Le Samsung Campus prêt à accueillir une cinquième promotion

Le Samsung Campus a récemment annoncé qu’il était prêt à ouvrir ses portes pour accueillir une cinquième promotion.

Samsung Campus

© bbouillot.com

Dans un communiqué de presse daté du 17 juillet, Samsung France a révélé qu’il était sur le point d’accueillir une nouvelle promotion au sein de sa structure. Fondé en 2014, Samsung Campus a pour objectif de former des jeunes âgés de 18 à 25 ans, sans que ceux-ci ne soient nécessairement bacheliers. Dans le but de favoriser l’insertion professionnelle, la formation de deux ans, avec une seconde année en alternance, oriente les élèves vers le métier de développeur web. Considéré comme indispensable, l’apprentissage de la langue anglaise fait également partie du programme.

Pour la cinquième fois consécutive, l’école s’apprête à accueillir la cinquantaine de jeunes qui suivra la formation « Web & Apps Coding », labellisée Grande École du Numérique.

Selon les résultats des premières années, le modèle du Samsung Campus remporterait un franc succès puisque le taux de réussite est proche de 100%, là où plus de 80% des jeunes certifiés ont trouvé un emploi dans les semaines suivant la fin de leur formation. Pour ceux qui ont choisi d’entrer directement dans la vie active, les salaires moyens annuels seraient de 35 000 euros. Quant aux autres, ils seraient 15% à avoir choisi de continuer leurs études pour valider un Master ou passer une spécialisation.

Quand Epitech rencontre le Samsung Campus

Si le Samsung Campus n’est pas sans rappeler une autre formation au modèle relativement similaire, c’est parce que l’école Epitech y est pour quelque chose. Aux côtés de l’association ZUP de CO, qui agit en faveur de la réussite des jeunes issus de quartiers défavorisés, l’école d’informatique a effectivement conçu le programme « Web & Apps Coding ». Selon un récent article du cabinet de recrutement Urban Linker, Epitech serait d’ailleurs l’une des écoles appréciées des entreprises puisqu’elle apprend à ses étudiants à travailler sur des projets communs. Comme l’école 42 de Xavier Niel, ce modèle en rupture avec l’éducation plus classique semble plaire aux recruteurs en raison de la diversité de ses profils.

Suite à leur dépôt de candidature (date limite le 10 septembre), les candidats devront se frotter à l’épreuve de la piscine : trois semaines en immersion pour acquérir les premières bases du développement web.


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Presse-Citron 2005 - 2018 | A propos | Contact | Site hébergé par Cognix Systems | Informations sur les cookies