Suivez-nous

Fintech

Samsung travaille sur une spécificité pour sa carte bancaire

Son partenariat avec la fintech Curve est un coup de maître. Peut-être indispensable à Samsung pour s’implanter sur le secteur.

Il y a

  

le

 
Samsung carte bancaire agregateur
© Samsung

À la fin du mois de mai dernier, Samsung a décidé de lever le voile sur sa prochaine carte bancaire, en partenariat avec la fintech SoFi et Mastercard. Si peu de nouvelles avaient été dévoilées, on pouvait tout de même apprendre que le nouveau produit bancaire made in Samsung sortira prochainement, durant la saison estivale.

La semaine dernière fut déterminante pour la firme sud-coréenne et son objectif de suivre la direction des GAFAM, qui cherchent à profiter de la croissance du paysage fintech. Samsung a rendu public un nouveau partenariat qui lui permettra de peaufiner les caractéristiques de sa prochaine carte bancaire. Au programme, une spécificité qui pourrait donner tout l’intérêt de la prochaine Samsung Pay Card.

Reprendre le contrôle

Samsung s’est associé avec la fintech londonienne Curve, qui lui permettra de travailler sur un agrégateur de comptes bancaires. Pour l’heure, ce rapprochement est en vigueur sur le sol britannique uniquement, mais il montre ainsi que Samsung compte bien s’installer sur le sol européen, alors que les informations du mois dernier se limitaient au sol américain.

Ce rapprochement est un coup de maître, tant il permet de contourner un problème qui différenciait Samsung d’Apple et de son wallet Apple Pay. En effet, comparé à la marque à la pomme qui gère entièrement sa technologie NFC, Samsung laisse libre accès aux développeurs pour utiliser la puce de ses smartphones. Par conséquent, les banques peuvent proposer leur propre service de paiement mobile, ou bien passer par Google Pay.

Pour que Samsung puisse mettre en avant son application Samsung Pay sans devoir créer des partenariats directs avec les banques, la solution de Curve était la meilleure. La fintech pourra créer un agrégateur de contenu pour que les utilisateurs de Samsung ajoutent leurs comptes. Cette stratégie permettra ainsi à Samsung de reprendre le contrôle, et de prendre la place stratégique que les GAFAM souhaitent avoir dans l’industrie bancaire, à savoir devenir un partenaire technologique pour faire le lien entre les banques et les clients.

« Nous sommes ravis de pouvoir offrir les avantages uniques de Curve aux clients de l’une des plus grandes marques du monde et de permettre aux clients d’accéder à une gamme beaucoup plus large de services bancaires conduisant à une vie financière plus saine avec Samsung Pay », déclarait Shachar Bialick, le fondateur et PDG de Curve.

Vers une carte multibancaire ?

En plus de contrecarrer les banques sur la partie paiement mobile, Samsung pourrait utiliser Curve pour peaufiner sa carte bancaire et aller plus loin avec celle-ci. En effet, dans son développement interne, Curve travaille sur une carte bancaire permettant d’agréger plusieurs comptes courants de différentes banques.

Si la carte de débit Samsung intégrait une telle caractéristique, celle-ci prendrait tout de suite de l’intérêt pour les clients. Chez Curve, le partenariat serait tout aussi utile pour aider la fintech à déployer sa technologie à plus grande échelle, alors que la startup visait surtout les clients business et premium pour l’heure.

Cette arrivée des géants de la tech dans l’univers bancaire est attendue. Du côté des banques en ligne, les partenariats se poursuivent, et les dirigeants ne s’alarment pas sur une potentielle concurrence des GAFAM. Interrogé par Presse-citron, le directeur général d’Orange Bank Paul de Leusse déclarait : « Il y aurait donc une place pour eux [les GAFAM ndlr] – mais le marché est compliqué. Ces acteurs n’aiment pas le monde régulé, et privilégient une stratégie globale – ce qui est tout l’inverse de la banque. Personnellement, je sens un appétit moyen de leur part, mais ils ont beaucoup de moyens et ils feront probablement des incursions sur certaines parties de la chaîne de valeur ».

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *