Suivez-nous

Tech

Pourquoi Donald Trump s’apprête à signer un nouveau décret anti Huawei

Le président des USA est sur le point de signer un décret qui risque de compliquer largement les relations entre Huawei et le pays. Voici ce que cela pourrait changer.

Il y a

  

le

 
Huawei P Smart 2019
© Presse-citron.net

Cette semaine, Donald Trump prévoit vraisemblablement de signer un décret qui tend à bannir Huawei du pays. S’il ne vise pas précisément l’entreprise en la nommant, il est clair que la firme chinoise serait l’une des premières à être impactées.

Huawei et les USA, une relation qui se délite

En effet, Huawei n’est pas explicitement nommé dans le décret, au même titre que les autres entreprises pouvant être concernées par ce décret. Selon les sources de Reuters, le projet est en cours depuis le mois de mai 2018, mais il a été repoussé et pourrait encore l’être de nouveau.

Si Donald Trump signe ce décret, les entreprises américaines n’auront plus le droit d’utiliser le matériel de télécommunications de Huawei en raison d’un risque pour la sécurité nationale. En effet, celui-ci se baserait alors sur Loi sur les pouvoirs économiques internationaux d’urgence, qui indique que le président des États-Unis peut réglementer le commerce dans le cas où la situation est urgente et présente un certain risque.

En août dernier, Donald Trump avait déjà signé un document interdisant gouvernement d’utiliser les équipements de Huawei et de ZTE, une autre firme chinoise que les USA ont accusée d’espionnage.

Ce document fait donc référence aux accusations d’espionnage que le pays porte à l’égard de Huawei depuis plusieurs moins maintenant. Pour rappel, les USA ont officiellement porté plainte contre la firme chinoise après avoir demandé au Canada de procéder à l’arrestation de Meng Wanzhou, directrice financière du groupe. Arrêtée en décembre dernier, elle lutte actuellement contre une potentielle extradition vers les États-Unis, une procédure qui pourrait prendre plusieurs années.

La signature potentielle de ce décret intervient dans une période où les relations entre la Chine et les USA sont particulièrement complexes en raison de l’augmentation mutuelle des frais de douane. De la même façon, le gouvernement chinois a pris la parole pour défendre Huawei lors des récentes polémiques.

Pour sa part, Huawei a affirmé à plusieurs reprises qu’il ne collaborait pas avec le gouvernement chinois.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests