Suivez-nous

Tech

Quand une start-up parvient à cultiver de la viande… dans l’espace

Une viande cultivée en laboratoire a, pour la première fois de l’histoire, été produite depuis l’espace.

Il y a

  

le

 
© Unsplash / NASA

Il y a seulement dix mois Aleph Farms, la start-up israélienne, défrayait la chronique en parvenant à produire un steak entièrement conçu en laboratoire. Une réelle avancée pour répondre au défi de la demande croissante en viande sur la planète, tout en tentant d’éviter les nuisances environnementales qu’elle occasionne.

La viande produite en laboratoire n’est pas meilleure pour l’environnement

L’entreprise est cette fois allée encore plus loin en produisant pour la première fois de la viande depuis l’espace. Concrètement, les cellules bovines ont d’abord été récoltées sur Terre avant d’être emmenées à bord de la Station spatiale internationale. Ce travail a été rendu possible grâce à une bio-imprimante tridimensionnelle. Comme elle l’avait fait il y a dix mois, la start-up a utilisé l’imitation d’un processus naturel de régénération des tissus musculaires qui se produit habituellement à l’intérieur du corps des bovins.

Les applications de cette expérience sont réelles. Outre le très beau coup de pub pour Aleph Farms, cette technique pourrait à terme fournir de la viande aux occupants de la station spatiale en mission. Didier Toubia, le confondateur et directeur général de l’entreprise se montre très satisfait : «Nous pouvons potentiellement fournir une solution puissante pour produire la nourriture au plus proche de la population qui en a besoin et au moment exact où elle le désire.»

Il poursuit : «Cette expérience commune marque un premier pas important dans la réalisation de notre vision visant à assurer la sécurité alimentaire des générations futures, tout en préservant nos ressources naturelles. » De fait, cette viande factice pourrait bien représenter une réponse au défi environnemental de l’élevage intensif. Il semble cependant que la viande produite en laboratoire ne soit pas une solution miracle. Dans une étude publiée en février dernier, des chercheurs d’Oxford indiquent en effet que cette pratique pourrait bien être pire pour l’environnement.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests