Suivez-nous

Smartphones

Selon une étude, 25 % des jeunes sont accros à leurs smartphones

L’addiction aux smartphones ne serait pas sans lien avec de nombreux problèmes de santé mentale, tels que l’anxiété ou la dépression.

Il y a

  

le

 
smartphone
© Yura Fresh Unsplash

41 études compilées en une seule. Les chercheurs du King’s College de Londres ont épluché de nombreux travaux réalisés depuis 2011 sur l’utilisation du smartphone et ses liens avec la santé mentale. L’échantillon est très large et porte sur 42 000 personnes réparties en Asie, en Europe et en Amérique. Il ressort de leur travail qu’environ 23 % des jeunes de moins de 20 ans ont un usage « problématique » de leur smartphone, autrement dit une forme de dépendance.

Cette addiction aurait des conséquences assez néfastes pour la santé mentale et serait en lien avec des troubles tels que l’anxiété, la dépression ou un sommeil de mauvaise qualité. « Nous ne savons pas si c’est le smartphone lui-même qui peut créer une dépendance ou les applications que les gens utilisent », précise à The Independent le docteur Nicola Kalk de l’Institut de psychiatrie, psychologie et neurosciences. Il est donc nécessaire « que le public soit sensibilisé à l’utilisation du smartphone par les enfants et les jeunes, et les parents devraient savoir combien de temps leurs enfants passent sur leur téléphone. »

Des outils pour lutter contre l’addiction

Il y a quelques mois, des scientifiques anglais et américains tendaient vers le même type de conclusions. Ils relevaient alors que les personnes qui utilisaient trop souvent leurs téléphones avaient plus tendance à consommer de l’alcool. Ces derniers présentaient également des taux plus élevés de troubles de déficit de l’attention et de troubles de stress post-traumatiques. D’autres travaux portant sur le web ne sont pas non plus très réjouissants puisqu’il s’avère qu’un usage trop élevé d’Internet impacte la mémoire et le niveau de concentration des utilisateurs.

Face à ces constats, les géants de la Tech ont depuis longtemps réagi. Google a notamment lancé des applications susceptibles ne nous rendre moins accro à nos portables. Apple a fait de même sur iOS 12 avec des fonctionnalités anti-addiction. Facebook a aussi pensé à ce problème et l’application vous permet de limiter le temps passé sur le réseau social et vous indique combien de temps vous utilisez l’appli chaque jour.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests