Suivez-nous

Tech

Un lanceur d’alerte soulève des doutes sur le système d’oxygène des Boeing 787

Un ancien employé de Boeing a émis plusieurs doutes concernant les systèmes d’oxygénation des Boeing 787, des avions long-courriers de la firme.

Il y a

  

le

 
Boeing 787
© Wikimedia Commons / pjs2005

Si Boeing tente de rassurer ses passagers vis-à-vis de la sécurité ses Boeing 737 MAX, la société américaine a tout de même du mal à faire remonter les usagers à bord. En cause, deux accidents en cinq mois ayant fait plusieurs centaines de victimes. Mais cette fois-ci, ce n’est pas ce modèle-là qui est concerné par une affaire pouvant bien devenir un nouveau scandale.

Après les Boeing 737, des doutes sur les 787 ?

Et pour cause, un ancien employé de Boeing qui travaillait comme ingénieur en contrôle qualité se questionne actuellement sur les systèmes d’oxygène des 787.

Les masques à oxygène sont toujours évoqués lors des consignes de sécurité, mais les employés des compagnies aériennes ne parlent jamais de ce qu’il pourrait se passer sans ce dispositif.

En cas de dépressurisation de la cabine, des masques à oxygène tombent devant chaque passager pour qu’ils puissent respirer. L’air est fourni par une bouteille de gaz. À 35 000 pieds, les passagers deviendraient inconscients en moins d’une minute s’ils n’avaient pas accès à ces masques. Plus haut, cette réaction physique pourrait avoir lieu en 20 secondes.

John Barnett, l’ancien employé de Boeing, assure qu’un quart des systèmes installés dans les 787 pourraient être dysfonctionnels. L’homme a travaillé au sein de l’entreprise durant 32 ans, avant de prendre sa retraite au cours de l’année 2017. Il était présent dans l’usine de North Charleston, en Caroline du Sud, un lieu dans lequel sont construits les Boeing 787.

Selon un essai contrôlé auquel il a participé, 75 systèmes de ce type ne se sont pas déployés sur 300, ce qui représente un dysfonctionnement de 25%.

Comme l’indique CNBC, les avions concernés ont rencontré quelques problèmes à leur sortie, mais sont tout de même rapidement devenus un succès. Sauf que selon l’ancien employé de la firme, les Boeing 787 sont sortis trop vite sur le marché, ce qui a compromis leur sécurité.

Boeing a rejeté les affirmations de son ancien employé en indiquant que les systèmes étaient testés plusieurs fois avant la livraison, mais aussi une fois l’avion mis en service. La société américaine a aussi tenu à rassurer en ajoutant que « la sécurité, la qualité et l’intégrité » étaient « au cœur des valeurs de Boeing ».

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Ju

    12 novembre 2019 at 14 h 22 min

    Les masques à oxygène sont alimentés par des réactions chimiques et absolument pas dans des bouteilles article bidon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests