Suivez-nous

Tech

Uber, un nouvel acteur dans le domaine des médicaments ?

Uber vous transporte et vous amène déjà à manger en quelques minutes. Mais le développement du géant est sans aucun doute loin d’être terminé.

Il y a

  

le

 
Uber app
© Unsplash / Charles

Il y a quelques jours, on vous parlait des ambitions d’Amazon dans le domaine de la santé. L’entreprise de Jeff Bezos, aimerait bien réussir à vendre des médicaments. En début d’année, le déploiement des « skill médicales » permettait par exemple de prendre un rendez-vous avec un médecin ou de suivre ses prescriptions. Mais, alors que le futur marché de la santé 2.0 s’évalue désormais en milliards, les acteurs se multiplient. Uber, l’application de VTC a aussi de sérieuses ambitions dans ce domaine.

Uber est déjà un acteur de la santé

Aux Etats-Unis, cela fait déjà un moment que Uber Health a commencé à prendre pied dans ce domaine. Ainsi, il est possible exemple possible pour certains cabinets médicaux d’arranger le transport de leurs patients pour leurs rendez-vous. Un petit détail pratique qui s’avère n’être qu’un apéritif.

On apprend à la lecture de Politico, que Dan Trigub, le responsable de la filiale Uber Health est donc en pleine stratégie de déploiement. Il rencontre des parlementaires, des analystes et des journalistes afin de présenter son objectif d’élargir les fonctionnalités disponibles sur la plateforme. A plusieurs reprises, il a ainsi admis son intention de faire faire livrer les prescriptions médicales par Uber. Il parle aussi d’équipements médicaux ou de repas sains. Le champ des possibles semble donc plutôt large et la timeline plutôt courte, puisqu’il veut atteindre ces objectifs dans les deux années qui viennent.

Pour Uber, un des objectifs serait notamment de ne pas faire les erreurs qu’a pu faire Google ces dernières années, notamment en ce qui concerne la collecte massive de données, en flirtant avec la légalité. Les conducteurs qui participent à l’initiative actuelle de Uber Health, ignorent ainsi que c’est le cas. Ces informations seraient par ailleurs particulièrement protégées et en accès très restreint. Mais s’attaquer aux prescriptions médicales risque bien de compliquer quelque peu l’équation.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests