Suivez-nous

Lifestyle

Bird envisage de créer 1000 emplois à Paris d’ici 2021

La société Bird, qui propose une flotte de trottinettes électriques de location, envisage de créer pas moins de 1000 nouveaux emplois à Paris d’ici 2021.

Il y a

  

le

 
trottinettes Bird
© Bird

Le plein emploi chez Bird

Vous ne le savez peut-être pas, mais la ville de Paris a compté jusqu’à 12 sociétés différentes, proposant un seul et même service : la location de trottinettes électriques en free floating (ou « dockless »), c’est à dire sans lieu de parking fixe. Certains d’entre elles ont d’ores et déjà abandonné la capitale française, mais d’autres comme Lime, Bird, Dott ou encore Jump sont encore de la partie. Du côté de chez Bird, on compte d’ailleurs renforcer sa présence, et la société souhaite embaucher pas moins de 1000 nouveaux employés d’ici la mi-2021.

Le groupe a en effet pour objectif de faire de Paris son fief européen. La capitale française est évidemment un marché très important pour Bird (comme pour les autres sociétés de trottinettes électriques), avec une ville relativement compacte, mais très dense, et en prime des tonnes de touristes en courts séjours. Autant de cibles idéales pour Bird.

Bird

A noter que Bird souhaite également faire progresser la sécurité en ce qui concerne le marché de la trottinette de location. Le groupe songe par exemple à proposer des sessions de formation à la conduite, au terme desquelles les participants repartiront avec un casque gratuit, en plus de précieux conseils. A contrario, du côté de chez BOGO, on envisage de lancer un modèle bi-place, qui s’annonce particulièrement dangereux…

Rappelons que le groupe Bird a également lancé récemment une nouvelle fonction visant à inciter les utilisateurs à garer leur trottinette de manière plus responsable. Pour cela, le groupe propose une application qui va se charger d’orienter les usagers vers des places de stationnement définies à l’aide de points de référence visuels, de la navigation en temps réel et d’alertes GPS. Les utilisateurs qui auront pris le soin de se garer dans ces zones de parking dédiées seront récompensés « avec du crédit » sur leur prochain trajet. Une manière de lutter contre l’abandon sauvage des trottinettes électriques sur les trottoirs…

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Patrick Huet

    12 juillet 2019 at 12 h 14 min

    Ah le beau métier de ramasseur de trottinettes !
    On n’en pas souvent, mais d’une si grande utilité publique dans des villes où on les retrouve dispersées ou à plat n’importe où sur les trottoirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests