Suivez-nous

Auto-Moto

Si vous avez prévu de commander une Tesla avec pilotage automatique, dépêchez-vous

Elon Musk vient d’annoncer que l’option « Full Self-Driving » des Tesla allait encore subir une forte augmentation de tarif.

Il y a

  

le

 

Par

Tesla intérieur
© Tesla

La fonction de pilotage automatique avancé disponible en option sur les Tesla de dernière génération est devenue en quelques années une référence dans le secteur de la voiture intelligente et autonome.

Mais cette option FSD (Full Self-Driving) – ou « Capacité de conduite entièrement autonome Pilotage automatique » amélioré en français – a aussi vu son prix flamber notamment depuis l’arrivée de la Tesla Model 3, à tel point qu’elle va devenir un équipement de luxe.

Alors qu’elle était facturée aux alentours de 5000 euros début 2019, elle a vu son prix augmenter à plusieurs reprises, et coûte aujourd’hui 6300 euros. Ce qui apparemment n’est pas suffisant puisque Elon Musk a annoncé mardi sur Twitter que l’option subirait de nouveau une augmentation de 1000 dollars au premier juillet 2020. Si l’on se fie à la conception très particulière de la conversion entre le dollar et l’euro des entreprises américaines de technologie, l’on peut supposer que l’augmentation chez nous sera très probablement de 1000 euros.

Une option qui vaudrait entre 100% et 200% du prix de la voiture, selon le modèle (et selon Elon Musk)

Cela étant, Musk, qui n’est jamais avare de déclarations « optimistes », justifie cette augmentation avec un argument qui devrait ravir les propriétaires de Tesla qui avaient eu la bonne idée de prendre l’option lors de l’achat de leur voiture : « Le prix du FSD va continuer à augmenter à mesure que le logiciel se rapproche de sa capacité de pilotage automatique total avec l’approbation des autorités réglementaires. À ce stade, la valeur du FSD est probablement supérieure à 100 000 dollars. »

Il faut préciser cependant que ces augmentations viennent généralement avec l’ajout de fonctionnalités supplémentaires. D’autre part, Tesla avait aussi annoncé courant 2019 que la puce Intel qui gère le cerveau de ses voitures serait à terme remplacée par une puce maison beaucoup plus performante, et que le remplacement de ce composant serait effectué à titre gracieux sur les modèles déjà commercialisés avec le FSD. Cependant les propriétaires de voitures Tesla n’ont pas encore eu de nouvelles de cette intervention, qui nécessite une convocation sur rendez-vous dans un centre de service Tesla, et donc une immobilisation de la voiture.

Précisons également que les propriétaires de Tesla, même s’ils paient les options au même tarif, ne sont pas tous égaux selon la région où ils résident. En effet, les réglementations sur les fonctionnalités de pilotage automatique ne sont pas les mêmes partout, et l’Europe est par exemple beaucoup plus restrictive sur ce point que les États-Unis. Dernier exemple en date : la reconnaissance des feux de signalisation et des panneaux « stop » permettant aux Tesla de s’arrêter seules sans intervention du conducteur est disponible aux USA depuis quelques semaines, alors qu’à équipement égal elle n’est pas activée en Europe.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests