Connect with us

Actualités

La vidéo « rétrospective » de l’année Facebook de Mark Zuckerberg est hilarante

Une vidéo publiée par The Guardian parle de la difficile année économique de Facebook avec le sourire, Mark Zuckerberg en ligne de mire

Il y a

le

Mark Zuckerberg

Vous avez une minute devant vous ? Installez-vous confortablement, et regardez bien la vidéo qui va suivre. Publiée par The Guardian, le troisième site de presse le plus lu du monde, ce clip satirique se moque de Mark Zuckerberg à coeur ouvert.

L’entrepreneur américain et patron de Facebook se voit ainsi présenter son Year in review (vous savez, quand le réseau social vous propose un résumé de votre année sur sa plateforme), pour le moins… Chaotique. Marquée par de nombreux scandales, dont le plus connu, Cambridge Analytica, 2018 n’a en effet pas dû être de tout repos pour le milliardaire.

Une année difficile pour le patron de Facebook

La satire commence par présenter Christopher Wylie, le lanceur d’alerte a l’origine de l’affaire qui a fait la une des médias en mars 2018. C’est d’ailleurs au Guardian que l’homme a transmis les données qui ont permis de mettre le doigt sur le système ayant participé à faire élire Donald Trump, et à faire sortir le Royaume-Uni de l’Union Européenne.

Puis c’est au tour de l’audition de Mark Zuckerberg devant le Sénat des États-Unis d’être mise en valeur par les journalistes à l’origine du contenu publié sur Twitter le 19 décembre. Pour rappel, il avait à cette occasion annoncé avoir lui-même été victime de l’incident qui a fait perdre plusieurs millions d’utilisateurs à Facebook.

Une vidéo plus que comique

La suite, toujours aussi drôle, continue à rire de la situation très délicate à laquelle l’homme d’affaires a dû faire face. On remarque ainsi une statistique frappante qui montre qu’il n’avait pas su répondre aux questions posés par les sénateurs, et ce 31 fois d’affilée.

Si chez Presse-Citron ça nous a bien fait rire, ce n’est sûrement pas le cas du CEO du site web aux 2 milliards d’utilisateurs. En effet, son entreprise dépense d’énormes sommes d’argent en lobbying et a vu le cours de son action chuter depuis toute cette histoire.

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests