Suivez-nous

Tech

Amazon veut transformer vos mains en cartes bancaires

Et si demain les cartes bancaires étaient remplacées par nos mains ? Amazon y croit et développe une technologie pour en faire une réalité. Mais sommes-nous prêts ?

Il y a

  

le

 
amazon carte bancaire main
© Unsplash / Mat Reding

Les géants de la tech ont parfois des idées farfelues. Pourtant, certaines deviennent réalité. Il y a 30 ans, qui aurait imaginé payer avec son téléphone ou sa montre ? Amazon souhaite aller encore plus loin. En partenariat avec Visa, l’entreprise de Jeff Bezos développe une technologie permettant de payer directement avec sa main.

Le géant américain a déposé un brevet pour un « système d’identification biométrique sans contact » comprenant un scanner de la main. L’objectif : faciliter et accélérer le parcours d’achat des consommateurs, un scan de la main ne prenant que 300 millisecondes.

Par ailleurs, Amazon travaille sur l’identifiaction de cafés ou restaurants susceptibles d’utiliser cette méthode de paiement. Les enseignes exigeant un service rapide (Starbucks, fast-food, etc.) pourraient figurer parmi les premiers preneurs. L’américain pourrait également essayer cette nouvelle technologie dans ses propres boutiques physiques (Amazon Go) vouées à se multiplier.

Les consommateurs sont-ils prêts ?

Si l’idée d’accélérer le parcours d’achat séduira sans doute les enseignes, les consommateurs pourraient se montrer plus hésitants. Car la technologie d’Amazon oblige à lier les données d’une carte bancaire aux empreintes digitales. L’entreprise stockerait les données dans le cloud, ce qui suppose un risque de piratage.

« Ce n’est pas pire que la reconnaissance faciale » direz-vous. Aujourd’hui, Apple Pay autorise en effet le paiement par reconnaissance faciale. Mais cette technologie ne partage aucune information dans le cloud. Toutes les données sont stockées en local dans l’iPhone.

Et la sécurité ?

La question du respect de la vie privée va donc confronter Amazon à quelques limites. En Europe par exemple, les nouvelles règles du RGPD encadrent de manière plus stricte les données personnelles. En France, les banques se montrent également plus prudentes à l’égard des nouveaux systèmes de paiement.

Certaines banques exigent des garanties de confidentialité que certaines entreprises ne respectent pas toujours. Google Pay par exemple ne fonctionne pas avec les banques traditionnelles en France. En cause, un flou artistique complet autour de l’exploitation des données personnelles par le géant américain.

Apple Pay, lui, s’est développé beaucoup plus rapidement grâce aux moyens mis en oeuvre par Apple pour respecter la vie privée de ses utilisateurs. L’entreprise évite au maximum d’envoyer des données dans le cloud et les données stockées dans les appareils sont lourdement protégées. A tel point que même Apple n’a pas accès à certaines informations.

Parmi les autres bons élèves, Samsung se montre aussi très efficace avec Samsung Pay. Comme Apple, le coréen protège les données des utilisateurs de bout en bout. Amazon va donc devoir respecter un cahier des charges strict s’il veut que nous payions un jour avec nos mains.

Amazon Prime Video
Par : Amazon Mobile LLC
4.5 / 5
2,2 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests