Test Honor 7X : un smartphone 18:9 abordable… et réussi ?

Disponible depuis la fin 2017 en France, le Honor 7X, premier smartphone au format 18:9 du groupe, est passé entre les mains de Presse-Citron. Notre test complet.

Le Honor 7X en test sur Presse-Citron !

Après le OnePlus 5T, c’est au tour d’un autre smartphone à écran 18:9, à savoir le très aguicheur Honor 7X, de passer par la case test. Disponible depuis la toute fin d’année dernière en boutiques, le nouvel Honor 7X a de quoi susciter une vraie curiosité chez l’amateur de smartphones. En effet, ce nouvel ambassadeur de la famille Honor est le tout premier de la gamme à embarquer un écran au format 18:9 (il a été rejoint depuis par le Honor View 10), tout en conservant un tarif on ne peut plus attractif, puisque le Honor 7X est proposé à 299 euros. Mais que vaut réellement ce smartphone si attirant visuellement ?

 

Au fil des mois, Honor a su se tailler une place de choix dans le coeur des amateurs de high-tech, notamment ceux qui souhaitent disposer d’un smartphone élégant, abordable, et plutôt performant, tout en profitant d’un tarif nettement plus doux que les flagships américain et coréen. Avec son Honor 7X, le groupe chinois joue la carte de l’innovation (pour un smartphone Honor), du style et du prix. En sortie de boite, le Honor 7X inspire clairement confiance, et on apprécie sa conception générale, même si, comme de (trop) nombreux autres terminaux, la coque métal s’avère particulièrement glissante. De son côté, le très large écran de 6″ fait forcément son petit effet, et il suffit d’allumer la bête pour être happé aussitôt par cet affichage 18:9 toujours aussi agréable.

Un look réussi et un capteur d’empreintes affolant

Côté design, il est important de souligner que le smartphone conserve cette bonne vieille prise audio 3,5 mm, sans oublier un port microUSB. Dommage de ne pas retrouver ici la connectique USB Type-C… A l’arrière du terminal, on retrouve le capteur d’empreintes digitales multifonction. A ce sujet, comme c’était déjà le cas par le passé, on ne peut qu’être bluffé par la vélocité du capteur, avec la possibilité de déverrouiller son smartphone en effleurant à peine ce dernier. Impressionnant.

En ce qui concerne l’écran, on l’a dit, le Honor 7X profite d’une dalle de 6″ au format 18:9, avec une résolution de 2160 x 1080 pixels. Dès l’allumage, le smartphone fait preuve d’une sacrée finesse au niveau de son affichage, avec en prime une colorimétrie plutôt bien réglée, même si on remarque rapidement que le smartphone à tendance à privilégier un rendu assez froid. Evidemment, cela peut parfaitement être modifié dans les réglages. Au-delà de son rendu, l’écran du Honor 7X a également la bonne idée d’être parfaitement réactif, même si le format du smartphone fait qu’il sera bien difficile d’utiliser constamment le terminal à une seule main. A noter qu’il s’agit d’une dalle de type IPS ici, et non pas d’un écran AMOLED.

OS et performances

Pas de surprise côté OS, c’est évidemment Android qui anime cet Honor 7X, et le smartphone est livré par défaut avec la version 7.0 Nougat de l’OS de Google, saupoudré d’une fine couche d’EMUI 5.1. Le constructeur promet que le smartphone migrera bientôt vers EMUI 8.0 et Android 8.0. Pour l’heure, le Honor 7X permet donc de retrouver une interface on ne peut plus étrennée, et l’ensemble reste très agréable à manipuler, mais moins épuré qu’un Nokia 8 pour ne citer que lui, qui est livré avec un Android stock (et qui est déjà passé sous Android Oreo). A ce sujet, le Honor 7X est fourni simplement avec quelques applications superflues, et il suffira de quelques minutes pour personnaliser l’interface à sa guise.

Le Nokia 8 à gauche, le Honor 7X à droite

Sous le capot, le Honor 7X est animé par un processeur Kirin 659, couplé à 4 Go de RAM, sans oublier une mémoire interne de 64 Go (environ 48 Go réellement exploitables). Pas de quoi faire de ce smartphone une véritable machine à jouer, mais une configuration qui permet néanmoins de profiter pleinement de toutes les applications « indispensables » en 2018. A l’usage, le smartphone n’a pas montré de signes de faiblesse flagrant, hormis bien sûr si on souhaite jongler en permanence entre plusieurs applications assez gourmandes. Dans le cadre d’une utilisation « normale », le Honor 7X fait donc très bien le job, et parvient même à éviter le syndrome de surchauffe qui impacte certains smartphones.

Autonomie

Point de vue autonomie, le Honor 7X ne fait pas de miracle, et son propriétaire sera contraint et forcé de recharger son précieux smartphone chaque soir s’il souhaite éviter la panne sèche en cours de journée. Evidemment, la batterie perdra plus ou moins de sa superbe en fonction de l’usage, mais, toujours dans le cadre d’une utilisation « normale », il n’est pas rare de terminer une journée avec environ 50/60% de batterie. On notera au passage que le Honor 7X est un chouia long à charger, ce dernier ne bénéficiant d’aucune forme de recharge rapide. Sur le plan de la téléphonie, comme tout bon smartphone qui se respecte, le Honor 7X est un modèle du genre, avec des conversations nettes et précises, et une très bonne accroche réseau. L’interface générale est également un modèle de simplicité, avec pas mal de possibilités de personnalisation. Du tout bon donc.

Une section photo faiblarde

Enfin, si le Honor 7X nous a globalement convaincu, le smartphone à écran 18:9 signé Honor a toutefois montré d’évidents signes de faiblesse au niveau de sa section Photo. En effet, pourtant doté d’un double capteur de 16 et 2 mégapixels, difficile de ne pas se montrer circonspect face au rendu de certains clichés. Certes, la prise de vue est très rapide, l’interface logicielle est très réussie, avec en prime un mode ouverture plutôt bien vu, mais on sent rapidement l’absence de stabilisateur optique, ainsi qu’une vraie faiblesse lorsque la luminosité vient à manquer. Dans de bonnes conditions lumineuses, le smartphone parvient à offrir quelques jolis clichés, mais les photos plus sombres laissent apparaître beaucoup de bruit. Côté vidéo, le Honor 7X permet de réaliser des clips en qualité Full HD. Pas d’Ultra HD 4K à signaler ici. Bref, si la section photo s’avérera somme toute correcte pour l’utilisateur qui souhaite simplement immortaliser quelques séquences de sa vie quotidienne, elle risque de se montrer insuffisante pour l’amateur de belles images, qui se tournera vers d’autres smartphones experts en la matière.

En bref

Bien qu’imparfait, difficile de trouver à redire concernant cet Honor 7X, sachant que le smartphone est proposé à 299 euros. Certes, on est un petit cran en-dessous d’autres smartphones à écran similaire (mais plus chers), mais le Honor 7X reste une excellente opportunité pour ceux qui souhaitent s’offrir un smartphone 18:9 à la fois performant et agréable à utiliser, sans pour autant se ruiner. On apprécie particulièrement le rendu général de l’écran, les performances globales et surtout ce lecteur d’empreintes d’une efficacité/vélocité renversante. On pestera un peu plus face à l’autonomie, le format inadapté à l’usage à une main ou encore le rendu des photos de nuit. Bref, si vous recherchez un smartphone « différent » et abordable, on ne saurait que trop vous conseiller de tester cet Honor 7X en boutiques, sachant que le terminal bénéficie d’une offre de remboursement de 50 euros jusqu’à fin janvier, ce qui le place à 249 euros.

Honor 7x au meilleur prix
 Priceminister

On aime :
– Un smartphone agréable à l’oeil comme au toucher
– L’écran FullView 18:9 de qualité
– Ce lecteur d’empreintes ultra-rapide
– Les performances générales
– Le rapport qualité/prix impeccable

On aime moins :
– La section photo, pas extraordinaire globalement
– L’autonomie
– Pas de port USB Type-C
– Pas (encore) d’Android 8.0 et d’EMUI 8.0
– Le format, qui pourra gêner ceux qui aiment utiliser leur smartphone à une main


Un commentaire

Commenter