Connect with us

Crypto-monnaies

Quand 3 géants de la crypto-monnaies affrontent la bourse traditionnelle

Trois sociétés actives dans le minage de crypto-monnaies ont annoncé vouloir s’introduire en bourse à Hong-Kong : Bitmain Technologies, Canaan et Ebang International Holdings ont démarré le processus afin d’ouvrir leur capital aux investisseurs traditionnels.

Il y a

le

bitmain

Dans un contexte de régulations émergentes (particulièrement contraignante en Chine), de manipulations de marché, de tendances baissières et d’inquiétudes au sujet de la sécurité des sociétés dans les crypto-monnaies, s’introduire en Bourse est un véritable challenge.

Alors que les ICO sont aujourd’hui interdites en Chine, l’introduction en bourse traditionnelle (IPO) est reste bon moyen d’ouvrir son capital. Selon les premières informations, les trois IPO en question devraient avoir lieu entre le dernier trimestre 2018 ou du premier trimestre 2019.

Ces introductions en bourse constituent un événement majeur dans le secteur des crypto-monnaies et montrera si les investisseurs traditionnels perçoivent une valeur à long terme dans les fortunes amassées rapidement par ces trois sociétés. Ces IPO sont également une étape cruciale pour les observateurs du secteur qui redoutent la réaction des investisseurs traditionnels face aux devises électroniques.

Risque d’érosion des revenus

Depuis janvier 2018, le Bitcoin comme les autres crypto-monnaies ont perdu plus de la moitié de leur valeur. Une tendance baissière du marché qui laisse s’interroger quant à la demande d’équipements de minage, et au potentiel de revenu généré par le minage lui-même. La baisse de la demande est un des principaux risques auquel ces sociétés vont devoir faire face, et qui devra être justifié pour convaincre les investisseurs traditionnels.

Bitmain, Canaan et Ebang tentent parallèlement d’adapter leurs technologies à d’autres secteurs comme l’intelligence artificielle ou le machine learning – pour l’instant sans grands succès. Une stratégie de diversification qui dépeint ô combien le risque d’érosion du chiffre d’affaires est réel.

Peu d’informations concernant ces IPO

Les informations financières de ces sociétés ne sont pour l’heure pas publiques. De ce fait, les estimations concernant les IPO ne sont pas précises – résultats nets, chiffre d’affaires, valeur de la société… Cependant Bloomberg a compilé différentes données et s’est basé sur la valeur de sociétés comme Nvidia et MediaTek pour créer un tableau estimant les revenus annuels et la valeur net de Bitmain, Canaan et Ebang.

(c) Bloomberg

Comme le souligne le tableau ci-dessus, Bitmain est de très loin le leader du marché. Selon des sources proches du dossier, le géant chinois pourrait lever pas loin de 3 milliards de dollars lors de son IPO. Dans une interview récente, Jihan Wu, le jeune PDG de 32 ans a annoncé que sa société aurait réalisé plus de 2,5 milliards de dollars de revenus l’an passé.

Outre ses activités d’équipements pour le minage de crypto-monnaies, Bitmain dirige des groupes (« pool ») de minage collectifs parmi les plus importants du monde. Ces groupes consistent à miner des crypto-monnaies de manière collective pour augmenter la puissance de calcul, et mieux répartir les revenus. Pour l’heure, il n’est pas encore sûr que cette activité fasse partie de l’IPO Bitmain.

Quoiqu’il en soit, cette IPO sera une véritable aubaine pour Jihan Wu et Micree Zhan, dirigeants-fondateurs de Bitmain, puisqu’ils détiennent encore 60% des parts de la société. Les outsiders ne sont pas en reste non plus : les trois fondateurs de Canaan détiennent 17% chacun de leur société tandis qu’Hu et sa famille sont tributaires de 68% des parts d’Ebang.

Vendre avant qu’il ne soit trop tard ?

La chute des cours des crypto-monnaies pourrait être l’une des raisons pour lesquelles ces sociétés cherchent à s’introduire en Bourse rapidement. Leurs fondateurs pourraient chercher à « bénéficier des gains réalisés pour avoir fait grandir leurs sociétés jusqu’à ce point » explique Gil Luria, le directeur du département Institutional Equity Research de D.A Davidson & Co.

Ces IPO pourraient également être une opportunité pour les investisseurs optimistes quant au développement de l’industrie crypto, mais qui ne souhaitent pas prendre de risque (sécurité, volatilité…) en achetant les devises virtuelles en direct.

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Dernières news

Les bons plans

Les tests