Suivez-nous

Startups

Alan lève 50 millions d’euros afin de poursuivre son développement à l’étranger

Startup française faisant partie du Next 40 et spécialisée dans le domaine de l’assurance santé en ligne, Alan obtient une levée de fonds de 50 millions d’euros.

Il y a

  

le

 
Alan
© Alan

Après un tour de table mené par Temasek, fonds souverain singapourien, auquel ont également participé des investisseurs historiques comme Index Ventures, l’assurtech a réussi à lever la somme de 50 millions d’euros. Avec ce financement important obtenu en pleine crise sanitaire, la jeune pousse totalise 125 millions d’euros d’investissement depuis sa création.

La société Alan a vu le jour en 2016, au moment où le gouvernement rendait obligatoire la souscription d’une complémentaire santé par les entreprises pour leurs salariés. Avec ce nouveau marché, Alan a proposé une mutuelle santé 100% digitale. La jeune entreprise a concentré son offre en la destinant principalement aux indépendants, aux TPE et aux PME de plus de 1.000 salariés.

Bénéficiant de son agrément d’assurance, en étant la première société d’assurance santé indépendante à l’obtenir auprès de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) depuis 1986, elle ne dépend d’aucune grande compagnie d’assurance existante.

Cette levée de fonds va lui permettre de s’étendre en dehors de la France et également d’étoffer son offre de service. La dématérialisation et les prestations en ligne ont d’ailleurs montré tout leur intérêt et leur nécessité durant la crise sanitaire.

Gérer la transition digitale dans le domaine de la santé

Les ambitions de la jeune pousse se résument en deux objectifs : s’étendre à l’étranger et développer son offre de santé en proposant des prestations modernes et innovantes. Un déploiement est déjà prévu sur le territoire européen avec une offre de service qui va être mise en place en Belgique et en Espagne dès l’été prochain. À l’avenir, elle souhaite être présente dans toute l’Europe d’ici 5 ans.

La télémédecine fait également partie des aspirations de l’assurtech, qu’elle compte développer via son partenariat avec Livi (Kry). Une offre gratuite dénommée « coup de pouce » a d’ailleurs été mise en place pendant la crise du Covid 19 pour laisser la possibilité à tous de poser des questions en ligne via une téléconsultation médicale.

Aujourd’hui, Alan Map permet déjà de trouver un praticien près de chez vous en anticipant le coût de la consultation. On peut également utiliser l’application afin d’avoir un historique centralisé concernant ses rendez-vous médicaux, l’historique des échanges avec les différents médecins et un outil de rappel pour les visites de contrôle ou check-up.

La société assure aujourd’hui 5.000 entreprises et couvre ainsi 76.000 personnes, alors que fin 2018, elle n’en couvrait que 27.000. Son développement est donc notable même si les bénéfices ne sont pas suffisants pour pouvoir présenter des comptes à l’équilibre. Son objectif serait d’atteindre 500.000 adhérents d’ici trois à quatre ans. L’aboutissement ultime pour Alan serait de devenir une plateforme de services globale dans le domaine de la santé.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests