Suivez-nous

Gaming

« Watch Dogs : Legion » : le code source du jeu piraté et publié en ligne

Alors que son nouveau jeu « Watch Dogs : Legion » vient tout juste de sortir, Ubisoft doit faire face à une fuite du code source et de ses outils de développement.

Il y a

  

le

 
Watch Dogs Legion Infos Date de Sortie Collector et Plus Encore..
© Presse-citron.net

Tout juste lancé, le jeu Watch Dogs : Legion met en scène des hackers membres d’une organisation baptisée Dedsec dont la mission est de prouver qu’ils ne sont pas responsables de plusieurs attentats à la bombe survenus à Londres. Développé par Ubisoft Toronto, ce troisième opus de la licence Watch Dogs vient de faire l’objet d’un piratage important. Quelle ironie, n’est-ce pas ?

En effet, plus d’un mois après avoir revendiqué les piratages des studios de développement d’Ubisoft (Watch Dogs, Assassin’s Creed) et Crytek (à l’origine de Crysis ou encore du premier FarCry), le groupe de hackers Egregor vient de publier le code source ainsi que les outils de développement de ces deux éditeurs.

Plusieurs centains de gigas de données volées

Début novembre, Egrego publiait donc deux lots de fichiers représentant 558 Go de données. Le premier lot contiendrait les outils de développement de Crytek. Le second, lui, regrouperait le code source de Watch Dogs : Legion ainsi que plusieurs logiciels propriétaires d’Ubisoft.

Egregor a déclaré détenir « toutes les données des employés et développeurs ainsi que leurs informations personnelles ». Pour le moment, ces informations n’ont pas été publiées.

Ubisoft « clown du mois »

Et pour cause, le fond de commerce d’Egregor repose sur le ransomware (rançongiciel), un procédé consistant à dérober des données et informations confidentielles, puis de demander une rançon pour ne pas les divulguer publiquement. Cette première salve de publications sonne donc comme un avertissement lancé à Crytek et Ubisoft.

En attendant Egregor ne se prive pas de se faire de la pub sur le dos de ses victimes. Comme l’explique le Monde, la manière dont le groupe de hackers a publié ces données est particulièrement cynique.

Lors de la publication des données, Egregor en profitait pour se moquer de l’éditeur français en lui décernant le prix de la « faille de sécurité du mois » ainsi que celui de « clown du mois ». La raison : Ubisoft aurait stocké « les codes source en accès libre sur son réseau principal », une grave erreur en matière de sécurité informatique.

Suite à cette fuite de données, Ubisoft a déclaré au Monde « être au courant des revendications du groupe et enquêter actuellement sur une potentielle compromission de la sécurité des données ».

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests