Blasphème

En me documentant pour mon sujet sur l’Audi R8, je suis tombé sur cette publicité récente[1] et particulièrement savoureuse :  la voiture allemande vient défier Ferrari en son fief, au coeur même de la ville de Maranello, temple de la marque italienne, déclenchant une véritable dramaturgie sur son passage. Savoureux notamment le passage où le

En me documentant pour mon sujet sur l’Audi R8, je suis tombé sur cette publicité récente[1] et particulièrement savoureuse :  la voiture allemande vient défier Ferrari en son fief, au coeur même de la ville de Maranello, temple de la marque italienne, déclenchant une véritable dramaturgie sur son passage.

pub_audi_r8

Savoureux notamment le passage où le père, plus italien tu meurs, cache la R8 des yeux de son fils d’un un geste protecteur en dit long sur la gravité de l’outrage, sur une terre où l’amour pour Ferrari est érigé en une véritable religion qui se transmet de génération en génération.

Chasser sur les terres d’une icône : un pari gonflé de la part d’Audi, qui, comme sa cousine Volkswagen, démontre qu’elle sait manier l’humour et le second degré avec une maestria incontestable.

[1] vue aussi au cinéma la semaine dernière avant Very bad trip, un choix étonnant de programmation vu la typologie du public.


Nos dernières vidéos

25 commentaires

  1. Excellent j’ai vu la pub ce week end aussi !
    Maintenant est ce que Ferrari va répliquer et comment puisque la marque ne fait pas de pub télé !

  2. J’adore cette voiture,

    Je ne pourrai jamais me l’offrir (à moins de gagner au loto :p) ! ! !
    Par contre ce qui me gonfle, c’est de voir des puceaux au volant de tels voiture.

  3. VV est fort en communication, c’est sans doute les pubs auto les plus originales en France.

    Les autres constructeurs se content de décrire leur voiture avec des arguments techniques.

  4. Pour ma part l’ayant déjà loué lors d’un séjour à dubai, je peux vous dire que c’est de la voiture, du vrai, du solide, du costaud, un vrai bonheur, ca change de mon scénic familial !

  5. et si elle allait rouler à Amsterdam, au milieu des vélos ? ça déclencherait quoi ? l’hilarité générale, sans doute

  6. excellente pub pleine d’humour. Espérons que Ferrari répliquera (ils ne font pas de pub mais bon)

  7. L’idée n’est pas mauvaise mais je trouve cette publicité lamentable, parce que ce n’est pas Ferrari qui est visé mais les Italiens. On a donc droit à :
    – l’italienne au bar qui semble « facile » (vue la tête du mec, on est censé comprendre qu’elle ne le connaissait pas cinq minutes avant);
    – les vieux autocollants AGIP en arrière-plan du gars quand il sort (ça fait très années 70);
    – le père qui veut pas que son fils pense qu’Audi c’est mieux que Ferrari et qui l’empêche de regarder (sous-entendu : Ferrari c’est devenu une secte);
    – le mécano qui bricole sa vieille bagnole avec une clé pourrie et qui crache par terre de mépris en voyant l’Audi tout neuve;
    – les jeunes qui ne font rien de leurs journées à part du scooter dans la rue;
    – la jeune fille au balcon qui a une tête un peu inquiétante (c’est la fille de qui? Devinez…).

    Heureusement les Italiens ont de l’humour… Parce que la même publicité avec les stéréotypes sur les Allemands, imaginez le scandale…

  8. Eric

    @Grégoire : vu comme ça tu n’as pas tort mais c’est un peu le propre de la pub de forcer le trait jusqu’à la caricature ou au cliché, je ne pense pas qu’il faille en prendre ombrage. La « rigueur allemande » est aussi très souvent raillée et moquée au cinéma et dans la pub, sans parler du français avec son béret basque et sa baguette sous le bras. Je trouve que c’est au contraire très bien vu, dans l’esprit de la longue lignée des pubs décalées et un peu caustiques auxquelles nous a habitués Volkswagen.

  9. @Polus :
    Le changement viendra le jour ou on aura des pubs pour les moyens de transports doux comme le vélo !
    Et qu’on arrêtera de faire suivre l’info sur les bagnoles pffff
    La route est longue 🙁

  10. Je ne pense pas que le ce soit le vélo qui ne fait pas rêver mais plutôt les pubs qui nous vendent les voitures comme un rêve !
    Perso les caisses me font gerber au lieu de rêver

  11. @raf : vomir en voyant une voiture, quel sentiment étrange moi c’est plutot en faisant du vélo derrière un véhicile diesel que cela m’arrive.

  12. oui aussi ! Diesel ou essence d’ailleurs…
    M’enfin, continuons à faire de la pub pour ce genre d’engins, les mentalités ne changeront pas et les lobbys seront contents 🙂

Répondre