Suivez-nous

Tech

Sommes-nous prêts pour voir des soldats cyborgs ? L’armée américaine craint que non

L’US Army compte bien s’appuyer sur la cybernétique pour augmenter les capacités de ses soldats. De quoi réveiller de nombreux souvenirs cinématographiques.

Il y a

  

le

 
© Presse-Citron.net

C’est un rapport de l’armée américaine qui n’a rien à envier aux grands classiques de la science-fiction. Dans ce travail que s’est procuré Vice, il est question d’augmenter la capacité de ses soldats d’ici 2050. Pour ceux qui connaîtraient pas, la cybernétique permet d’intégrer la machine dans l’humain.

Dans le détail, l’US Army envisage quand types d’interventions pour faire progresser ses soldats sur le terrain. Une amélioration oculaire qui consisterait en l’insertion d’une technologie d’imagerie spéciale à la place d’un ou des deux yeux. Des capteurs insérés sous la peau seraient en mesure d’améliorer la force ou la vitesse. Une amélioration auditive serait aussi prévu. Enfin, une amélioration neuronale est envisagée. Les soldats seraient en mesure de se connecter directement aux armes et aux drones sur le champ de bataille.

Changer la façon dont le public voit la cybernétique

Bien sûr, tout cela paraît très lointain et pour tout dire, certaines des technologies évoquées ne fonctionnent tout simplement pas encore. Pour parvenir à cet objectif ambitieux, il faudra néanmoins faire face à un obstacle majeur : le public. La culture populaire est en effet remplie de cyborgs et autres robots semi-humains qui font désormais partie de notre imaginaire collectif. Le rapport précise cette analyse :

Les médias de masse, y compris les films et la littérature, sont également une étape connue pour la diabolisation des cyborgs. De Frankenstein au Terminator, le message est souvent que l’intégration de la technologie au corps humain prive l’esprit humain de sa compassion et conduit à la violence et à de graves conséquences. Cependant, la fiction peut également refléter des applications imaginatives des technologies émergentes ainsi que de réelles préoccupations. Pour toutes ces raisons, la fiction peut être un outil puissant pour engager le public dans des discussions sur la bioéthique.

En conséquence, les auteurs recommandent de communiquer différemment dans les médias pour rendre les récits culturels relatifs à la technologie beaucoup plus réalistes et plus engageants qu’ils ne le sont actuellement. Reste à voir si le public sera réceptif de ce message plus positif. La partie est en tout cas très loin d’être gagnée.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Jimmy Cram

    15 décembre 2019 at 12 h 46 min

    pour moi, on va trop loin dans la technologie, nous ne sommes pas encore prêt à l’accepter, ni à la gérer, sommes-nous humains ou machines ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests