Suivez-nous

E-commerce

Après la PS5, les “scalpers” s’attaquent au Happy Meal de McDonald’s

Alors que McDonald’s a lancé une opération anniversaire autour des Pokémon avec Nintendo, cette situation semble attirer l’attention de certains qui y voient l’occasion de gagner de l’argent.

Publié le

 
Detective Pikachu bande annonce Ryan Reynolds
© Detective Pikachu

Les “scalpers” sont la nouvelle plaie du web et surtout du e-commerce. Quand un produit peut faire un carton à la revente, ils n’hésitent pas à s’appuyer sur des bots pour faire la main basse sur une large partie des nouveaux stocks. Ceux-ci sont ensuite revendus à des prix largement supérieurs aux montants déboursés initialement. Le phénomène a été rendu visible ces derniers mois. Ils ont en effet joué un rôle essentiel dans la pénurie de la PS5 et des Xbox Series.

Le phénomène prend une telle ampleur qu’il a même attiré l’attention des législateurs. Ainsi, un député britannique a déposé une proposition de loi. L’objectif ? Interdire la revente des consoles « à des montants largement supérieurs au prix de base recommandé par le fabricant ». De façon étonnante vu la spécificité de la thématique, il a reçu l’appui d’autres hommes politiques. Si l’idée est bonne, se limite aux seules consoles de jeux vidéos ne représente sans doute qu’un sparadrap sur une plaie béante. Le nouveau dossier révélé par Polygon en donne une illustration.

Les scalpers visent large

En effet, si les faibles stocks prévus par Sony et Microsoft ont contribué à mettre en lueur le phénomène, il est loin d’être limité aux seules consoles de jeux vidéo. De nombreuses pièces de matériel informatique sont concernées. Et, de façon plus inattendue, c’est aussi le cas des cadeaux contenus dans le Happy Meal de McDonald’s.

L’affaire se déroule aux Etats-Unis. Des personnes ont commencé à acheter des Happy Meal de façon massive. Il ne s’agit pas d’une nouvelle recette ou d’un plat qui les séduirait. Non, la nourriture va directement à la poubelle. Tout vient d’une offre qui a été lancée aux Etats-Unis pour fêter les 25 ans de la franchise Pokémon. A l’intérieur, on trouve donc des boosters, des paquets de cartes du jeu, dont certaines sont holographiques. C’est à dire qu’elles sont bien sûr plus rares.

Or, le succès autour de Pokémon ne s’est pas démenti depuis 25 ans. Et les scalpers veulent visiblement en profiter. En achetant massivement des Happy Meal, ils espèrent trouver une carte rare et pouvoir ensuite la revendre à un collectionneur.

Certains restaurants ont donc mis en place des restrictions sur le nombre de menus que vous avez le droit d’acheter. Non, si vous prétendez avoir 30 frères et soeur qui veulent un Happ Meal, il est probable que l’on ne vous croit pas. Pire encore, dans certains restaurants, il semble que les scalpers aient réussi à mettre la main sur des cartons complets de cartes. Ceux-ci sont ensuite revendus sur des sites Internet.

On espère que ceux qui veulent à tout prix des cartes, feront comme cet internaute. Après avoir acheté 10 Happy Meal, il a annoncé qu’il donnerait la nourriture à des SDF pour ne pas avoir à la jeter. Une bonne action pour sauver la journée !

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Les meilleurs forfaits

Les tests