Suivez-nous

Internet

Voici ce qu’Apple pourrait se décider à racheter en 2019

Et si c’était l’heure des emplettes pour Apple ? La marque à la pomme pourrait bien faire un achat massif en 2019.

Il y a

le

Apple Store

Le trésor de guerre d’Apple

C’est la saison des soldes. Tout est à vendre à petit prix ou presque. A chaque jour ses offres incroyables ou presque sur les différents sites de e-commerce. Mais encore faut-il avoir des sous pour faire quelques achats. C’est notamment le cas d’Apple qui est assis sur une trésorerie particulièrement importante. En janvier dernier, il faut s’en souvenir, le géant californien promettait un plan d’investissement quinquennal de 350 milliards de dollars dans l’économie américaine.

Le problème, pour la marque à l’heure actuelle, c’est qu’elle n’est plus vraiment un synonyme d’innovation, de folie industrielle. Même si elle va lancer de nouveaux services dans les prochains mois et bien entendu ses nouveaux iPhone au mois de septembre, Apple n’est plus séduisant pour les marchés financiers.

Les analystes considèrent donc que l’entreprise doit investir. Une ritournelle qui revient chaque année. Les objectifs principaux pour 2019 selon les analystes devraient être Disney, Salesforces ou Tesla. Netflix qui était parmi les achats potentiels l’an dernier, a disparu. Pour rappel, le dernier gros achat de l’entreprise de Tim Cook est Beats, en 2014.

Et si la cible d’Apple était Disney ?

Disney pourrait bien constituer la cible la plus intéressante, mais aussi le dossier le plus compliqué possible pour Apple. La transaction, estimée à 180 milliards de dollars serait tout simplement la plus importante de l’histoire. Pour Apple, cela signifierait mettre la main sur l’incroyable catalogue de Disney qui regroupe désormais Marvel ou encore Star Wars. De quoi lancer un service de streaming vidéo géant.

Pourtant dans les faits, difficile d’imaginer un tel rapprochement. La démesure ne colle tout simplement pas à l’esprit Apple. Pour ce qui est de Tesla, selon les spécialistes, il faudrait compter au moins 54 milliards de dollars. Les avantages pour Apple seraient là importants du côté des voitures autonomes. Et pour ceux qui restent incrédules à l’idée d’une acquisition majeure, Tim Cook lui-même affirmait la semaine dernière que cela constituait une vraie possibilité. La réponse dans les prochains mois.

Source

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests