Connect with us

Mobilités Urbaines

VOI Technology lève 50 millions pour ses trottinettes en libre-service

Lime n’a qu’à bien se tenir. Un de ses concurrents majeurs, VOI Technology, vient de réaliser une levée de fonds capitale pour son développement, le rangeant désormais au rang de sérieux outsider.

Il y a

le

Lime
Ⓒ VOI Technology

Depuis quelques mois, nous voyons fleurir de nouveaux services de trottinettes électriques en libre-service partout dans le monde. Principalement porté par des startups, le secteur est également déjà attaqué par les grands comptes, dont Ford. L’entreprise qui nous intéresse aujourd’hui, dont le siège social est situé à Stockholm en Suède, s’appelle VOI Technology et emploie déjà plus de 15 personnes.

Présente dans plusieurs villes d’Europe (la Venise du Nord mais aussi Madrid, Malaga et Zaragoza en Espagne), la jeune société dirigée par son CEO Fredrik Hjelm poursuit sa croissance exponentielle avec une impressionnante levée de fonds de cinquante millions de dollars.

Des investisseurs venus du monde entier

Pour réaliser un tel exploit (on parle là d’une Série A et l’entreprise a été créée en juin), l’équipe de VOI Technology a pu compter sur des partenaires financiers de première classe. Premièrement, trois fonds d’investissements londoniens : Balderton Capital (qui a déjà accompagné des pépites comme Aircall, Appear, Cheddar, Revolut, Vivino ou GoCardless), mais aussi LocalGlobe, Vostok New Ventures et Raine Ventures.

Deuxièmement, de nombreux business angels ont profité de l’occasion pour développer leur portefeuille, parmi lesquels Nicolas Brusson (le cofondateur et directeur général du français BlaBlaCar), Justin Mateen (Tinder) et même Jeff Wilkes, reconnu pour le travail qu’il a effectué chez Amazon.

Encore une startup de trottinettes électriques de plus ?

Si vous lisez les articles de Presse-Citron depuis quelque temps déjà, ce n’est sûrement pas la première fois que vous entendez parler d’une startup qui souhaite lancer un service de trottinettes électriques en libre-service dans les grandes villes. Alors que certains, comme Lime, sont financés par des mastodontes tels Alphabet, quel avenir peut-on imaginer pour ce nouveau secteur déjà très concurrentiel ?

Dans le domaine du transport de demain, ce ne sont pas les alternatives qui manquent. Entre les voitures électriques à la demande et les vélos qui fleurissent dans les rues de notre pays, il ne reste plus qu’à faire votre choix !

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests