Suivez-nous

Startups

Startups : le récapitulatif des levées de fonds de la semaine

La tendance des levées de fonds de cette semaine s’est concentrée sur les services à distance, mais reste marquée par une forte baisse des investissements. Notre récapitulatif des opérations sur le paysage de la French Tech.

Il y a

  

le

 
Levées-fonds-Startups
© Juan Diego /Pixabay

Cette semaine a été marquée par des actualités internationales et européennes qui impactent le domaine de la tech sur le moyen et le long terme. Les choix stratégiques se dessinent tant du côté des politiques que des acteurs économiques eux-mêmes. C’est dans ce contexte que la French Tech a continué à lever des fonds de manière timide.

Le coup d’arrêt des discussions entre les dirigeants de l’OCDE pour la mise en place d’une taxe Gafa visant à harmoniser une fiscalité au niveau international est l’évènement marquant de la semaine. Le départ des États-Unis de la table des négociations, pilier incontournable de ce projet, sonne le glas même si ces derniers indiquent que cela n’est que temporaire.

Bien que l’UE ait déclaré entendre poursuivre la mise en place d’une taxation, la France elle aussi se dit prête à l’instaurer avec son droit interne dans un premier temps pour ainsi se montrer comme chef de file de ce mouvement et créer un cercle vertueux encourageant les autres pays à faire de même.

L’actualité c’est aussi la néo-banque Monzo britannique qui en pleine crise se retrouve avec un capital divisé par deux. Malgré une levée de fonds de 60 millions de Livres sterling, sa valorisation accuse une baisse de 40%, soit 1,24 M£ aujourd’hui contre 2,3 M£ en juin 2019. Même si elle demeure une des plus belles réussites parmi les néo-banques, monétiser sa base de clients reste une étape complexe pour elle et la crise sanitaire ne semble pas avoir amélioré la situation.

La startup suisse HMCARE quant à elle a réussi à lever l’équivalent de 1 million de dollars pour son projet de masque chirurgical transparent. Fabriqué à partir de biomasse, respirable et souple, cela lui permet d’être biodégradable et de ne pas produire de buée. Son coût de fabrication est modeste, il est conforme aux normes sanitaires et correspond à un vrai besoin, celui de communiquer, ce qui fera certainement le succès de cette jeune pousse. Les startups de la santé sont celles qui s’en sortent le mieux pendant cette période difficile.

Les 7 levées de fonds à retenir cette semaine

Parmi les levées de fonds françaises, on en comptabilise seulement 9 cette semaine pour un montant global de 20 millions d’euros. Le top 3 compte deux startups proposant des services à distance et une proposant un service de mise en relation. Voici notre récapitulatif des 7 levées de fonds principales :

Quarkslab lève 5 M€

La startup évolue dans le domaine de la sécurité informatique et plus spécifiquement dans la sécurité des logiciels professionnels pour lesquels elle a développé son outil de protection qui combine des méthodes à la fois « défensives » et « offensives ». Cette jeune pousse est quasiment autofinancée depuis sa création en 2011, et vient de réussir sa première levée de fonds. Ace Management est le premier investisseur de la startup via son fonds de cybersécurité Brienne III. Grâce à cet investissement, la startup souhaite accélérer sa démarche marketing et continuer à développer ses équipes afin de consolider sa croissance.

Bellman lève 4,1 M€

Le néo syndic qui organise des assemblées générales de copropriétaires à distance, a vu rentrer dans son capital Lakestar, Connect Ventures et la Financière Saint-James. Elle gère aujourd’hui presque 100 copropriétés avec sa méthode innovante et souple qui de surcroît s’est montrée particulièrement adaptée lors de la période de confinement. Elle propose de gagner du temps et de l’efficacité dans la gestion des copropriétés. Fondée en février 2019, la jeune pousse souhaite poursuivre sa croissance en maintenant la qualité de son service. Elle s’attend à l’avenir à gérer des copropriétés plus importantes.

Wingly lève 3 M€

Considéré comme le blablacar de l’aérien, la startup a réussi à faire rentrer dans son capital le fonds d’investissement Innovacom. Ce « co-avionnage » permet à des pilotes privés qui effectuent des vols de loisirs ou une ballade aérienne de louer les sièges disponibles dans leur aéronef. Cela leur permet ainsi de partager les frais. Avec cette levée de fonds, la jeune pousse souhaite développer une nouvelle branche de son activité en s’alliant avec les opérateurs d’aviation d’affaires commerciaux. Cela leur permettrait de revendre leurs sièges vides via l’outil de Wingly.

Et aussi…

Quortex lève 2,5 M€

Cette startup rennaise est spécialisée dans le streaming vidéo via une solution de cloud qui diminue les coûts de diffusion. Elle compte parmi ses clients M6, le groupe Red Bee Media et Salto la future plateforme de TF1 et souhaite continuer à se développer à l’international.

Asystom lève 1,5 M€

Cette entreprise a choisi de commercialiser une solution de maintenance prédictive pour l’industrie. Elle permet ainsi de détecter et d’anticiper les défaillances des appareils. Avec cette levée de fonds, elle ambitionne de commercialiser sa solution à l’international.

I Make lève 1,5 M€

Spécialisée dans la vente de fourniture pour le DIY (Do It Yourself) qui a connu récemment un regain d’intérêt cette startup veut encourager à faire soi-même plutôt que d’acheter et ainsi consommer mieux.

L’Atelier des Chefs lève 1,2 M€

La jeune pousse propose d’apprendre à cuisiner via des formations en ligne. D’abord centrée sur une offre destinée à des particuliers elle souhaite désormais former des professionnels via la formation initiale.

Terminons sur une autre actualité startup importante cette semaine :

StartRocket, la startup russe qui veut supprimer les déchets spatiaux

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests