Suivez-nous

Objets connectés

Swatch réclame 100 millions de dollars à Samsung, pour des plagiats (évidents) de cadrans

Swatch attaque Samsung en justice, accusé de proposer sciemment des copies de cadrans protégés sur ses montres connectées.

Il y a

le

Samsung

Swatch en guerre contre Samsung

L’horloger suisse Swatch a décidé de partir en guerre contre le géant de la tech Samsung. La cause : des cadrans pour smartwatch qui seraient un peu trop inspirés de ceux proposés par le groupe suisse. Ce dernier a ainsi recensé pas moins d’une trentaine de cadrans numériques jugés « identiques » ou « virtuellement identiques » à de vrais cadrans Swatch, évidemment protégés.

Selon Swatch, les cadrans en question proposés sur le store de Samsung ne sont ni plus ni moins que des contrefaçons. A l’oeil, difficile en effet de nier les similitudes entre les cadrans officiels Swatch, et ceux proposés sur le Samsung Store. Toutefois, à la décharge de Samsung, les cadrans numériques sont proposés par des éditeurs tiers, et non pas par la firme coréenne elle-même.

Swatch-Samsung

A gauche, les « vrais » cadrans Swatch, à droite, les cadrans numériques de Samsung

Toutefois, cette dernière héberge sciemment les-dits cadrans sur son Store… en s’octroyant évidemment une petite commission sur chaque vente. Swatch annonce avoir tenté une approche en décembre dernier, mais le géant coréen n’a pas jugé utile de se pencher plus sérieusement sur cette affaire. Samsung avait alors effacé les cadrans pointés du doigt par Swatch, mais des dizaines d’autres sont réapparus dans la foulée.

Les cadrans sont disponibles notamment pour la Gear Sport ou encore la Gear S3 Classic, avec certaines copies de cadrans qui s’inspirent de montres dont la valeur atteint… 650 000 dollars. Du côté de chez Swatch, on a donc décidé d’assigner Samsung en justice à travers une plainte officielle, avec la ferme volonté d’obtenir pas moins de 100 millions de dollars pour violation de brevets.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Lk77

    28 février 2019 at 14 h 32 min

    N’importe quoi,
    samsung n’est pas responsable de ce qu’il y a sur le store,
    a partir du moment ou il supprime de son store les contenus illicites lorsque demandé par les ayants droits, dans un délai raisonnable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests