Suivez-nous

Tech

USA : Une nouvelle loi encadre l’utilisation de la reconnaissance faciale

La législation est entrée en vigueur dans l’état de Washington.

Il y a

  

le

 
Reconnaissance faciale
© Fight for the Future

« Cette législation représente une percée importante. » Brad Smith, le président de Microsoft, n’a pas caché sa satisfaction cette semaine suite à la promulgation d’une loi qui établit des règles précises appliquées aux logiciels de reconnaissances faciales dans l’état de Washington. Ce dernier comprend notamment les sièges d’Amazon et Microsoft, deux entreprises qui ont appelé de leurs vœux à une meilleure régulation de ces technologies.

Dans le détail, le texte va forcer les organismes publics à rendre régulièrement compte de leur utilisation des logiciels de reconnaissance faciale. Ils devront par ailleurs tester l’équité et la précision du dispositif. Ces mesures visent à répondre aux accusations de biais racistes dont ils font régulièrement l’objet.

Un mouvement d’opposition à la reconnaissance faciale dans les universités

Les services de police devront de leur côté obtenir un mandat avant d’utiliser un logiciel de reconnaissance faciale dans le cadre de leurs enquêtes, sauf en cas d’urgence. Enfin, dans le cas où une entité publique utilise ces technologies pour prendre des décisions entraînant des effets juridiques, elles devront s’assurer qu’un humain examine les résultats.

Cette législation représente donc une réelle avancée mais elle s’avère insuffisante pour certaines associations de protection des libertés civiles qui souhaitent un moratoire. C’est notamment le cas de Jennifer Lee, qui dirige l’ACLU du Washington Technology and Liberty Project : «  Nous continuerons à faire pression pour un moratoire afin de donner aux communautés historiquement ciblées et marginalisées, telles que les communautés noires et autochtones, une opportunité de décider non seulement comment la technologie doit doit être utilisée, mais aussi si elle doit vraiment être employée. »

Ce mouvement d’opposition a d’ailleurs tendance à prendre de l’ampleur notamment sur les campus américains. Nous vous parlions notamment de l’initiative portée par l’association Fight for the Future, spécialisée dans la défense des libertés publiques, et le groupe étudiant Students for Sensible Drug Policy. Elle vise à lutter contre la mise en place de la reconnaissance faciale dans les universités du pays.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests