Suivez-nous

Gaming

Test The Falconeer : que vaut « l’exclusivité » aérienne des Xbox Series S|X ?

Présenté comme l’une des « exclusivités » Xbox Series X|S, The Falconeer vaut-il le coup d’aile ? Notre test (sur Xbox Series X).

Il y a

  

le

 
Test The Falconeer
© Wired Productions

Disponibles depuis quelques jours maintenant, les nouvelles Xbox Series X et Series S n’ont pas été accompagnées par le moindre jeu « next-gen« . Un choix de la part de Microsoft, avec des Xbox qui vont pour l’heure proposer des jeux « Optimisés« , mais qui devront attendre 2021 pour faire tourner les premiers titres véritables pensés (et développés) pour elles. Malgré tout, au lancement, Microsoft avait préparé quelques nouveautés, avec l’excellent Gears Tactics par exemple, mais aussi un titre plus confidentiel : The Falconeer (également disponible sur Xbox One).

The Falconeer sur Xbox Series X au meilleur prix

The Falconeer : la bonne surprise sur Xbox Series X ?

The Falconeer est un titre relativement original, puisque ce dernier puise son inspiration dans certains hits d’antan (Panzer Dragoon notamment, mais également Crimson Skies, que certains ont pu jouer sur la première Xbox). Des éléments qui interpellent évidemment certains (vieux) joueurs, et un Falconeer qui place le joueur dans le Grand Ursee, un monde océanique rempli de navires et de vie. Incarnant un pilote, le joueur va devoir réaliser de nombreuses missions… sur le dos d’un faucon de guerre géant.

The Falconeer

La trame est plutôt originale, tout comme l’univers, avec un monde océanique pas forcément très détaillé et assez vide dans l’ensemble, mais pas désagréable pour autant. En se promenant dans l’aire de jeu, on découvre de nouvelles zones, qui permettront d’effectuer des missions de campagne, mais aussi des missions annexes, ou encore des marchands, pour améliorer sa monture.

Côté gameplay, The Falconeer offre donc au joueur la possibilité de voyager à sa guise dans un monde ouvert relativement vaste, avec un petit côté RPG plutôt agréable, sans être bouleversant, chaque mission accomplie faisant augmenter les stats de notre faucon. Notre compagnon ailé est équipé d’une arme pour éradiquer les ennemis, qu’il faudra veiller à recharger via… des éclairs. Le maniement du faucon est assez simple dans l’ensemble, contrairement à la progression générale, qui manque sérieusement de liant.

Un jeu qui peine à embarquer le joueur

En effet, on est assez vite perdu dans The Falconeer. Difficile de faire le distinguo entre les quêtes principales, les quêtes annexes… Difficile également de s’imprégner pleinement de cet univers, pourtant très agréable visuellement, mais avec des missions ultra-répétitives, dont on peine à comprendre le réel intérêt. Le jeu tente également d’instaurer une histoire d’alliances avec d’autres campements, mais force est d’admettre que la sauce ne prend pas vraiment et que le tout est bien trop décousu pour embarquer le joueur…

The Falconeer

A jouer, The Falconeer reste plutôt agréable, avec une monture vivante, qui va donc parfois faire quelques « erreurs », notamment dans un changement brutal de direction, ou qui se montre également très sensible aux courants d’air. De même, tel un être vivant, notre faucon a tendance à légèrement dévier de sa trajectoire si on ne le rappelle pas régulièrement à l’ordre via le stick gauche. Sympa. Dans l’ensemble, la maniabilité est assez simple d’accès, même s’il va falloir faire avec un système de surchauffe de ses réservoirs de munitions qui peut agacer…

The Falconeer

Globalement, The Falconeer s’avère malheureusement très vite plat, et si la curiosité des premières missions laisse vite place à un certain ennui. Idem côté scénario, avec une histoire à laquelle que l’on peine autant à comprendre qu’à adhérer. A l’écran, c’est propre oui, avec même de très chouettes effets et une direction artistique recherchée, mais manette en mains, c’est autre chose…

Il est pas next-gen mon faucon ?

Graphiquement, Xbox Series X oblige, The Falconeer s’affiche sur nos Smart TV en 4K et en 60 images/seconde (et même 120 fps si vous avez un écran compatible). Encore heureux serait-on tenté de dire, le jeu étant globalement assez « simple » visuellement parlant. Pour la petite histoire, le jeu tourne également en 1800p et 60 fps sur Xbox Series S… tout comme sur Xbox One S d’ailleurs (mais en 1080p). Vous l’avez compris, techniquement, The Falconeer n’est pas un jeu next-gen, mais ça, on commence à en avoir l’habitude. Cela n’empêche pas le jeu d’offrir quelques très belles séquences à l’écran, à immortaliser via la touche Share, ou via le Mode Photo très réussi.

The Falconeer

A ce sujet, il est (très) important de signaler que The Falconeer est l’oeuvre d’un seul homme, à savoir Tomas Sala. Certes, cela n’efface pas pour autant les défauts de ce The Falconeer, mais force est d’admettre que le développeur est parvenu à lui tout seul (ou presque) à proposer un titre qui tient la route techniquement, sans bugs et autres soucis techniques majeurs, et qui offre quelques jolis moments de jeu malgré tout. Une performance que certains studios employant pourtant des dizaines de développeurs ont encore bien du mal à accomplir (non, on ne dira pas qui)…

Notre avis concernant The Falconeer

Doté d’une patte artistique très réussie, et pas forcément désagréable à jouer (au début du moins), The Falconeer peine malgré tout à embarquer le joueur. La trame est trop décousue, les missions sont très répétitives et le tout a davantage des airs d’oeuvre contemplative éphémère que d’un jeu vidéo qui prend aux tripes de son introduction à son épilogue. Planer dans les cieux à bord d’un majestueux Warbird et prendre part à « des combats aériens rapides et brutaux » (selon Microsoft) avait pourtant vraiment de quoi séduire sur le papier. Dommage…

The Falconeer

29,99€
6

Note Globale

6.0/10

On aime

  • Direction artistique
  • Pas désagréable visuellement
  • Contrôler un faucon, c'est original

On aime moins

  • Un jeu qui a du mal à embarquer le joueur
  • Pas franchement passionnant dans l'ensemble
  • Ultra-répétitif
  • La difficulté mal équilibrée
  • On s'ennuie assez vite
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests