Zuckerberg coupe court à la rumeur du Facebook Phone

Zuckerberg a annoncé aujourd’hui que Facebook ne voyait pas l’intérêt de construire un smartphone à son nom, coupant de ce fait court à la rumeur qui circule sur la toile depuis hier.

« Fabriquer notre propre téléphone n’aurait pas vraiment de sens pour nous. »

C’est sur cette simple phrase que Mark Zuckerberg, questionné aujourd’hui lors de la présentation des actuels revenus de Facebook, a décidé de couper net l’engouement (ou l’effroi, au choix 🙂 ) qui s’est emparé de la toile depuis hier. La rumeur, si elle vous a échappée, concernait un possible accord de fabrication d’un Facebook Phone en partenariat avec HTC, dont la sortie aurait été prévue pour 2013.

Alors que Facebook ne cesse d’insister sur le fait que leur centre principal de développement actuellement concerne le mobile (côté utilisateurs et publicitaires, on s’en doute), c’est la première fois que le réseau social dément de voix forte et publique le fait de travailler sur un smartphone.

Bien que Facebook ait récemment embauché des ingénieurs d’Apple ayant travaillé sur l’iPhone et l’iPad ainsi que des ingénieurs de chez Palm, il semblerait bien que les attentes de la firme à leur sujet soient plus axées sur l’amélioration de ses applications déjà existantes.

Ce nouveau volet de l’interminable série du Facebook Phone se ferme déjà, nous laissant, comme à son habitude, sur notre faim. Reste maintenant à voir si Zuckerberg ne s’amuserait pas de son côté à jouer sur les mots… Les spéculations, qui vont bon train, laissent en effet planer la possibilité du développement d’un OS complètement basé sur le réseau social et ses différentes fonctionnalités. Wait and see…

(Source)


  • La fiche technique du Sony Xperia XZ1 se dévoile avant l’heure

    L’actualité est inondée d’informations sur un grand nombre de smartphones depuis quelques jours, à l’approche de l’IFA 2017. Sony n’est pas en reste et des informations, ainsi que des visuels ont fuité dans la presse concernant son futur Xperia XZ1. […]

  • La Switch se plie toute seule ! Nintendo aussi aura droit à son Bendgate…

    Nintendo est-il victime d’un bendgate lui aussi ? De plus en plus de plaintes de clients non satisfaits par leur console font remonter que cette dernière se plie sur elle-même. Un grand nombre de photos ont été publiées sur les réseaux sociaux et l’affaire commence à faire de plus en plus de bruit. […]

  • Apple profitera du lancement de l’iPhone 8 pour dévoiler l’Apple Watch 3

    Si vous suivez l’actualité high-tech, vous savez qu’Apple fidèle à son habitude prépare un grand évènement à la rentrée. La marque à la pomme compte présenter dans sa prochaine Keynote le futur flagship de la marque, à savoir l’iPhone 8, on découvrira également les iPhone 7S et 7S Plus, mais également la montre connectée Apple Watch 3. […]

Nos dernières vidéos

7 commentaires

  1. il « coupe court à la rumeur », mais cela ne signifie pas qu’il n’y aura pas un jour un Facebook Phone.
    Même peut-être que cette rumeur lui aura mis la puce à l’oreille 😛

    S’il décide, dans un an, de faire un Facebook Phone, et qu’il le fait, finalement cette (fausse) rumeur n’aura pas été veine !

  2. C’est la 2ème, ou 3ème fois que Zuckerberg intervient directement pour dire qu’il n’y aura pas de Facebook phone, la rumeur est déjà vieille.

    Comme dit l’article c’est toujours pas impossible. On se souviendra d’Eric Schmidt qui disait jusqu’au bout qu’il n’y aura pas de téléphone Google, le lendemain ils présentaient le Nexus One.

    Malgré tout, je pense que dans le cas de Facebook, ils préfèrent sans doute que les téléphones en général fassent une intégration poussée sur le réseau social. Idéalement ils bosseraient bien avec Google pour l’intégrer dans Android, le rêve est permis 🙂

  3. Pingback: Zuckerberg coupe court à la rumeur du Facebook Phone | Réseaux Sociaux : Twitter, Facebook, Google+, Pinterest | Scoop.it

  4. Je ne suis pas surpris, l’idée d’un facebook phone est hyper risqué. C’est prendre le risque de créer une hiérarchie sur facebook avec ceux qui auront accès aux fonctions offertes par le facebook phone, et ceux qui n’y auront pas accès.

  5. Tout ceci est à prendre avec du recul. Zuck a bien laissé la rumeur enfler jusqu’à maintenant. Ce peut très bien être un coup de buzz pour relancer l’histoire et voir si un Facebook phone serait apprécié par les consommateurs, une étude de marché reposant sur un buzz. Pratique non ?

  6. Et pourtant il y’a de la place pour prendre par au marché du mobile sachant qu’il y’a que 2 acteurs actuellement. Samsung et Apple…

  7. Pingback: Zuckerberg coupe court à la rumeur du Facebook Phone | L'Atelier Digital | Scoop.it

Send this to a friend