Suivez-nous

Tech

Une entreprise chinoise réclame 1,4 milliard de dollars à Apple pour violation de brevet

Shanghai Zhizhen Intelligent Network Technology (Xiao-i) accuse Apple d’avoir violé des brevets concernant l’assistant vocal Siri.

Il y a

  

le

 
Apple UFC-Que-Choisir
© Pixaby / Matias Cruz

Il n’est pas rare qu’Apple soit la cible de plusieurs entreprises qui accusent la société américaine de violation de brevets. Il s’agit parfois de patent trolls, des sociétés habituées à en poursuivre d’autres pour essayer de remplir leurs caisses —mais ce n’est pas toujours le cas.

La dernière affaire en date concerne Shanghai Zhizhen Intelligent Network Technology, autrement connu sous le nom de Xiao-i. Celui-ci avait déjà évoqué sa volonté de poursuivre la marque à la pomme, c’est désormais chose faite. Selon l’entreprise chinoise, Apple a violé un brevet qu’elle a déposé en 2004 et qui lui a été accordé 5 ans plus tard, en 2009. Il concerne les technologies de l’assistant vocal Siri.

1,4 milliard de dollars et un arrêt de la commercialisation des produits Apple en Chine

Dans un communiqué, Xiao-i somme Apple « de mettre fin à la violation du brevet sur son assistant vocal Siri, y compris, mais sans s’y limiter, en arrêtant la fabrication, l’utilisation, la promesse de vente, la vente et l’importation de produits ».

Outre le fait que la société demande à Apple d’arrêter de commercialiser certains de ses produits en Chine, elle demande également des dommages et intérêts dont le montant s’élève à 1,4 milliard de dollars. Dans le cas où la justice donnerait raison à Xiao-i, la marque à la pomme aurait beaucoup plus de difficultés à vendre ses iPhone, iPad et Mac sur le territoire.

L’affaire n’est pas nouvelle, si bien que la première plainte déposée par Xiao-i à ce sujet remonte à 2012. À l’époque, Apple avait fait une demande d’invalidation du brevet. Si l’entreprise chinoise a tenté de revenir sur cette polémique pendant des années, la Cour suprême populaire de Chine a finalement annulé la précédente décision en déclarant que le brevet était valide. Cela signifie que l’entreprise américaine devra se défendre devant un tribunal chinois, dans un pays où les décisions favorisent assez souvent les sociétés issues du territoire.

De son côté, Apple a déclaré : « Cette affaire dure depuis 8 ans. Siri ne contient pas de fonctionnalités incluses dans leur brevet, qui concerne les jeux et la messagerie instantanée, et nous sommes déçus que Xiao i Robot ait intenté un autre procès. Des examinateurs indépendants certifiés par la Cour suprême du peuple ont également conclu qu’Apple n’enfreint pas la technologie de Xiao-i ».

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests