Révélation : la soucoupe volante de l’US Air Force n’appartenait pas aux extra-terrestres

L’US Air Force vient de déclassifier l’un de ses projets les plus secrets, objet des rumeurs les plus folles dans les années 50/60 : une véritable soucoupe volante capable de voler à Mach 4.

Presque dix ans après Roswell (et dix ans avant David Vincent), les américains ont bien travaillé sur un projet de vaisseau spatial inspiré des meilleurs comics de l’époque : une soucoupe volante dont l’apparence extérieure n’avait rien à envier aux fameux OVNI entrevus quelques années auparavant dans le ciel quelque-part au-dessus de l’Arizona ou du Nouveau-Mexique par des pilotes de l’US Air Force.

Les documents concernant ce projet ont été récemment déclassifiés et révèlent un engin que l’on dirait tout droit sorti d’un film de science-fiction un peu kitsch :  le Projet 1794, conçu en collaboration avec le fabricant canadien Avro Aircraft Limited, ressemble fort à une galette recouverte d’une peau de métal riveté.

Mais ça ne rigolait pas vraiment du côté des performances : la soucoupe était censée pouvoir atteindre une vitesse de Mach 3 à Mach 4 (soit deux fois celle d’un jet de chasse actuel et quatre fois la vitesse du son) et voler à un plafond de 30.000 mètres d’altitude. Un vrai OVI (Objet Volant Identifié) prêt pour d’épiques batailles intersidérales avec les russes, Cuba, et tous les méchants communistes de la planète.

soucoupe volane USAF

Même en étant totalement ignare en sciences de l’aéronautique on peut supposer que si la bestiole avait cette forme, ce n’était pas juste pour faire comme dans les BD : il y avait sûrement une raison liée aux performances, un disque étant probablement plus rapide qu’un avion car offrant moins de résistance aérodynamique. En revanche, côté stabilité…

Malheureusement le projet fut assez vite abandonné, et on peut le comprendre quand on voit la vidéo ci-dessous dans laquelle l’engin semble quelque peu délicat à apprivoiser, et évoque dans ses ondulations davantage une 2CV fatiguée qu’un vaisseau intergalactique prêt à conquérir l’univers hostile.

(source)


17 commentaires

  1. La technologie ayant évoluée, avec les nombreux capteurs que l’on dispose (accéléromètres, etc) et qui sont plus fiables, il y a moyen de relancer le projet.

    L’avion (enfin, la soucoupe) avec cette technologie serait plus stable, sans assistance humaine (ou très peu).

    N’empêche, quand on vous dit que les Extra-terrestres, c’est les USA. On en a la preuve.

  2. C’est purement une forme de science fiction, je ne vois pas en quoi ça serait plus efficace que la forme d’une fusée, d’une balle de fusil, d’un avion de chasse, d’une F1, etc….

    • Eric

      @Lolo : c’est ce qu’on pense tout de suite mais je me dis que s’ils ont choisi cette forme et qu’elle était censée atteindre Mach 4 c’est peut-être qu’il y a une raison, ou une relation, non ?

  3. « un disque étant probablement plus rapide qu’un avion car offrant moins de résistance aérodynamique. En revanche, côté stabilité… »

    heu… un connaisseur peut-il commenter car je suis super sceptique quand je lis ça ?

    moi je dirai que la meilleure forme, c’est celle d’une fusée… et que pour pouvoir voler, on est bien obliger de lui rajouter des ailes… donc on obtiens un avion et pas un disque volant.

    de l’histoire des premiers avions fusée ayant franchit le mur su son

    http://aerostories.free.fr/reaction/page16.html

  4. Mais on sait depuis longtemps que les US ont bossé sur un projet d’engin volant de forme ronde. Il y’avait même un science et vie (ou science et avenir) qui en parlait si je me souviens bien ^^

    • Eric

      @Makenco : oui bien sûr, quand on s’intéresse au sujet on le sait, et c’est mon cas, depuis plusieurs années. Mais tout le monde ne le sait pas, et cette déclassification officialise la chose.

  5. Quant on voit la stabilité de la soucoupe sur la video on se demande s’ils pensaient réellement atteindre le Mach 4, le pilote à l’air de faire du rodéo sur sa soucoupe en volant sur place 😀

    N’empêche pour les plus parano, se ne serait pas une tentative pour déguiser la vraie soucoupe ? Du style mais non ! Regardez c’était la notre pas du tout une alien voyons !

  6. il faudra donc attendre les années 2040 pour tout savoir sur le 11 septembre 2001 ? avec un peu de chance, je serai encore vivant…

  7. Euh … un disque, ça offre plus de résistance qu’une flèche, hein.
    Par contre, ça a plus de portance ce qui n’a rien à voir.

  8. Pingback: Révélation : la soucoupe volante de l’US Air Force n’appartenait pas aux extra-terrestres | Mobiles actus, tendance numérique et geek news | Scoop.it

  9. Cela dit, les américains sont des spécialistes de l’information. Il existe un doute sur un dossier classé secret défense, les recherches sur la MHD ou si vous préférez la magnétohydrodynamique. Pour faire court, les Etats-Unis auraient mis au point des torpilles, mais surtout des avions pouvant voler à Mach 12, c’est-à-dire à 14 000 km/h depuis au moins 10 ans. Cette technologie se cacherait notamment sur le B-2. Une théorie explicitée par un scientifique français spécialiste dans ce domaine de la recherche et qui a fait lui même des essais en laboratoire et qui comme il l’explique lui même a participer à des colloques avec ses confrères américains. La vérité est peut-être ailleurs.

  10. moi aussi j’ai abandonné un vieux projet mais dans le domaine maritime : le sous-marin à voile, véridique, après avoir fait un prototype miniature j’ai mis un peu de temps pour me rendre compte que c’était un peu con en fait.

  11. Je trouve ça bien de finir par avoir la vérité, il est normal que de telle projet soit classé secret car la concurence existe et ne pas l’aidé est d’une logique naturel.

Répondre