.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests