Suivez-nous

Internet

Bedford : ce réseau social est conçu pour vous connecter à une seule personne

L’application rejoint plusieurs autres initiatives qui visent à relier les utilisateurs avec leurs proches.

Il y a

  

le

 
bedford
© Bedford

Une application en guise de cadeau pour sa compagne pour la Saint-Valentin. C’est ainsi que Joshua Kushner a présenté Bedford sa dernière création. Le concept est très simple, l’utilisateur ne peut dialoguer qu’avec une seule personne de son choix. L’homme d’affaires américain, qui est le frère du gendre et conseiller de Donald Trump, Jared Kuschner, a précisé sur Twitter le principe de ce nouveau réseau social :

Au cours des derniers mois, j’ai travaillé sur un projet avec des amis afin de créer un service de messagerie sécurisé pour une personne spéciale dans votre vie. Cela peut être n’importe qui… un partenaire, un ami, un parent, un grand-parent… C’est un espace qui permet de dialoguer sans aucune distraction.

Des applications qui se construisent par opposition aux géants du web

Une fois téléchargée sur l’Apple Store, il est donc possible d’inviter un partenaire en entrant son numéro de téléphone. Vous pouvez alors échanger des messages, des vidéos ou des photos comme sur n’importe quelle messagerie. Les messages envoyés sur Bedford s’effacent au bout de 48 heures, une éphémérité qui n’est pas sans rappeler Snapchat.

Cette initiative se place dans la lignée de nombreuses autres. Pas plus tard que la semaine dernière, l’application Ikaria a vu le jour. L’idée est de changer l’environnement de la messagerie en fonction de la personne avec qui vous échangez. La confidentialité et la protection des données personnelles est également au cœur de ce projet.

L’an dernier, nous vous parlions également de Cocoon, l’application lancée par Sachin Monga, un ancien salarié de Facebook. L’idée est là encore de rapprocher des communautés de personnes proches. Il est donc possible de réunir autour de vous parents, frères et sœurs, cousins, mais aussi vos amis les plus fidèles. Le choix est aussi assez restreint puisqu’il faut choisir au maximum 12 personnes.

Comme l’explique le MIT Technology Review, ces nouveaux réseaux sociaux ont plusieurs points communs et se construisent en quelque sorte en opposition avec les géants du secteur. Ils répondent à la demande des jeunes utilisateurs de se connecter aux personnes de leur entourage sans courir après les likes ou amasser les followers.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests