Suivez-nous

Tech

Boeing en crise, le patron Dennis Muilenburg annonce sa démission

Boeing a annoncé la démission de Dennis Muilenburg, un départ qui a lieu dans un contexte de crise pour le constructeur aéronautique et aérospatial.

Il y a

  

le

 
Boeing 787
Un Boeing 787 © Wikimedia Commons / pjs2005

Dans un communiqué officiel daté du 23 décembre, Boeing a annoncé que Dennis Muilenburg démissionnait de ses postes de chef de la direction et d’administrateur du conseil. Ce changement prend effet immédiatement. Entré au sein de l’entreprise en 1985 en tant que stagiaire, il occupait la fonction de PDG de la société américaine depuis le 1er juillet 2015.

Depuis octobre, Muilenburg avait déjà des activités réduites et n’était plus le président du conseil d’administration. C’est David Calhoun qui occupait ce poste —et c’est aussi lui qui remplacera l’ancien PDG de la firme dès le 13 janvier. En attendant, le directeur financier, Greg Smith, est aux manettes en interim.

La démission de Dennis Muilenburg intervient dans un contexte de tension bien particulier pour Boeing. Il s’agit certainement d’une des plus grandes crises depuis la création de l’entreprise —et les deux responsables de l’entreprise arrêtée en 2003 pour corruption. D’ailleurs, l’ancien patron de la firme, Phil Condit, avait également démissionné suite à cette polémique.

La crise du Boeing 737 Max

Cette fois-ci, ce sont les avions Boeing 737 Max qui sont au centre d’une crise dont le commencement a eu lieu l’an dernier. Deux accidents mortels ont eu lieu l’an dernier, si bien que 189 et 157 personnes ont respectivement perdu la vie lors de crash potentiellement lié au logiciel du groupe. Si le modèle n’a pas le droit de voler depuis plusieurs mois, Boeing s’est récemment vu obligé de stopper la production de ce dernier pour l’instant.

Pour l’instant, les régulateurs n’ont pas indiqué quand les vols et la production du 737 Max pourraient reprendre. L’impact financier de cette pause devrait se voir à la fin du mois de janvier lors de l’annonce des résultats annuels. Lors de cette nouvelle, la firme avait indiqué qu’elle ne prévoyait aucune suppression de postes.

D’autre part, on notera également que Boeing collabore avec la NASA autour d’un projet de capsule visant à transporter les astronautes de l’agence américaine jusqu’à l’ISS (Station Spatiale Internationale). Après un test, l’appareil Starliner a réussi son atterrissage sur la Terre, sauf que celui-ci n’a pas été en mesure de s’amarrer à l’ISS à cause d’un problème de trajectoire. L’entreprise est en concurrence avec SpaceX et prévoit de réaliser des vols habités dès l’an prochain, un objectif qui pourrait être retardé par cet échec.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests