Suivez-nous

Tech

Quand la réalité virtuelle permet de soigner les troubles d’anxiété sociale

Un système, mis en place par une entreprise britannique, pourrait permettre d’aider à surmonter cette maladie qui touche des millions de personnes à travers le monde.

Il y a

  

le

 
VR
© Unsplash / Stella Jacob

22,5 % de la population française serait touchée à des degrés divers par l’anxiété. Ces chiffres, qui datent de l’année 2018, donnent une idée de l’étendue du problème. Ces troubles sont bénins chez de nombreuses personnes mais pour d’autres, ils peuvent se révéler très handicapants, voire les empêcher de mener une vie normale.

Oxford VR, une startup basée au Royaume-Uni, entend y remédier en utilisant la réalité virtuelle (VR). L’entreprise vient même de lever 13 millions de dollars pour aller encore plus loin dans le développement de sa thérapie.

Aider les patients à reprendre confiance en eux

Le projet est très sérieux et le National Health Service a même décidé de l’utiliser pour certains de ses patients. Selon Venturebeat, ce programme est basé sur les travaux du confondateur de la startup Daniel Freeman. Ce dernier est également professeur de psychologie au département de psychiatrie de l’Université d’Oxford et il travaille sur le sujet depuis vingt ans.

Concrètement, les patients utilisent la réalité virtuelle au cours de séances hebdomadaires d’une demi-heure. Une fois le casque VR attaché, ils sont invités effectuer un certain nombre de tâches classiques de la vie quotidienne telles que monter dans un bus, aller dans un magasin ou passer commande dans un bar. Ces interactions en apparence banales, sont pourtant des moments redoutés par les personnes qui souffrent d’anxiété sociale.

L’ensemble est totalement automatisé et les conseils et consignes sont distillés par un coach virtuel. Cela rend l’ensemble beaucoup plus facile à mettre en place dans le cadre d’un parcours de soin car les thérapeutes n’ont pas à intervenir lors de chaque séance. Le dispositif semble d’ailleurs faire des émules puisqu’il est également testé en Chine et aux États-Unis.

Ce n’est en tout cas pas la première fois que ce type de technologie est utilisé contre l’anxiété. Nous vous parlions notamment l’an dernier de Healium, ce dispositif qui combine la réalité augmentée et la réalité virtuelle pour aider les patients à surmonter leurs difficultés.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests