Suivez-nous

Tech

Depuis quelques mois, Tesla et Bitcoin ont un étrange point commun

Si tout semblait les opposer, leur cours boursier connaît une période symbolique.

Il y a

  

le

 
Tesla Bitcoin
© Presse-citron.net

Depuis que la crise du coronavirus a frappé l’économie mondiale, des valeurs refuges comme le Bitcoin ont plutôt bien profité de la situation. À Pantera Capital, un fonds d’investissement entièrement consacré à la technologie blockchain et aux monnaies numériques, le fondateur Dan Morehead se veut confiant et optimiste : « Bitcoin est né dans la crise 2008 et atteindra l’âge adulte dans la crise actuelle » déclarait-il dernièrement. En 2020, l’actif numérique a déjà pris 23 % de croissance. Et des échéances à court terme pourraient encore faire envoler leur cours.

Dans un secteur bien moins profitable face à la crise du COVID-19, Tesla a elle aussi fait son bout de chemin. En bourse, son titre a augmenté de 72 % depuis le début de l’année, alors que le constructeur annonçait la semaine dernière avoir atteint la rentabilité pour ce premier trimestre 2020, avec un bénéfice net de 16 millions de dollars. Mais si ces chiffres et ces tendances sont loin d’être une surprise, une récente étude publiée par le magazine Forbes a observé que cette même période avait intimement rapproché Bitcoin et Tesla, que tout semblait pourtant opposer.

Tesla et Bitcoin évoluent de pair

De décembre 2019 à aujourd’hui, un point commun très mystérieux est venu s’insérer entre Tesla et Bitcoin. Il s’agit d’une étrange corrélation entre les cours boursiers de l’un et de l’autre, qui semblent évoluer de pair sur les cinq derniers mois, comme si leurs activités étaient liées ou que l’actualité de l’un jouait sur le cours de l’autre. Dans un article agrémenté d’un tableau statistique, Leeor Shimron de Forbes a illustré cette corrélation très fidèle entre les deux actifs. Contrairement aux trois dernières années, c’est la première fois qu’une évolue aussi conjointe rapproche Tesla de Bitcoin.

Tesla Bitcoin Bourse

Depuis décembre, le cours de l’action Tesla et de Bitcoin se corrèle de façon très étrange © Leeor Shimron / Forbes

Forcément, trouver un lien de corrélation ne veut pas dire trouver un lien de causalité. Ici, la lecture de cette évolution sensiblement proche entre le cours du Bitcoin et celui de Tesla ne peut connaître que des hypothèses, et en aucun cas il ne peut s’agir d’explications cherchant à donner un lien de causalité. Mais malgré qu’il ne puisse s’agir que de corrélations, les constats observés sont loin d’être futiles et insignifiants.

Comme l’écrit Leeor Shimron, cette évolue presque identique des cours en bourse cache un point commun sur le fait que Tesla et Bitcoin possèdent des investisseurs relativement similaires. Malgré qu’ils soient tous les deux devenus des actifs plutôt matures, Bitcoin et Tesla restent avant tout des actifs tournés vers demain, et sur une vision plutôt optimiste sur du long terme. « Au-delà des technophiles qui croient que la technologie peut résoudre de nombreux problèmes urgents de la société, les détenteurs de Bitcoin et d’actions Tesla sont des optimistes qui croient aux récits d’un avenir durable propulsé par l’énergie alternative et l’argent sain » l’expliquait avec clarté le journaliste.

« Hold On for Dear Life »

L’état d’esprit similaire des investisseurs aurait des conséquences sur le comportement des actifs face à des mauvaises passes, ou une actualité assez négative pour l’entreprise. En référence à un terme né de la communauté des mineurs de Bitcoin, Forbes mentionne le fait que les possesseurs d’actions Tesla ou de bitcoins ont un état d’esprit HOLD, dont l’acronyme est souvent retranscrit comme « Hold On for Dear Life » (en français, « ne pas vendre, comme si sa vie en dépendait »). Cette manière de fonctionner permet peut-être à Tesla et à Bitcoin de pouvoir continuer coûte que coûte à progresser, comme si les petites crises ne pouvaient remettre en question un avenir sur le long terme plus radieux.

Dans une enquête de la maison de courtage Schwab, une récente observation a montré que Bitcoin et Tesla possédaient un autre élément commun permettant d’expliquer un peu plus cette corrélation. Il s’agirait de l’âge des investisseurs, alors que Tesla et Bitcoin feraient partie des cinq principaux titres en bourse auxquels la génération des milléniaux investit en premier.

Etude Milleniaux Investissement

Bitcoin et Tesla parmi les cinq principaux premiers investissements pour la génération des milléniaux (Génération Y) © Etude Schwab Report

Une importante volatilité

En reste que Tesla et Bitcoin partagent un risque de spéculation très élevé chacun de leur côté. Vendredi 1er mai, Elon Musk, le PDG de Tesla, a fait plonger le cours bousier de la marque automobile de 13 % après avoir tweeté que selon lui, « le cours de l’action Tesla est trop élevé ». Du côté de Bitcoin aussi, le cours est loin d’être stable. D’ailleurs, malgré une hausse de 23 % depuis le début de l’année, le cours du Bitcoin n’a pas fait que des gagnants : sur fond de crise, le Bitcoin a engendré des pertes pour certains « hedge founds », et le regain de volatilité a eu pour conséquence d’ajouter une forte dispersion des performances de chacun, allant de – 33 à + 42 %. Ironie du sort, à la suite du tweet d’Elon Musk, la personne derrière le compte officiel de Bitcoin a répondu : « À mon avis, le cours du Bitcoin est trop bas ».

Tout semblerait séparer Bitcoin et Tesla. La monnaie numérique n’a pas de tête et n’est pas centralisée, à la différence de la marque automobile fortement représentée par son PDG qui en dirige aussi la majorité de la communication. Tesla joue sur le secteur de l’énergie et de la mobilité, quand Bitcoin se concentre sur le système financier et monétaire. Malgré cela, leur étrange rapprochement en matière de tendance boursière est peut-être l’un des parfaits témoignages d’une nouvelle industrie tournée sur demain, dont les acteurs se rapprocheront de « l’âge adulte dans la crise actuelle ».

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. jojo

    7 mai 2020 at 22 h 31 min

    on comprend mieux pour quoi warren buffet (berkshire hathaway ) critique toujours APPLE et TESLA
    ils lui concurrencent els investisseurs

  2. NeuroLeSudiste

    10 mai 2020 at 3 h 22 min

    Un détail me chagrine cependant,
    Comment peut on qualifier dans un même article le bitcoin :
    « des valeurs refuges comme le Bitcoin »
    puis
    « Du côté de Bitcoin aussi, le cours est loin d’être stable »
    Surtout sachant ce qui arrive.
    Il y a des plumes qui vont se perdre…
    Mais le malheur des uns fera les bonheur des autres…

    Cordialement.
    NeuroLeSudiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests